Un réseau d’espionnage américano-israélien démantelé au Yémen

Les Houthis dénoncent un « réseau d’espionnage » pro-occidental déguisé en humanitaires

Les rebelles houthis qui contrôlent une partie du Yémen ont accusé lundi des employés d’organisations humanitaires internationales d’être en réalité un vaste « réseau d’espionnage » lié à la CIA américaine et au Mossad israélien. Une grave accusation qui fait monter les tensions avec les acteurs étrangers présents dans ce pays ravagé par la guerre.

Dans un communiqué de leur organe de sécurité, les insurgés chiites pro-iraniens affirment avoir démantelé ce réseau qui aurait opéré « sous couverture d’organisations internationales et d’agences de l’ONU » pendant des années.

Cette annonce fait suite à l’arrestation la semaine dernière d’une quinzaine d’employés locaux d’organisations onusiennes comme le HCDH, l’Unicef ou le PAM dans les zones tenues par les Houthis. L’ONU avait dénoncé ces arrestations, évoquant 11 de ses employés yéménites concernés.

Selon les rebelles, ce « réseau d’espionnage américano-israélien » était lié aux services de renseignement américains et aurait été actif depuis le départ de l’ambassade des États-Unis de Sanaa en 2015, peu avant la prise de pouvoir des Houthis dans la capitale.

Pour un analyste indépendant, ces accusations ne seraient qu’un « prétexte » visant à forcer les ONG à traiter exclusivement avec les autorités houthies pour mener leurs opérations humanitaires dans les zones sous leur contrôle.

Cette énième montée des tensions fait craindre une dégradation de l’accès aux populations les plus vulnérables du Yémen, déjà ravagé par l’une des pires crises humanitaires au monde avec la guerre qui l’oppose depuis 2014 aux forces pro-gouvernementales soutenues par l’Arabie saoudite.

Les Houthis cherchent également à affirmer leur emprise en accusant régulièrement leurs adversaires d’ingérences étrangères, sur fond de tensions avec Israël et les États-Unis dans le conflit régional les opposant à l’Iran.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires