Les forces de sécurité israéliennes ont déclaré mardi qu’elles avaient effectué pendant la nuit de lundi à mardi la plus importante opération de l’année visant à mettre un terme à la fabrication et au commerce des armes illégales en Cisjordanie.

L’opération conjointe de l’armée, de la police et du Service de sécurité intérieure israélien (Shin Bet) a permis la saisie de sept ateliers d’armes, selon un communiqué qui indique également que les forces de sécurité ont trouvé des dizaines d’armes, de cartouches et de pièces d’artillerie.

Deux suspects ont été arrêtés, incluant un important courtier en armes, qui ont été interpellés pour être interrogés par le Shin Bet.

Selon le communiqué, l’armée et le Shin Bet ont effectué la saisie de 29 ateliers d’armes et de plus de 300 armes à feu en Cisjordanie, tandis que plus de 140 suspects ont été arrêtés depuis début 2016.

Plus de 30 attaques terroristes ont été commises avec des armes à feu depuis le début de l’année, précise l’armée.

L’opération a eu lieu moins d’une semaine après que les forces israéliennes ont arrêté cinq Palestiniens soupçonnés de terrorisme et confisqué des armes illégales au cours d’un raid de nuit en Cisjordanie.

La semaine dernière, Israël a également arrêté un haut responsable du Hamas près de la ville de Ramallah en Cisjordanie.

72180960100791640360no (1)721809701000100980734no721809901000100980745no7218098099185640360no72181010100084640360no (1)57bc23e22b81d228357bc23e12b7aba8b157bc135f37ff59f5257bc135f37fb59f5157bc11ee2d821f0f357bc11ee2d7bdb6a1

i24news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.