Alors que le Premier Ministre Netanyahu s’est exprimé contre le fait que l’Iran puisse devenir un Etat pré-nucléaire, il met en garde contre l’éventualité que l’Iran pourrait, à n’importe quel moment, franchir la ligne autorisée par la diplomatie américaine et fabriquer une bombe quand cela lui plairait. Il n’a jamais évoqué les mécanismes de cette menace sur la survie d’Israël. La dernière livraison hebdomadaire de Debka révèle en détail un scénario potentiel qui, étant donnée la petite taille d’Israël, ne demanderait pas plus d’une seule bombe nucléaire pour détruire le cœur du pays et infliger des pertes humaines estimées à un million de personnes. Cette bombe ou engin nucléaire pourrait être largué d’un avion de ligne civil d’IranAir en vol régulier de Larnaca au –dessus de la Méditerranée, à environ 100 kms des côtes israéliennes.

Après la disparition de l’avion, le mécanisme programmé de mise en action pourrait déclencher la bombe et provoquer un Tsunami. Des vagues géantes balaieraient alors la conurbation densément peuplée de Tel Aviv et de ses villes satellites. Cette zone de 1500 kms2 abrite 3, 7 millions de gens, près de la moitié de la totalité de la population du pays, ses centres militaires et bancaires, son industrie high-tech et ses marchés d’échange.

Le prix payé en vies humaines serait cataclysmique : au moins un million de morts. 

Les dirigeants de la Révolution islamique d’Iran ne font pas mystère de leurs plans à l’encontre d’Israël. Le 26 février, au seond jour des grandes manœuvres iraniennes, un officier supérieur des Gardiens de la Révolution a déclaré que l’Iran avait la capacité de rayer les villes de Haïfa et Tel Aviv de la surface de la terre.

En se projetant un tel scénario, les chefs de la défense d’Israël ont, sans aucun doute, élevé des moyens de défense et la capacité d’une seconde frappe, dans une zone montagneuse, hors de portée du Tsunami et loin des côtes d’Israël.

Israël est aussi sur ses gardes, sur les frontières nord, contre la présence iranienne hostile,  empiétant loin de son territoire, depuis la Syrie et le Liban. 

DEBKAfile Reportage exclusif 3 mars 2015, 11:18 AM (IDT)

debka.com

Adaptation : Marc Brzustowski

Tags:  Binyamin Netanyahu,  US Congress,  Iran nuclear,  Barack Obama,  Tel Aviv,

4 Commentaires

  1. Ils nous menacent, ils promettent et jurent de nous liquider à tous, de faire place nette avec notre pays… que veut-on de plus pour prendre l’initiative et nous les liquider? On dit que si quelqu’un vous menace, um jour ou l’autre il essaiera de le faire, donc il ne faut pas se restreindre; JUST DO IT !

  2. Israël pourra vivre et connaitre la paix quand ce régime des mollah sataniques avec à leurs têtes khamenei et rohani sera détruit et que le peuple iranien aura recouvré sa liberté !

  3. Peuvent ils s’imaginer une seconde qu’Israël pourrait prendre les devants et qu’il en a largement les moyens ?

    Par ailleurs , c’est clair ils ne cessent de menacer ce petit état de destruction alors pourquoi l’accuserait on aprés de ne pas vouloir mourir ?

    Quand le Peuple Juif et Israêl pourront ils vivre comme tout le monde ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.