Des avions de combat ont attaqué une cargaison d’armes en provenance d’Irak vers des milices iraniennes en Syrie

Aujourd’hui, samedi après-midi, des avions de combat non identifiés ont attaqué des sites de milices iraniennes dans les régions de Dvir et al-Abbas – الدوير والعباس dans la zone rurale orientale du district de Deir a-Zour.

Une source bien informée a déclaré à l’agence de presse syrienne Step que la première vague d’attaques visait le quartier général des gardiens de la révolution iraniens dans la zone d’Al-Hawi de la ville de Dwyer, dans la zone rurale orientale de Deir a-Zour.

Plus tard, lors de la deuxième vague d’attaques, un autre quartier général a été attaqué dans la région d’al-Abbas. Des rapports indiquent qu’il y a des morts et des blessés parmi les combattants de la milice iranienne qui étaient la cible des attaques.

Selon la même source, dans les deux endroits qui ont été attaqués, il y avait près d’une vingtaine de camions qui sont arrivés récemment d’Irak, accompagnés d’une lourde sécurité.

Il a noté que les camions transportaient du matériel militaire et des armes de fabrication iranienne, y compris des missiles, qui devaient être transportés ailleurs. Des facteurs dans la région ont estimé que cette expédition était une route vers le Hezbollah libanais.

Les avions israéliens attaquent généralement ces camions transportant du matériel militaire et des missiles d’Iran en Syrie, car Israël a menacé à plusieurs reprises d’empêcher le transfert d’armes au Hezbollah et d’attaquer des sites iraniens en Syrie.

Hier, des sites d’information dans l’est de la Syrie ont rapporté que des avions non identifiés avaient à nouveau attaqué les positions des gardiens de la révolution iraniens. Des avions non identifiés ont bombardé des sites de milices iraniennes dans les zones de Dvir et d’al-Abbas, qui sont contrôlées par les forces du régime dans les zones rurales du district de Deir a-Zour. Des sources locales rapportent que les avions de combat ont attaqué un poste militaire appartenant à la milice iranienne dans la zone « Dwyer ».

Des sources ont ajouté qu’un avion non identifié avait attaqué à plusieurs reprises, environ 20 minutes après le premier bombardement, une voiture Kia Rio voyageant avec des miliciens iraniens à son bord, après avoir quitté un poste militaire dans la région d’al-Abbas.

Selon des sources, la coalition internationale attaque souvent les sites de milices iraniennes dans la province de Deir a-Zour. Il y a quelques jours, un haut responsable des Gardiens de la Révolution – Muslim Shehdan – مسلم شهدان a été tué près de la zone désertique de la province d’Al-Bukhmal, après être entré à la frontière irakienne avec trois autres.

4 Commentaires

  1. Le « matériel « humain ne compte pas ,et l armement est financé par les dollars d Hussein Obama qui revient au pouvoir ! 3 ème mandat ! Bidon élu grâce aux voix des « Juifs …. »américains !

  2. Pour les Iraniens, la route vers le paradis doit passer par la Syrie peut-être ?…
    Ils sont sympathiques mais un peu collants ces gens quand même…
    Ils ne peuvent pas se tuer chez eux, en s’auto-flagellant à mort par exemple (ils sont cons ces mecs..)
    Quelqu’un va-t-il leur expliquer que nan, ils ne peuvent rien contre Israël sans en payer un prix très élevé ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.