L’affaire des sous-marins australiens vire à la brouille diplomatique entre la France et les États-Unis

La crise diplomatique ne se calme pas.La crise diplomatique ne se calme pas. photo d’illustration.

par Jforum avec  · 18 SEPTEMBRE 2021

Source

5 Commentaires

  1. La loi du marché..!
    Les lois de la politique..!
    Je me serai bien amusé si Israël avait « piqué » le marché..!
    Chacun son tour d’être en colère, je le suis encore depuis que le Grand Charles avait refusé de fournir les pièces détachées pour les Mirage qu’il avait vendu.. en 1967..
    Je n’avais également pas aimé l’hospitalité du Grand Valéry accordée au serpent hébergé à Neauphle le château…

  2. Quelle morale ?
    La France est mal placée pour donner des leçons .
    On vit dans une jungle où tous les coups sont permis .
    Un seul exemple :
    La France s’est gênée pour envoyer ses sbires saboter le Rainbow Warrior ?
    Sans compter toutes ses interventions dans des pays indépendants qui n’ont rien demandé .
    Et la liste est longue .

  3. Les Australiens ont du se remémorer l’embargo sur les Mistral destinés à la Russie, les vedettes de Cherbourg, les 110 Mirage V commandés et déjà payés par Israël, et qui ont été détournés vers la Libye. Ils ont du penser qu’il suffisait qu’un sorcier aborigène réclame à l’ONU la fin de l’occupation de l’Australie par les blancs pour que le Quai d’Orsay leur refasse le coup.

  4. Un contrat de 56 milliards d’euros perdu ? La France considérait qu’il lui revenait et maintenant elle est en colère et Le Drihan et Parly pètent les plombs, ils accusent à tout va, ils parlent de trahison entre « alliés ». C’est là qu’on constate l’arrogance et l’amateurisme des dirigeants français. Tout le monde sait (sauf les petits bébés bien sûr) qu’un contrat n’existe pas tant qu’il n’est pas signé par les deux parties.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.