De gauche à droite: Ehoud Barak, Yaïr Lapid et le roi Abdallah ll de Jordanie.

De source jordanienne: Lapid et Barak sont intervenus auprès du roi Abdallah-II de Jordanie pour torpiller le voyage du Premier ministre Netanyahou aux Émirats.

Un haut fonctionnaire à Amman ‒ confirmé par des sources officielles jordaniennes ‒ a déclaré que « de hauts responsables israéliens du système politique et d’anciens responsables de la sécurité ont agi dans ce sens après l’annulation de la visite du prince Hussein au Mont du Temple hier ». La visite du ministre d’Abou Dhabi a ainsi été annulée.

Selon ces mêmes sources en Jordanie, le député, président du parti Yesh Atid, Yaïr Lapid, et l’ancien Premier ministre Ehoud Barak, ont ​​tenté de convaincre le roi Abdallah de tout faire pour torpiller le voyage du Premier ministre Benyamin Netanyahou aux Émirats arabes unis, un voyage qui a finalement été annulé.

‘Hussein bin Abdullah devait rencontrer   Yaïr Lapid

Hier, le quotidien Israel Hayom a révélé que ‘Hussein bin Abdullah devait rencontrer   Yaïr Lapid lors de sa visite sur le Mont du Temple. Certains affirment dans  l’entourage du prince qu’après qu’il est devenu clair pour le personnel du Premier ministre qu’il pourrait rencontrer Lapid, ils se seraient efforcés de torpiller la visite du prince sur des prétextes sécuritaires.

[Rappelons que nous avions annoncé dans nos colonnes hier que ce Jeudi, le Mont du Temple sera fermé aux Juifs en raison de la fête musulmane de Lailat al Miraj et ne rouvrira pas aux Juifs avant dimanche matin. La fête ‒ organisée par les palestiniens (chiites) commémore le «voyage nocturne» que, selon l’Islam, le prophète islamique Muhammad a effectué pendant une seule nuit vers l’an 621 de notre ère. Cette interprétation des faits historico-religieux est par ailleurs contestée par les saoudiens et les émiratis et ressenti par ceux-ci comme une insulte aux musulmans sunnites dont ils font partie ‒ NDR].

Le bureau de Lapid a déclaré: « Nous n’avons aucune idée de ce dont il s’agit. Aucune réunion de ce type n’a jamais été prévue ». Pas encore de réaction du côté de Barak, ce sera  rapporté dès que ce sera sera reçu. Pendant ce temps, les différends avec la Jordanie ont été résolus, mais la visite aux Émirats a été annulée en raison du calendrier serré, qui comprend les réunions politiques du Premier ministre dans l’après-midi avec les dirigeants de la République tchèque et de la Hongrie.

Le Premier ministre devait décoller pour une brève visite

Comme vous vous en souvenez peut-être, le Premier ministre devait décoller pour une brève visite et rencontrer le régent Muhammad bin Zayed. Cependant, une source diplomatique a déclaré plus tôt que « le départ du Premier ministre pour la visite est retardé en raison de la désapprobation des Jordaniens sur la trajectoire de vol. On estime que le retard n’a été découvert qu’à proximité immédiate du vol ». La visite susmentionnée a finalement été annulée, mais une solution a été trouvée avec les Jordaniens.

Affaire à suivre…

Traduit de l’hébreu par Eliezer Zis JForum ‒ Israel Hayom

1 COMMENTAIRE

  1. voila comment certains israéliens se croyant leaders, jouent contre les intérêts de leurs propres pays uniquement pour barrer la route à Bibi dont personne n’égaleraient encore son experience et son leadership ! ils font passer leurs intérêts propres avant l’intérêt de l’état d’israel. honte a eux…le Am Israel ne les portera jamais au pouvoir : ils resteront ce qu’ils sont : des 2e mains !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.