Scandale dans un hôpital israélien

Que des terroristes se fassent soigner dans des hôpitaux israéliens est déjà en soi un phénomène pour le moins étrange, mais lorsque des infirmiers se prennent en photo avec eux en signe de solidarité est tout simplement inadmissible.

Deux infirmiers arabes israéliens de l’hôpital Kaplan de Rehovot se sont fait prendre en photo en train de tenir affectueusement la main du terroriste Maqdad Qawasmeh qui a entamé une grève de la faim, comme certains le font pour obtenir ce qu’ils veulent du gouvernement israélien.

Le député Ami’haï Shikli a appelé au limogeage de ces deux infirmiers : « Salut à vous, le duo d’infirmiers de l’hôpital Kaplan qui semblez apprécier de faire un selfie avec un terroriste du Hamas de Hevron. Je vais contacter la direction de l’hôpital pour vous faire virer et le ministère de la Santé pour qu’il vous radie de la médecine publique ».

Même demande d’Itamar Ben-Gvir (Hatziyonout Hadtit) : « Se faire prendre en photo avec un maudit terroriste est tout simplement inacceptable. C’est une honte que des admirateurs de terroristes qui souhaitent notre disparition soient responsables de notre santé. Il est impossible de leur faire confiance. Qu’ils aillent travailler dans les hôpitaux de Gaza. Ceux qui soutiennent les terroristes ne peuvent sauver des vies ».

L’activiste arabe pro-israélien Youssef Haddad a lui-aussi appelé au licenciement des deux infirmiers : « Quiconque prétend vouloir soigner et sauver des vies ne peut en même temps soutenir et admirer ceux qui veulent assassiner des gens, de surcroît si ces infirmiers sont citoyens israéliens. Le Hamas est notre ennemi à tous. Je compte sur la direction  de l’hôpital pour les limoger. Il est toutefois important de préciser que ces deux infirmiers ne sont pas représentatifs de dizaines de milliers de médecins, infirmières et infirmiers arabes israéliens qui effectuent leur travail avec dévouement, et tous ceux qui ont déjà passé un séjour dans un hôpital israélien pourront en témoigner ».

La direction de l’hôpital Kaplan a publié une réaction laconique : « La question est en vérification auprès du personnel ».

Vidéo :

 

Photo capture d’écran

1 COMMENTAIRE

  1. Un état où des infirmiers arabes s’affichent en selfie, solidaires et même admirateurs d’un tueur de Juifs, ne peut pas se prétendre un état Juif. Merci Mr Ben Gourion pour avoir mentionné les arabes dans la déclaration d’indépendance du 14 mai 1948. Celui qui en juin 1948 avait ordonné de massacrer les Juifs de l’Atalena, ne nous a-t-il pas montré combien le sang des youpins, surtout après l’Holocauste, ne vaut pas cher? Merci aussi à Dayan pour n’avoir pas déplacé les squatters arabes de Judée-Samarie après juin 1967. Tous ces faits ne démontrent-ils pas l’efficacité et la sagesse des décisions de Ben Gourion puis de Dayan? La mémoire des idéologues sionistes est insultée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.