Les évaluations militaires prévoient une possible infiltration de terroristes avec des armes lourdes, pour une prise de contrôle de villages druzes Tzahal a informé de l‘élimination de quatre druzes qui avaient posé des explosifs sur une clôture frontalière en Avril dernier.

L’armée israélienne a déjà préparé des plans pour attaquer la Syrie à la lumière d’une évaluation militaire récente pour le cas où l’Iran ouvrirait un nouveau front contre Israël sur le Golan.

623734001001296640360no

Des exercices militaires dans la région au cours des deux dernières semaines ont porté principalement sur un scénario d’opérations offensives à l’intérieur du territoire syrien en réponse à des actions terroristes possibles à la frontière syrienne telles que l’infiltration de dizaines de terroristes équipés d’armes anti-chars, des mitrailleuses, des grenades et d’armes légères dans l’une des communautés Druze le long de la frontière.

(Photo: IDF spokesperson)(Photo: IDF )

Dans un tel scénario, les exercices de simulation prévoient les réponses de Tsahal possibles à ces infiltrations, par des tirs ciblés côté syrien de la frontièreSimultanément, les experts militaires s’attendent à un déluge de bombes de mortier qui s’abattrait sur les communautés du plateau du Golan.

Les commandants sur le terrain, ont mis au point des plans de défense théoriques, qui auraient recours à des avions et des hélicoptères de combat assortis d’une puissance de feu supplémentaire grâce à l‘artillerie lourde et des centaines de combattants de réserve ont participé à l’exercice.

Hezbollah -  au-delà au Liban

Le Commandement du Nord ne croit pas à qu'une escalade va nécessairement se produire 
dans un avenir proche, mais espère avoir une longueur d'avance conformément aux nouveaux 
objectifs du commandement supérieur de la région nord a dit son chef Aviv Kochavi. Selon ce point de vue, les centres d'intérêt du Hezbollah au cours de la dernière décennie se sont étendus et ne concerne plus seulement le Liban mais aussi la Syrie, avec des milices terroristes opérationnelles.
 
L'armée syrienne désormais contrôle seulement deux enclaves sur le plateau du Golan: 
la zone de Quneitra qui mène à Damas, dans le centre-nord des hauteurs et le village druze Hader 
au pied du mont Hermon.
62373440100791640360no

Les zones frontalières restants sont sous le contrôle de groupes rebelles, principalement al Nusra,  tandis que les militants du Hezbollah ne sont pas opérationnels près de la clôture de la fronalière, car la plupart d’entre eux ont quitté le plateau du Golan au cours des derniers mois pour renforcer leurs postions sur la frontière syro-libanaise, mais des centaines restent extrêmement présents sur le plateau du Golan.
En ce qui concerne l’Etat islamique, ils ont commencé à déplacer leur position du nord à l’est de la Syrie vers le sud au cours des derniers mois. Ils sont encore loin de la clôture de la frontière et sont à 70 kilomètres     d Israël dans les montagnes druzes.

En ce qui concerne les Druzes, Le Northern Command a élaboré des plans pour faire face à une situation dans laquelle les rebelles tenteraient d’occuper le village druze de Hader. Beaucoup parmi ses 12.000 habitants ont des parents dans les villages druzes israéliens. Les plans comprennent l’aide d’Israël et des messages concernant ces plans ont déjà été envoyés aux différents groupes rebelles.

Nouvelle vidéo montrant l’élimination de terroristes à la frontière israélosyrienne

Pendant ce temps, l’armée israélienne a publié de nouvelles images Dimanche, représentant le bombardement de précision qui a tué quatre druze qui essayaient de planter des engins explosifs le long de la barrière de frontière qui sépare Israël et la Syrie.

Le 26 Avril 2015, un peu après 21 heures, les soldats de Tsahal dans leur poste d’observation ont identifié les quatre personnes qui approchaient de la clôture frontalière, équipé de sacs à dos qui se sont révélés plus tard contenir quatre engins explosifs. Ils ont envoyé rapidement des troupes sur place qui ont tiré sur eux. La La puissance de feu combinée à l’intelligence d’action a conduit à une attaque précise et l’élimination des individus identifiés.

Les terroristes ont été éliminés quand ils ont essayé de poser des explosifs à trois endroits le long de la clôture de la frontière, près de Majdal Shams. La zone représente une des deux dernières enclaves restantes contrôlées par le régime d’Assad dans le Golan syrien. Selon l’armée israélienne, le Hezbollah et l’Iran en ont profité pour envoyer quatre  partisans d’Assad, avec des  explosifs et de les envoyer à la frontière israélienne.

Le but était de porter un coup sérieux aux forces terrestres de Tsahal patrouillant dans la zone.

ynet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.