Qui sécurise Haniyeh au Maroc ?

Les voies du roi du Maroc sont cachées. Dans la matinée, il a envoyé une lettre de félicitations à Naftali Bennett en entrant dans le bureau du Premier ministre, et ce soir, il s’avère qu’il prodigue des soins particuliers réservés à ses invités les plus hauts placés au chef du Politburo du Hamas, Ismail Haniyeh.

Ce dernier arrive aujourd’hui au Maroc à la tête d’une délégation d’organisation terroriste accompagnée de cinq membres du bureau politique: le chef adjoint de l’organisation, Saleh al-Aruri et des membres du bureau politique, Musa Abu Marzuk, Muhammad Nazal, Hossam Badran et Gaza al-Rishk.
Il s’agit de la première visite d’Haniyeh au Maroc et elle intervient au moment où le Maroc a commencé à prendre des mesures prudentes sur la question de la normalisation avec Israël. Les premières rencontres au cours de la visite se feront avec des représentants du parti islamiste du royaume, le « Parti de la justice et du développement ». Plus tard, des représentants du Hamas rencontreront des hauts responsables marocains et d’autres représentants du parti.
Comme c’est l’usage du Maroc dans ses relations avec des invités particulièrement sensibles, le roi Mohammed VI a affecté une équipe de ses agents de sécurité personnels pour assurer la sécurité de la délégation tant là où elle serait hébergée que lors de ses déplacements dans les rues de Rabat.
Il s’agit d’une visite inhabituelle d’un haut responsable du Hamas dans le royaume. Le chef du Politburo du Hamas, Khaled Mashaal, s’est rendu au Maroc à deux reprises, en 2012 et en 2017.

מי מאבטח את הנייה במרוקו ? 

  

4 Commentaires

  1. C’est précisément l’actuel locataire de la Maison Blanche, Biden, qui tire les ficelles de ce sale jeu avec les suppôts terroristes du diable khomeyniste en Iran. Parlons en paraboles claires. Comme tous les signataires des Accords d’Abraham, que l’administration dépiteuse et luciférienne des Democrats, ne veut même plus qu’ils soient nommés, le roi du Maroc a senti lui venir contre un vent d’opposition très menaçant et probablement a pensé de faire un geste de souplesse avec la Confrérie islamiste chez lui, qui tienne pratiquement depuis 2011 un « siège interne » dans le royaume. Mais ce geste, qui veut étudier en profondeur le jeu caché de l’organisation islamiste mafieuse des Ikhwan (un parallèle évident avec le cas tunisien), peut aussi se lire (ou être interprété) en tant qu’un geste de faiblesse.

    La visite de l’oganisation terroriste du Hamas au Maroc, est une promotion en soi du plan évident de l’admnistration Biden, laquelle veut clairement essayer de la « laver » de son identifiant terroriste, comme elle a fait avec les Houthis au Yemen, par un cynisme stupide et dirais-je d’autant plus criminel que des centaines d’enfants sont entrainés impitoyablement dans la même idée empoisonnante et dévastatrice de « djihad » qu’avait déjà employée l’organisation terroriste « Daech » (ou Organisation de l' »Etat islamique », OEI pour user un acronyme français plus adapté au cas).

    De plus la visite du Hamas au Maroc s’est opérée après une visite en Tunisie, où pourtant le Chef d’Etat, aux positions sulfureuses aux égard d’Israël, a bien fait de se démarquer, isolant davantage le petit « ayatollah » parlementaire Rached Kheridji Ghannouchi, un khomeyniste notoire depuis au moins 1981.

    Ce que le roi Maroc devrait considérer attentivement est le fait que toute tentative d’accomodation et de dialogue avec l’organisation mafieuse des Frères musulmans, ne peut que comporter la diffusion du virus idéologique khomeyniste iranien et les ambitions de Khamenei, appuyé désormais par le nouveau président Raissi, totalement soumis à son agenda régionale nucléaire et belliqueuse. Ce qui accroitra la dépendance du Maroc aux « bons vouloirs » américains, surtout pour la question du réglément securitaire du Sahara occidental…

  2. Nous avons hélas l’habitude de leur double langage et de leur takya.
    Mohamed 6 est coincé entre sa population dont la majorité est hostile à Israël, et à son opposition islamiste bien implantée.
    Bien sûr qu’il a besoin de l’accord avec Israël qui lui apporte beaucoup d’avantages, mais, il lui est difficile de faire l’impasse sur sa population et à son opposition islamiste.
    L’Egypte est dans la même situation, sans parler de la Jordanie du roitelet Abdallah.
    Par contre, les Accords d’Abraham avec les pays du Golfe semblent plus sérieux, en raison de l’implication des populations, ainsi que des gestes forts envers Israël/Juifs.
    Il n’y aura aucun problème pour trouver des candidats pour assurer la sécurité du chef terroriste du hamas, considéré comme un super héros par une écrasante majorité de Marocains.
    Depuis notre plus jeune âge, ma mère nous répétait tous les jours de nous méfier des « arabes » et de ne jamais leur faire confiance, même si certains d’entre eux semblent plus « gentils » que d’autres, ce n’est qu’une façade hypocrite.
    Nous n’avons jamais eu de conversations franches, directes, et sans arrière pensées.
    Le lundi 5 Juin 1967, au début de la guerre des six jours, un magasinier qui travaillait chez mon père depuis 33 ans, nous a menacés de mort peu après le début des combats, tandis que ma jeune soeur s’est fait caillasser par des enragés toujours prêts à la castagne, et qui ont détruit, dévasté, pillé, la magnifique avenue principale avec ses palmiers.
    Trente ans plus tard, j’ai voulu revenir dans ma ville pour revoir notre maison, notre quartier, et ce qu’il restait de notre communauté qui fut si importante, et dont il ne restait plus rien, ni le mellah, ni les magasins que nous avons connus.
    Par contre, j’ai vu que le magasin de mon père était toujours là, rideaux baissés, il y avait toujours le grand panneau rouge, sur lequel était écrit : Hillel D…..
    Il n’existe pas de pays arabes « modérés » leurs populations sont toujours en ébullition et tout est prétexte pour casser et tuer dès le moindre problème, d’ailleurs, même leurs dirigeants les craignent, ils ne leur font pas confiance, d’où leurs systèmes policiers très sévères.
    Et dire qu’en France nous revivons parfois en pire, ces difficultés qui nous ont fait fuir notre beau pays….

    • N’oubliez pas que pour les musulmans juifs et Roumis sont mis dans le même sac. Ce que vous avez vécu au Maroc n’est rien par rapport à ce qui se passera en France….les plus barbares sont les noirs africains qui ont une haine viscérale du blanc….et juif ou non un blanc doit être découpé en morceau !

  3. Les voies du roi du Maroc sont claires. Rien n’est caché. Il joue sur les deux tableaux. C’est toujours le même scénario lorsqu’il s’agit d’Israël. Il a des relations avec Israël, non-normales bien sûr, puisqu’il soutient ses ennemis qui veulent lui nuire. Et donc, lui-même en soutenant ses ennemis veut lui nuire mais il tire, en même temps, les avantages qui découlent de la « normalisation ». Il faut s’attendre à une relation à l »égyptienne ». L’Egypte est un « médiateur  » « impartiale » avec le Hamas et en même temps les missiles traversent tranquillement le Sinaï et vont à Gaza et ce sont soi-disant les bédouins qui transportent, en « contrebande » une telle quantité « sans encombre » et les « douaniers » égyptiens les laissent passer parce qu’ils reçoivent des bakchiches. On dirait une « histoire arabe »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.