TRUMP AUX DIRIGEANTS JUIFS : JE NE SUIS ‘PAS INTÉRESSÉ’ PAR LE CONFLIT AVEC L’IRAN

« J’ai déménagé l’ambassade à Jérusalem, j’ai reconnu la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan, ce que les Israéliens cherchaient à obtenir depuis 52 ans », a déclaré Trump.

PAR OMRI NAHMIAS
 28 SEPTEMBRE 2019 01:43

Le président américain Donald Trump prononce un discours devant les troupes américaines lors d'une visite non annoncée à Al Asad Air B

Le président américain Donald Trump prononce un discours devant les troupes américaines lors d’une visite non annoncée à la base aérienne Al Asad, en Irak, le 26 décembre 2018. (crédit photo: REUTERS / JONATHAN ERNST)
Le président américain, Donald Trump, a déclaré vendredi qu’il n’était pas intéressé par un conflit avec l’Iran, et qu’il espérait que les Iraniens répondraient à la retenue américaine par une approche similaire.
« Je ne veux pas de conflit militaire, mais nous avons proposé de discuter de différentes choses », a déclaré le président lors de la conférence téléphonique annuelle marquant les fêtes juives de début d’année (Tichri) avec les dirigeants juifs de tous les États-Unis. « J’ai fait preuve de beaucoup de retenue et d’espoir que l’Iran choisisse lui aussi la paix », a ajouté Trump, selon le Jewish Insider.
Le président a ouvert la conversation en saluant tout le monde par « Shana Tova » et a déclaré que son administration était déterminée à lutter contre l’antisémitisme.
« Au cours des deux dernières années et demie, nous avons renforcé l’amitié éternelle entre les Etats-Unis et Israël », a-t-il ajouté.
« J’ai déménagé l’ambassade à Jérusalem, j’ai reconnu la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan, ce que les Israéliens cherchaient à obtenir depuis 52 ans. » Au cours de ses remarques, le président a évité de discuter de la situation politique actuelle en Israël.
« Nous faisons face au régime iranien qui réclame la destruction d’Israël », a-t-il poursuivi. « Comme je l’ai dit dans un récent discours à l’ONU, l’Amérique ne tolérera jamais la haine antisémite. »
« En ce moment, l’Iran se porte très mal – c’est une nation très différente de ce qu’elle était lorsque je suis devenu président », a-t-il ajouté, évoquant sa campagne de pression maximale.
« Je ne peux pas vous dire exactement ce qui va se passer mais nous sommes extraordinairement prêts. Cela va marcher. Je ne peux pas vous dire exactement pourquoi ni comment, mais ça va marcher parce que ça marche toujours – j’ai une propension à arranger les choses d’une manière ou d’une autre « .
« L’Iran a été un acteur régional néfaste pendant une longue période et nous allons mettre fin à cela », a-t-il conclu.
Il a ajouté qu’un de ses amis – qu’il n’a pas mentionné nommément – lui avait dit que les Israéliens appréciaient davantage son action dans la confrontation avec l’Iran que son geste d’avoir déplacé l’ambassade ou reconnu le plateau du Golan.

Je lui ai demandé : « Selon toi, quelles sont les actes les plus importants – Jérusalem ou les hauteurs du Golan? », a déclaré le président aux participants. «Et il a dit :« Ni l’un ni l’autre. C’est ce que vous nous avez aidé à faire avec l’Iran. Et j’ai dit: ‘Tu sais, je n’y avais jamais pensé ainsi, mais je suis probablement d’accord avec toi.’ « 

« Notre pays se souvient de la manière infinie dont les familles juives élèvent notre pays », a déclaré Trump lors de la conférence téléphonique de 13 minutes, en début vendredi après-midi. « Vous incarnez le rêve américain », a rapporté JTA.
Trump a présenté Elan Carr, l’observateur de l’antisémitisme au département d’État, qui a brièvement rendu compte de ses travaux dans le domaine de la lutte contre l’antisémitisme face à l’extrême gauche, à l’extrême droite et parmi les extrémistes islamistes.
Norm Coleman, président de la Coalition juive républicaine et ancien sénateur du Minnesota, a remercié Trump pour l’intensification des sanctions contre l’Iran, mais lui a demandé ce qu’il envisageait de faire de plus face à l’ennemi le plus mortel d’Israël.

8 Commentaires

  1. Le régime Oranien est néfaste pour Israel et aussi pour les Iraniens. Une aussi grande civilisation ne peit être représenté par l’islam.
    S’il faut ansolument associer une religion, le Zoroastrism et le Judaïsme ont plus de légitimité à représenter le peuple Iranien que cette religion regressive, prosélite et anti-humains qu’est l’islam.

  2. Un langage qui déplait à certains mais celui qu’il faut utiliser avec des états criminels : Ferme et efficace .

    Oui TRUMP est notre ami et un ami sincére .

    Israël doit faire vite pour régler ses comptes avant l’élection d’un autre Obama à la Maison Blanche

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.