Le chef de l’opposition, Benyamin Netanyahou, face à la faction du Likoud à la Knesset.

Le Likoud votera contre la loi pour empêcher le regroupement familial arabe.

Le parti essaie d’embarrasser le gouvernement et a décidé de s’opposer au projet de loi en faveur du regroupement des familles palestiniennes. Au lieu de soutenir la proposition du ministre de l’Intérieur Shaked, il semble que le Likoud soutiendra le projet de loi du député Rotman du parti Sionisme religieux.

La faction du Likoud a annoncé aujourd’hui (lundi) qu’elle voterait contre l’extension de la loi pour empêcher le regroupement familial des couples arabes dont l’un des deux est hors des frontières d’Israël. Les partis d’opposition présenteront la «Loi fondamentale: l’immigration en Israël» qui vise à ancrer la prévention du regroupement familial dans une loi permanente, plus tard cette semaine. Dans le même temps, ils refusent de dire comment ils voteront pour la loi sur le regroupement familial elle-même ‒ voulant apparemment laisser la coalition dans le noir.

La coalition entrera en réunion dans la soirée pour essayer de résoudre la crise gouvernementale sur l’Interdiction du regroupement familial: Amande, Silman, Abbas et Elkin. Parmi les options envisagées, il a été proposé de reporter le vote au premier week-end de juillet, créant ainsi un délai, le temps de pouvoir dialoguer entre députés de la coalition quant à ceux qui ont annoncé qu’ils ne soutiendraient pas l’extension de la loi ‒ la faction de la RA’AM, le député Moussi Raz(Méretz) et le député Abtissam Maraana (Travailliste).

Le chef de l’opposition, Benyamin Netanyahou, face aux factions de l’opposition à la Knesset.

Comme nous l’avons signalé pour la première fois la semaine dernière, le Likoud essaie d’embarrasser le gouvernement Bennett-Lapid et a décidé de s’opposer à un projet de loi qui empêche l’unification des familles palestiniennes, tout en soumettant en même temps un vaste projet de loi pour réglementer l’immigration en Israël, selon le projet du député Simcha Rotman du parti Sionisme religieux  compte tenu que depuis 2003, c’est renouvelé chaque année au plénum de la Knesset.

Les factions de droite de l’opposition espèrent que ce projet de loi  embarrassera grandement la coalition de gauche-droite, car il sera clair qu’il y a une majorité pour promouvoir une solution à cette question, ce que Bennett et Shaked refusent. D’un autre côté, les factions de droite de la coalition ne pourront pas voter en faveur de ce projet de loi avec l’opposition de droite ‒ une telle décision risquerait de renverser effectivement le gouvernement.

JForum ‒ N12-mako.il.news

3 Commentaires

  1. C’est avec ces idées de regroupement familiale que le monde et la Fra<nce edn èarticulier se trouve dans la mélasse!

    Israéliens! Ne vous laissez pas faire! Limogez Bennet! Fossoyeur d'Israël!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.