Zemmour trompe les Français sur le rôle de Pétain

Nous sommes de ceux qui prenons souvent la défense d’Eric Zemmour face aux islamistes. Et c’est une raison de plus pour dire qu’il se trompe sur « Pétain sauveur des juifs » Bien sûr Zemmour ne nie en rien la mort des juifs français et étrangers.

Dans toutes les biographies sur Laval et Pétain les historiens relèvent toutes les interventions de Vichy pour que les Juifs de nationalité française ne soient pas traités de la même manière que les juifs étrangers séjournant en France.

Combien de fois Laval a demandé aux Américains de récupérer des juifs français. ?
Que Pétain ait voulu un sort différent pour les juifs français par rapport aux juifs étrangers est une réalité mais de là a dire que Pétain a sauve les Juif français » cela est un lapsus ignoble.

Lire le texte mis en ligne hier par Alain Jakubowicz ancien dirigeant de la LICRA

A propos du procès Zemmour pour contestation de crime contre l’humanité.

J’ai reçu plusieurs messages, dont certains étaient de bonne foi, s’étonnant de ma participation au procès contre Éric Zemmour, pour contestation de crime contre l’humanité.
Tant de choses inexactes ont été dites à ce sujet que je souhaite m’en expliquer.
Lors d’un échange avec Bernard Henri Levy sur Cnews, Éric Zemmour a, à nouveau affirmé, ce qu’il avait déjà fait, que le maréchal Pétain avait sauvé« les juifs Français »
J’insiste sur les propos, qui ont une grande importance. Contrairement à ce que certains médias ont écrit, notamment le magazine Causeur, Éric Zemmour a bien dit « les juifs Français » et pas « des juifs français ». Dans ce cas, il n’y aurait pas eu de poursuites.
Lors de l’audience, Éric Zemmour a réitéré ces propos. Il lui aurait été simple de dire que dans le feu de l’action, il voulait dire « des » et pas « les ». Ce n’est pas ce qu’il a fait. Il a au contraire persévéré.
Je regrette qu’il n’ait pas été possible au plus grand nombre d’assister à ces débats. Chacun aurait pu voir la véritable perdition d’Éric Zemmour face aux questions qui lui ont été posées et entendre l’historien Laurent Joly, spécialiste de la question, expliquer pourquoi ses déclarations étaient non seulement fausses mais également éminemment dangereuses.
J’ai demandé à Eric Zemmour s’il était historien. Il m’a répondu « historien amateur ». Le problème avec Éric Zemmour, c’est qu’il est amateur de tout. Il sait tout sur tout. Vous pouvez lui parler d’histoire, d’économie, de politique, de géopolitique, de littérature, de philosophie… il SAIT et assène son (prétendu) savoir à coups de vérités péremptoires.
Lors de l’audience, Laurent Joly a admirablement décortiqué la dangerosité de cette dialectique quand il s’agit d’histoire.
Poussé dans ses retranchements, Éric Zemmour a convenu que le maréchal Pétain n’avait pas sauvé tous les juifs français, mais selon lui, 90 %. Sans vouloir entrer dans une nauséabonde querelle de chiffres, je lui ai fait observer que 90 % n’étaient pas « les juifs français ». Il m’a répondu que c’était la même chose… Vous m’avez bien lu ! Selon lui, 10 % des juifs français pouvaient être passés en pertes et profits de l’action salvatrice du Maréchal Pétain…

Je lui ai également demandé comment il « comptabilisait » les juifs français dénaturalisés par le régime de Vichy. Comme des étrangers, puisqu’il n’étaient plus français… CQFD
Je regrette que cette audience n’ait pas été enregistrée. Je puis vous assurer qu’Eric Zemmour y avait perdu sa superbe, confronté à ses approximations et inepties.
Au lendemain du jugement, il s’est fièrement félicité de sa relaxe, largement relayée par ses réseaux, qui ne connaissaient rien du dossier, pour en faire un enjeu politique.
Dans cette communication tous azimuts, les uns et les autres se sont gardés de souligner que le jugement avait considéré que les propos poursuivis étaient constitutifs d’une contestation de crime contre l’humanité. Comment pouvait-il en être autrement ?
Si Eric Zemmour a été relaxé, c’est, selon les juges, en raison du contexte dans lequel ils ont été tenus, « à brûle pour point ». Indépendamment du fait de l’intéressé, rompu à ce type d’exercice, savait parfaitement ce qu’il disait et pourquoi il le disait, l’appréciation du tribunal est juridiquement critiquable. La cour d’appel, qui a été saisie, dira ce qu’elle en pense, et s’il le faut la cour de cassation après elle.
Nous ne lâcherons rien. Je ne lâcherai rien. Non pas parce que nous avons un quelconque compte à régler avec Éric Zemmour. Contrairement à ce qui est avancé ici et là, nos motivations sont tout sauf politiques, contrairement à lui et à ses admirateurs.
La seule chose qui nous anime, la seule chose qui m’anime, depuis des décennies, c’est le combat contre le cancer du négationnisme et les ravages qu’il engendre dans notre société.
J’ai été de tous les combats contre les négationnistes idéologiques et antisémites de la « première génération », les Faurisson et consorts. J’ai poursuivi et fait condamner ceux qui ont pris le relais, les Dieudonné, Soral etc…
Alors que les témoignages des derniers survivants s’évaporent avec le temps, nous sommes aujourd’hui confrontés à une nouvelle forme de négationnisme, un « négationnisme mou », dissout et relativiste, au service de la réhabilitation du régime de Vichy à des fins politiques. La différence qui est faite entre les juifs français et les juifs étrangers n’est pas innocente …
Nous n’avons jamais prétendu qu’Éric Zemmour et ses zélateurs étaient antisémites. Nous n’avons pas non plus prétendu qu’ils niaient l’existence des chambres à gaz et la réalité de la Shoah. Ils n’en contestent pas moins la réalité du crime contre l’humanité perpétré par le régime nazi avec la complicité du régime de Vichy, quand ils prétendent que le maréchal Pétain a sauvé « les juifs français ».
Cela, les descendants des enfants juifs raflés par la police française et remis aux nazis, ne peuvent pas l’accepter. J’ai rappelé au tribunal que parmi les 44 enfants d’Izieu, nombre d’entre eux étaient français. J’avais envie de vomir en distinguant ces enfants de leurs camarades qui ne l’étaient pas, ou plus, par l’effet d’une dénaturalisation. Ces enfants-là, Monsieur Zemmour, le maréchal Pétain ne les a pas sauvés. Il ont été gazés et ils sont partis dans les fumées des crématoires d’Auschwitz.
Je sais faire la différence entre Éric Zemmour et Robert Faurisson. Mais je ne sais pas auquel j’en veux le plus. Je sais en revanche lequel des deux est aujourd’hui le plus dangereux

Ligue de défense juive

20 Commentaires

  1. Cher monsieur Zemmour,
    Je ne prétend pas avoir votre culture ni votre intelligence, mais je suis en total désaccord avec certaines de vos positions sur vichy et la condition féminine..!
    Je n’ai aucun livre à vous conseiller, aucune autre statistique à vous proposer, hormis celles de ma famille, dont deux de mes grands parents et six oncles et tantes ont été assassinés, bien que français de longue date, et un seul, non français, mon grand père seul exterminé dans la branche étrangère.. !
    Je trouve votre position vichyste ignoble, désinformée, à la limite du négationnisme, et je n’ose imaginer vos « mobiles », je crains par exemple que votre désir d’être plus français que français ne soit voué à l’échec, et que vous resterez, pour nos antisémites, d’abord et avant tout « leur Juif ».
    Je déplore également vos positions sur les colonisations, là encore, je ne sais si votre sincérité n’est pas plus troublante que votre éventuel sens de la provocation.
    J’espère, enfin que tout cela n’a pas pour seul objectif que de vendre.. Ce que vous faites d’ailleurs fort bien, et je préférerais de loin voir votre talent au service de la vérité. Merci.

  2. Débat parfaitement ridicule. Après son « investiture » du 10 juillet 1940, approuvée par le manifeste des communistes Thorez et Duclos, Pétain n’a pas traîné pour faire interner dans les camps du Sahara, et exterminer, les Juifs dits « apatrides », Autrichiens, Tchèques et Polonais en déshérence en France. Le 7 octobre 1940, Pétain n’a pas hésité à abroger l’infâme Décret Crémieux. Toutes les mesures prises en Algérie n’étaient aucunement demandées par les Allemands mais étaient le fait de Pétain qui défoulait sa haine. Ma Mère m’avait précisé qu’elle avait été convoquée en mairie pour le 8 novembre 1942, pour y recevoir son étoile jaune. Huit jours après leur arrivée en Afn, les Américains ont clairement refusé de cautionner cette extermination des Juifs dans les camps du Sahara. En février 1943, le Général Bergeret reconnaissait devant les Américains la présence de 30.000 internés Juifs dans les camps du Sahara. La France a toujours refusé de livrer les archives de ces camps, on ne peut donc pas se figurer combien de Juifs Pétain y a fait interner dès l’été 1940; en déduisant les 30.000 survivants de février 1943 on pourrait conclure le nombre de Juifs exterminés par le sauveur de la France. Aux procès d’Alger de janvier 1944, très peu de responsables des camps du Sahara ont été condamnés à mort et exécutés.

    De plus, dès l’hiver 1942, Pétain a été tenu informé des décisions de Wansee du 24 janvier 1942, donc il savait pertinemment la destination des Juifs dits « déportés ».

    Ce ne sont que quelques faits, parmi tant d’autres. Dans tous les cas, on a lâchement tué Jean Zay ou Georges Mandel mais Pétain, même condamné à mort, n’a pas été fusillé, et l’antijuif Destouches dit Céline, qui s’affichait clairement nazi, fut amnistié et a ouvert son cabinet médical à Meudon. En France il vaut mieux être antijuif que Juif, c’est indiscutable.

  3. Aujourd’hui meme, on trouve sur jforum un article intitule « Varian Fry, un Americain dans la France de Petain ». Cet article donne un exemple extremement significatif de ce que furent le nombre non negligeable mais trop petit de personnes qui ont oeuvre pour sauver des Juifs. Avec le concours des autorites du gouvernement de Petain ? non, au contraire, en protegeant ces personnes des velleites de mort que ce regime vouait a leur encontre. Sur Zemmour: l’emission quotidienne sur CNews, dirigee par Christine Kelly, est distrayante, mais Zemmour y est constamment pousse au premier plan par Mme Kelly, et il finit par croire que ses connaissances de « cafe du commerce » en font un expert dans tous les domaines. C’est dommage, parce que les autres participants du petit groupe sont le plus souvent au moins aussi interessants, et plus sympathiques.

  4. Ce commentaire non pas pour défendre à tout prix Eric Zemmour. Il a bien le droit de critiquer certains passages du livre fondamental de Robert Paxton de 1973. Mais, intelligent comme il l’est, il devrait savoir que tous les écrits, y compris les siens, peuvent être interprétés de manières différentes et donner lieu à des sous-entendus et à des polémiques, terribles lorsque cela touche au régime de Vichy responsable de l’assassinat d’innombrables Juifs parmi lesquels des enfants, arrêtés par la police française autant que par le vainqueur allemand. A sa décharge, il est vrai que rien n’est simple, comme il le dit. Il est impossible de mesurer absolument toutes les conséquences de ce qu’on écrit, auprès de tous les lecteurs imaginables. Sinon plus personne n’oserait écrire quelque chose. Certains sont écrasés par des émotions plus que compréhensibles, et d’autres imprégnés par des a priori quand il s’agit de Zemmour. Par exemple, je pourrais écrire, je crois à juste titre, qu’avec les 24 jours de tortures épouvantables infligées au jeune Ilan Halimi en 2006 par Fofana et ses sbires, il y a 15 ans ces jours-ci, le « Gang des barbares » a donné des leçons aux Einsatzgruppen et aux SS allemands, qui eux-mêmes avaient donné des leçons à l’enfer. Les nazis voulaient la mort des Juifs et de certains autres, dans des conditions effroyables, mais voulaient en général une mort aussi rapide que possible, non pas par la moindre compassion pour les victimes, mais dans un but d’efficacité vu le nombre, et pour épargner les nerfs des exécuteurs (un membre des Einsatzgruppen dira plus tard: « Nul ne peut imaginer les nerfs qu’il fallait avoir »). Faire cette différence avec le « Gang des barbares », est-ce minimiser la Shoah? Cela dit, Zemmour, dont il faut reconnaître l’immense culture et le talent de répartie, est intéressant mais souvent énervant par des aspects de spécialiste « en toutes choses ». Personne n’est parfait, même les plus brillants, et il n’y a aucune honte à reconnaître parfois certaines erreurs. Un peu de modestie ne ferait pas de mal. En tant que Juif qui, face à une France en train de couler, se veut plus Français que les Français « de souche » (si cela a un sens), il peut être aussi énervant. Là aussi, une certaine modestie ne serait pas superflue. Paxton n’est pas Dieu mais Zemmour non plus: que peut-il savoir de l’avenir qui sera réservé en ce siècle aux Juifs en France?

  5. Zemmour, est un Illusionné par lui-même qui se croit Francais…comme les Jufs Allemands étaient Patriotes à mort pour le Vaterland et l’Empereur!
    …rien ne change: la plupart des Diasporiques restent sourds aux appels de Jabotinsky qui sont toujours valables en 2021.
    Ils vont en faire, comme leurs ancêtres, une douloureuse expérience dans pas très longtemps…

  6. L’individu est plein de compassion et d’admiration pour pétain, mais également pour le diabolique pie 12 le « muet aveugle », ainsi que pour de gaulle, l’antijuif «  »poignardeur » d’Israël dans le dos. En revanche, il tient toujours un langage particulièrement défavorable, voire calomniateur, à l’encontre de notre peuple et de notre pays, eretz Israël. Je ne considère plus ce félon menteur comme l’un des nôtres et ce, depuis assez longtemps. Par conséquent et depuis assez longtemps, son fiel insane ne me fait pas plus d’effet que la morsure d’un chien en peluche (toutes mes excuses à tous les chiens en peluche).

  7. Zemmour joue avec les mots en disant Pétain a sauvé des juifs français
    Mais combien 10 100, 500?
    Non la vérité c’est bien Pétain qui a livré les juifs français de son propre chef devant les demandes allemandes et sous la demande expressive de Laval et ses amis Bousquet,
    Martin.Leguay….et peut être Mitterand
    75000 morts dont 12000 enfants non séparés des parents comme le demandaient Brasillach et Céline ces écrivains frustrés de ne pouvoir accéder à leurs postes .
    Le statut de juifs parus en octobre 1940 est un début de l’élimination des français juifs ( lire l’article de Saba str tribune juive qui écrit que cette marginalisation recommence avec Hollande et Macron plus subtilement mais efficace sous le contrôle du quai d’Orsay)
    Après le statut qui a été approuvé par la population française très heureuse de s’emparer des postes y compris un certain Sarte nommé à Paris à la place de Bloch Pétain a continué avec les juifs européens et pas de réaction .de la population sauf bien sur 2700 environ de justes sur 50 millions et enfin les français juifs depuis 1793 livres aux nazis avec la complicité perpétuelle de la police et gendarmerie françaises et la SNCF
    Aussi quand Zemmour parle que Pétain a sauvé des juifs on reste stupéfait de tel mensonge digne des pourris petainistes qui se sont comportés comme des nazis
    Je mets en doute également ces75% soit 75000 morts sur 225000
    Ce pourcentage ne repose sur aucun fait et chiffre réels et si tel était le cas ce n’est pa Pétain mais les juifs qui se sont sauvés eux mêmes malgré les milices pétainistes, les dénonciations et délations des gardiens d’immeubles ou des voisins ou des faux passeurs de véritables escrocs français des campagnes françaises et des églises catholiques en France ( protestantes en Allemagne et Hollande) qui avaient fait serment de fidélité au vaincu de 1940 Pétain
    Zemmour est condamnable de colporter cette fable et rejoint sur ce point les négationnistes qui pullulent dans cette France toujours antijuive

      • Je suis comme vous: qui a donné ces chiffres de 75000/ 225000
        Comme je le dit je mets en doute ces valeurs et ce n’est pas Pétain qui a sauvé les français juifs mais les juifs eux mêmes en se sauvant et en payant l’eus sauvetage
        Ceux qui sont restés M’ Zemmour ont été réglés sur ordre de Pétain et ses complices
        C’est une FABLE de prétendre sans argument historique ce mensonge
        2700 justes pour 50 millions de chrétiens français voilà la réalité des chiffres seuls vrais
        C’est tout pour des vraies valeurs
        Pour le reste aucune source historique n’est connue à ma connaissance

        • Qu’il n y ait pas de malentendus entre nous Elias, j’essaie simplement dans cet horreur qu’a été la shoah, de rectifier certaines choses, de rétablir certaines vérités concernant entre autre les chiffres. La population juive était plus proche des 250 000 individus à la veille de la seconde guerre mondiale que de 225 000. La population française comptait 40 millions d’habitants. Je doute aussi que seulement 2700 personnes aient aidé les Juifs car beaucoup sont restés dans l’anonymat après la guerre. Je prends par exemple cette personne dont je ne me souviens plus de la nationalité qui a sauvé 500 enfants juifs pendant cette guerre. Sa fille avait trouvé dans le grenier de la maison de son père, les noms de ces 500 enfants juifs que son celui-ci avait sauvé, répertoriés dans un calepin. Pendant 40 ans, cet homme a gardé le silence jusqu’au jour où sa fille a voulu que cela soit mis à la lumière et elle a invité tous ces enfants pour lui faire une surprise et elle a enregistré cet évènement et j’ai vu cette vidéo. Pendant 40 ans, cet homme a gardé le silence, il est resté dans l’anonymat.
          De toute façon, quelque soit les chiffres, ce qu’ont vécu les Juifs est ignoble, effroyable et je crois que personne ne peut le contester.

          • Cet homme qui a sauvé 669 enfants juifs tchèques et slovaques est Anglais et s’appelle Nicholas Winton et c’est sa femme et non sa fille qui a découvert le carnet. Je me permets d’apporter des compléments et de rectifier.

  8. 76000 Juifs de France sur une communauté de 225000 personnes ne sont pas revenus des camps .Cela veut dire qu’ un tiers des juifs de France ont été assassinés. Ils étaient « français et étrangers. Pétain a commencé par étapes, d’abord les étrangers, pour tester les réaction de la population et ensuite les « français ». Lui-même a donné des ordres de rafles devançant les allemands. La « doctrine » de Jacques Chirac, inventée sous prétexte de sa déclaration de 1995, selon laquelle les français ont sauvé 2/3 des juifs de France parce que « seulement » 1/3 a été déporté et assassiné alors que dans les autres pays occupés, 90% des juif ont été tués, est une fable destinée à réécrire l’histoire de l’occupation et de la collaboration. En France, c’est l’énergie, l’activisme et le courage des organisations juives qui ont caché et fait fuir beaucoup de juifs qui ont permis de « réduiré » les dégâts, aidées par de nombreux non-juifs, mais qui représentaient qu’une infime minorité. La réalité est qu’aucun juif ou autre n’aurait dû être livré comme cela a été souvent le cas.

    • Apparemment ce n’est pas une fable. d’après le livre de Jacques SEMELIN ( reconnu internationalement pour ses travaux sur les génocides )  » La survie des Juifs en France 1940-1944  » avec une préface de Serge KLARSFELD, 75% des Juifs en France ont échappé à la mort. Ce qui reste effectivement une exception en Europe où la population juive a bien été décimée dans les autres pays ( cf American Jewish Yearbook ). Ces propos ont été confirmés par Simone WEIL lors d’une déclaration. Je rappelle aussi que de nombreuses familles protestantes ont caché des familles et des enfants juifs pendant la guerre. Il est vrai que cette femme n’est pas Française mais Néerlandaise, mais connaissez-vous l’histoire de Corrie TEN BOOM?

  9. Selon des témoignages familiaux, il y a eu aussi des autorisations de sortie du territoire français pour des juifs signés du maréchal et de son bureau. mais « souhaiter la victoire de l’Allemagne  » pour mieux protéger les Français était une mauvaise stratégie confirmée par les faits. Dans l’hôtel du Parc se croisaient les collaborationnistes, les allemands et des partisans qui donnaient de l’argent au réseau de résistance du plateau des milles vaches. Tout ce beau monde se croisait, on y a même vu un certain F Mitterand…. Le maréchal a en effet protégé quelque fois, y compris des juifs, a encouragé à protéger puisque c’était le coeur de sa politique quitte à détruire la nation sans s’en rendre compte, mais il a aussi laissé faire les rafles….Pour des raisons inqualifiables. Au fond ses partisans n’ont pas su ou voulu jouer le double jeu qui s’imposait pour libérer la France de sa défaite au lieu de la punir de son juin 40!!!!!

  10. On ne sait pas qui se cache derrière cet article ; bref, l’auteur joue sur les mots ; Les ou Des ; tout cela est nul ; il suffit de lire le livre du Rabbin Alain MICHEL : Pétain et les Juifs, pour se rendre compte que Zemmour ne fait que redire ce que ce rabbin vivant en Israël dit ; oui, Pétain a essayé de sauver le maximum de Juifs français, et il n’a pas trop mal réussi puisque 90 % l’ont été ; mais cela s’est fait au détriment des juifs non français, dont 40 % ont été exterminés ; comme le dit Zemmour : les chiffres parlent d’eux-mêmes, et Pétain a bien réussi à sauver LES Juifs français et pas DES, ce qui en bon français veut dire quelques uns seulement !!
    Donc cet article est nul et perpétue l’idée qu’on est tenu de s’en tenir à la doxa Paxton ; ceci dit, cela ne justifie pas les errements du gouvernement Pétain et ses lois iniques sur les Juifs, mais il faut laisser l’histoire rétablir les réalités et ne pas essayer de perpétuer un narratif arrangeant.

  11. Vous écrivez que Zemmour aurait écrit: « Pétain a sauvé les juifs français. »
    Zemmour a le droit de s’appuyer sur les travaux d’historiens pour exprimer leurs thèses (comme celle de l’historien, rabin, israélien, Alain Michel qui s’étonne de ce que plus de 90%
    des français juifs aient survécu au régime de Vichy, sous occupation nazie.
    Ensuite, Zemmour dit plutôt que Pétain a sauvé des juifs, et non tous les juifs, sinon cela se saurait. Donc, on voit bien la volonté, de mauvaise foi, de la licra , de dénigrer Zemmour et d’assimiler Pétain à l’entreprise nazie. Autant de falsifications de l’histoire, puisque, sans la défaite militaire de 40, aucun juif n’aurait été inquiété, en France !!!!!! Pétain n’aurait pas été au pouvoir, et, quand bien même il l’aurait été; il n’aurait jamais conçu la solution finale….alors arrêtez vos délires ! Que l’occupation nazie ait donné du pouvoir à des ordures
    antisémites françaises, est indéniable…y a-t-il lieu de s’en étonner ? Mais la France a perdu sa souveraineté, avec la défaite. Il est particulièrement malhonnête d’accabler Pétain qui a sauvé ce qu’il a pu. Mais la licra , n’en doutons pas, dans la même situation de désastre militaire, aurait sauvé tous les juifs et les juifs étrangers aussi ! c’est ça, on y croit !

    • Le rabin israélien Alain Michel est bien seul. Sa seule parole ne peut représenter, à elle seule, la Vérité. En revanche, la plus grande suspicion à l’encontre de ses affirmations me semble aller de soi. Dans notre histoire, bien que très rares, nous pouvons trouver, ici ou là, un rabin (celui de Rome à la fin de la seconde guerre mondiale, par exemple) indigne de son rang et de sa fonction.

  12. Zemmour n’est que le bouffon servile au service d’une nostalgique France impérialiste, rêveur d’un empire napoléonien qu’aucun citoyen français ne revendique et qui le regarde comme un « JUIF » à côté de la plaque.

  13. Comme ses amis pétainistes, Zemmour est familier des habiletés juridiques. Pour que je sois personnellement déportable quoique né français de parents français, j’ai été déchu de la nationalité française le 4/11/1943, à l’âge de 3 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.