Rencontre Blinken-Lapid : le retour des pressions américaines

Selon l’agence Reuters, confirmée par une source diplomatique israélienne, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a signifié au ministre israélien des Affaires étrangères l’opposition des Etats-Unis (de Biden) aux constructions juives en Judée-Samarie, territoires qu’ils voient comme faisant partie d’un futur Etat « palestinien ». Blinken a également réitéré l’intention de l’Administration Biden de rouvrir le consulat général des Etats-Unis à Jérusalem au profit de l’Autorité Palestinienne. Un discours que l’on n’avait pas entendu durant la présidence de Donald Trump.

Vendredi matin, le député Ofir Sofer (Hatziyonout Hadatit) a réagi à cette information : « Ces différentes exigences sont le prix d’un leadership faible qui entraîne une menace pour la souveraineté israélienne à Jérusalem. Chaque jour du gouvernement Benett-Lapid apporte son dommage causé à la diplomatie israélienne et efface les succès prodigieux de ces dix dernières années ».

Photo illustration / Flash 90

1 COMMENTAIRE

  1. Que fallait il attendre d’autre des démocrates?
    Je m’interroge toujours sur ces juifs américains qui ont apporté leur soutien à Biden. Les financements qu’ils offrent à Israël ne justifiera pas tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.