Israeli citizens hold Israeli flags and banners during a rally in Tel Aviv on April 19, 2016 to support Elor Azria, an Israeli soldier recently charged with manslaughter after shooting a prone and wounded Palestinian assailant in the head. The rally, attended by an estimated 5,000 people, was a source of controversy in Israel where the top brass have condemned Azria's actions while far-right supporters and politicians urged his release. / AFP PHOTO / JACK GUEZ

Trois généraux de Tsahal ont témoigné à la barre au nom de l’armée de défense israélienne pour le Sgt. Elor Azaria, lors du procès du soldat qui a abattu un terroriste palestinien blessé alors qu’il gisait à terre, dont les audiences ont repris à la Cour militaire de Jaffa depuis lundi.

Dans ce qui pourrait être le jour le plus décisif du procès à ce jour, des généraux ont fait valoir que le geste d’Azaria était justifié compte tenu des circonstances dangereuses entourant l’incident.

Les généraux ont également témoigné disant qu’ils avaient vu pire comportement de la part de soldats dans le passé qui n’avaient pas été jugés pour des infractions criminelles et n’avaient pas dû comparaitre devant un tribunal.

Uzi Dayan, le neveu du célèbre Moshe Dayan, gén. (Rés.) de Tsahal, figurait parmi les hauts gradés appelés à la barre pour témoigner en faveur d’Azaria lundi. Dayan a pris position en faveur d’Azaria, disant que tous les terroristes doivent être tués.

Interrogé, le général de réserve a rejeté l’idée selon laquelle tuer un terroriste au seul motif que c’est un terroriste, violait le règlement.

« Si vous êtes en mission en Syrie, vous pouvez être amené à tirer sur un terroriste à tout moment. Si cela fait partie de la mission, vous pouvez commander un tireur d’élite de tirer sur un terroriste, même s’il ne représente pas de danger spécifique, au seul motif que cela peut aider à mener à bien la mission, » a-t-il déclaré à la Cour.

Il y a eu ensuite une joute verbale assez saignante entre le lieutenant-colonel de Tsahal Nadav Weissman, Dayan et l’avocat de la défense Ilan Katz pour contrôler l’interrogatoire. Weissman a dominé en acculant les témoins à son contre-interrogatoire personnel, les interrompant et en menant les débats comme il le désirait, prenant les juges à témoins et les mettant de son côté en les montant contre Katz.

Katz a alors mis le poing sur la table, en disant que Weissman n’avait pas à traiter un major-général comme Dayan comme un criminel et que le tribunal n’avait pas le droit de donner à Weissman plus de temps de parole pour répondre aux questions qu’à Dayan.

Les principaux points que Dayan a soulevé sont les suivants :

Dans ce cas précis de l’affaire Azaria, il n’y avait pas lieu d’ouvrir une enquête criminelle, en tout cas certainement pas avant qu’une enquête interne complète n’ait été commanditée et menée à bien.

La police militaire n’est pas suffisamment experte en matière d’opérations militaires de terrain et n’a pas la compétence pour pouvoir juger cette affaire, et que les investigations criminelles ne devraient pas avoir lieu avant qu’une enquête interne complète n’ait été menée à bien afin de faire la pleine lumière sur les faits.  «Même si un soldat a eu tort, vous ne le faites pas comparaître dans un procès criminel à moins qu’il y ait une bonne raison. Une bonne raison, c’est la preuve qu’il y ait eu malveillance« , a dit Dayan.

Il s’est dit extrêmement préoccupé par le fait que cette affaire nuit gravement à Tsahal, tous les jours un peu plus, qu’elle continue de nuire aux futurs soldats et à leur capacité à se défendre et à savoir comment agir sur le terrain. « Comment une affaire comme celle d’Azaria a-t-elle pu faire boule de neige et déboucher sur une procédure comme ça  ? » a dit Ouzi Dayan.

Dayan a ajouté que ces préoccupations étaient justement la raison pour laquelle il a décidé de s’impliquer et de venir témoigner, mais qu’il avait peu à dire sur les faits spécifiques, relatifs à l’affaire Azaria.  En ce qui concerne Azaria, il a dit qu’il lui semblait qu’Azaria avait au plus commis une erreur et qu’aucune erreur dans une situation opérationnelle dangereuse ne devrait amener l’auteur de cette erreur à être accusé d’homicide involontaire.

Interrogé sur une série de cas anciens datant de la fin des années 1990, relatifs à des incidents où des Palestiniens avaient été tués et que des enquêtes criminelles avaient eu lieu sous son commandement, Dayan a répondu qu’il ne se souvenait pas des incidents.

Il a ajouté qu’il n’avait jamais ordonné une enquête criminelle avant qu’une enquête interne complète avait eu lieu, mais qu’il était possible que l’avocat général militaire avait ordonné une enquête à sa demande.

Azaria est jugé pour homicide involontaire après avoir tué Abdul Fatah al-Sharif, le 24 Mars, alors que le Palestinien avait déjà été « neutralisée » par deux soldats qu’il avait attaqués.

Azaria a dit qu’il a tiré sur Sharif car il le soupçonnait de porter un gilet explosif et a accusé les commandants de Tsahal sur le terrain de ne pas avoir appelé assez rapidement une escouade de démineurs  pour vérifier si Sharif portait une ceinture d’explosifs, avant d’évacuer le corps de la scène de l’attentat, une procédure de police standard.

Lors de l’incident, l’armée israélienne a décidé que le tribunal militaire l’emporterait sur la procédure policière, au motif que Sharif ne représentait plus aucune menace et en raison du danger que cela représente de maintenir un lieu ou s’est produit un attentat ouvert trop longtemps ce qui peut entraîner de nouvelles attaques.

Tout au long de l’affaire, les responsables de Tsahal et de la police ont été en désaccord quant à savoir s’il était sage ou pas de déplacer Sharif avant qu’il ait été vérifié par un démineur s’il y avait un risque d’explosion d’une bombe ou pas.

(NDLR dans les colonnes d’Haaretz le journaliste cite Dayan qui aurait dit aussi que les terroristes doivent être tués et que « neutraliser » signifie tuer)

Jeremy Bob Jerusalem Post

14 Commentaires

  1. Les vagues de terrorisme au couteau et autres qu’Israel accepte d’endurer…Je reprends ce qu’a dit le général;en mission on peut tirer sur un terroriste à tout moment méme si cela ne présente pas de danger spécifique au seul motif que cela peut aider à mener à bien la mission…Je pose la question:quelle est la mission de l’armée? protéger sa population non?Alors pourquoi l’armée ne donne-t-elle pas à ses soldats toutes leurs chances de mener à bien cette mission en leur donnant carte blanche face au x terroristes culottés qui de visu s’avancent vers eux pour attenter à leur intégrité physique et pire à leur vie?On est quelqu’un quand on pond un réglement mème débile et peu importe que nos soldats soient traités comme de la chair à canon et que nous les quidams d’israel ne soyons pas assez protégés

  2. Les terroristes st des criminels cruels venus exclusivement ds ce but alors le militaire est ds son bon droit ou surtout devoir: DISSIPER TS RISQUES MM MINIMES!!!!
    Laissons tranquille ce jeune militaire Azaria il merite 1 medaille pr veiller sur son peuple!!!
    Le terroriste veut devenir martyr en tuant des innocents alors il a eu ce qu il meritait et ce qu il souhaitait….
    De tt coeur avec ces heros Israeliens contre la bete et betise islamiste sanguinaire du peuple faussement appelle : palestinien dont la tres gde majorite est assoiffee de sang du kouffar juif et autres.

  3. En ISRAEL c’est un peu comme en France, il faut réfléchir longuement avant de se défendre …. heureusement que servir l’armée n’est pas obligatoire en France !! et faire son aliya dans ce cas n’est pas évident !

  4. Quand on est mort, on ne sait pas qu’on est mort, c’est pour les autres que c’est difficile!
    Quand on est stupide c’est pareil!!
    Libérez Azaria et lavez son Honneur.
    CHANA TOVA

  5. Lettre ouverte à notre fils Elor Azria,

    Elor Azria, notre fils à tous, je t’aime. Ce qui se passe aujourd’hui pour toi et ta famille est terrible; que D… te bénisse et te protège. Ce que tu subis est d’une terrible injustice, malheureusement, la cruauté de ce monde s’en prend toujours aux plus justes, aux meilleurs d’entre nous, donc au peuple juif tout entier.

    J’ai beau hurler contre tout ce que ton propre peuple te fait subir du fait de sa bêtise, mes larmes coulent devant mon impuissance du moment, mais je sais que ma foi en D.. est indéfectible, je sais qu’Achem te sortira de ce mauvais pas, que tu te reconstruiras et qu’ainsi tu prouveras à tous combien tu es grand et méritant.

  6. Uzi Dayan n’est pas le fils de Moshé Dayan, maqis son neveu. Vérifiez vos sources aavant d’écrire des inexactitudes.
    Toute cette affaire est lamentable.

  7. Ayalon devrait demander des excuses publiques a Azaria. Ce n’est pas avec des Ayalons qu’Israel peut avoir de la securite. Ayalon devra porter un bonnet d’ane et defiler dans toutes les grandes villes d’Israel. Qu’elle insolence de la part de ce chauve qui peut

  8. Non mais c’est du grand n’importe quoi ce procès : le terroriste était peut-être à terre, mais il suffit de voir la video pour constater qu’il a un grand manteau (et on n’est pas dans un pays froid !), et qu’il bougeait la main.
    Si d’aventure il avait fait péter une ceinture explosive, comme cela s’est déjà vu, et avec tous les civils autour, le pauvre soldat aurait été accusé de négligence coupable, à supposer qu’il aurait survécu.
    Et là, on lui fait un procès d’intention devant le monde entier, son père a fait un AVC avec ces angoisses, et c’est la honte sur eux.
    Bref, le monde à l’envers !!!
    Donnons lui une médaille, une promotion, ou a minima le droit de finir son service sans être emmerdé et point final.
    J’ajoute qu’il n’y a AUCUN pays au monde où un soldat qui a fait son job aurait été ennuyé le moins du monde, partout il serait sorti avec les félicitations.
    Et pour répondre à Sobol qui dit vraiment n’importe quoi plus haut, l’éthique, la vraie, est de ne pas laisser ne serait-ce que 0,1% de chances à un terroriste avéré de poursuivre plus loin son entreprise destructrice.

    • Moshe vraiment tu parles d’or.C’est incroyable ce procès et c’est mème honteux pour Israel exactement le contraire de ce que pensent les bien pensants.

  9. Le problème ici transcende tous les discours qui ont été tenus à ce sujet
    Pour moi,cette situation : tirer dans la tête d’un homme qui gît inconscient à terre ,depuis de très longues minutes, dans un climat de très haute tension,mais qui est déjà résolu (beaucoup de monde passe très très près du terroriste,ceci sans hâte,sans aucune tension,sans aucun signe apparent de vigilance)témoigne d’une dimension autre que celle d’un soldat Qui dans sa tête prend toutes les précautions pour parer au pire,pour soi ou ses compagnons d’arme
    Le concept :La Vie ,tout court,doit être pris en compte
    C’est un problème d’Ethique

  10. Ces juifs et autres gauchistes ouest-européens n’ont jamais vu la guerre de près et ne peuvent pas imaginer des situations de combats et d’angoisse. Ils sont dans leurs bureaix à siroter un pastis et glosent sur la Morale du soldat…
    Ils confondent aussi Crime de Guerre et Crime contre l’humùanité avec un état de combat dans lequel c’est vous ou l’autre, et pendant lequel la Décision n’a que quelques SECONDES entre votre mort et celle de l’Autre!. C’est le cas d’Azaria.
    Là personne ne décrète froidement, dans un bureau justement, quand et comment il faut exterminer des gens désarmés et innocents…!
    Si les Juifs continuent leur Sinhatt rinam et la bêtise des salons gauchisants de l’Ouest ils nbe survivront pas bien longtempos! Le Problème Juif (Gauchiste) sera règlé! Mais il rsique de coûter cher aux autres juifs. Comme le communisme fut l’ennemi directe et indirecte du peuple juif en Zurope de l’Est en 30/39/45/53
    C’est un scandale dont j’espère (sadiquement: Schadenfreude!) que ces Besser Wisser gauchistes sortiront par la porte étroite de LEUR mise en danger immédiate un jour!

  11. Tsahal est plus approprié avec Ts et non un Tz.

    C’est comme Israël que l’on entends que trop souvent en Izraël.

    Cela glisse tout seul c’est mieux et plus doux à l’oreille.

    CQFD. André BARMO’HA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.