Un soldat de Tsahal purgera 27 mois de prison pour avoir divulgué des informations.

Un agent des services de renseignement de Tsahal a été arrêté et condamné à une peine de plusieurs années de prison pour avoir révélé des informations portant atteinte à la sécurité d’Israël.

Un soldat de la Division du renseignement de Tsahal a été reconnu coupable aujourd’hui (jeudi) des crimes de divulgation d’informations et d’excès d’autorité au point de mettre en danger la sécurité de l’État et du crime de comportement inapproprié pour avoir divulgué des informations classifiées auxquelles il a été exposé en raison de son rôle dans le système de renseignement.

L’acte d’accusation contre le soldat a été déposé par le parquet militaire après une enquête conjointe de Tsahal, de la police israélienne et de l’ISA.

Selon l’acte d’accusation, l’accusé a partagé avec d’autres un certain nombre d’informations classifiées, dont la divulgation aurait pu entraîner un risque pour la sécurité, et alors qu’il était conscient que ces informations pourraient être rendues publiques. Des informations individuelles parmi celles que l’accusé a transmises à d’autres ont ensuite été publiées en ligne par une autre personne. Dans un petit nombre de cas, la publication a porté atteinte à la sécurité de l’État.

Au terme d’un long processus de médiation devant le président du tribunal militaire, des accords ont été trouvés entre les parties selon lesquels l’accusé sera condamné à 27 mois de prison, ainsi qu’à une peine supplémentaire assortie d’un sursis conditionnel. L’accord de plaidoyer a été approuvé aujourd’hui par le tribunal militaire. Les autres détails de l’affaire restent classifiés.

Au début de l’enquête, plusieurs civils impliqués ont été arrêtés. Des actes d’accusation à leur encontre ont été soumis au tribunal de district de Lod et au tribunal de district de Be’er Sheva, et ils ont été remis en liberté et assignés à résidence. Leur procès n’a pas encore commencé. Dans le cadre de l’accord sur le plaidoyer, les circonstances individuelles de l’affaire, le potentiel de dommages et les niveaux de sanction dans des cas similaires ont été pris en compte.

Source : israelnationalnews.com

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires