Le mandat du Général de division et Chef d’Etat-Major de Tsahal Aviv Kochavi arrive à son terme, au milieu des mouvements qui agitent la Knesset

Aviv Kochavi dont le mandat avait été prolongé d’un an sur proposition de Benny Gantz validée par Benjamin Netanyahu alors Premier Ministre, voit arriver le terme de son mandat et une nouvelle nomination doit intervenir dans les prochains jours. Cette nomination intervient alors que la dissolution de la Knesset complique la situation. Des messages ont été échangés entre le Ministère de la Défense et la Ministère de la Justice indiquant qu’en raison de la période de « loi électorale », la nomination de hauts fonctionnaires est délicate. Le bloc Netanyahu s’est tourné vers le médiateur en lui adressant un courrier pour demander l’arrêt de toutes les nominations au gouvernement. Benjamin Netanyahu a insisté dans le même sens demandant à ce que la nomination du nouveau Chef d’état-major soit mise en suspens, s’engageant à faire avancer le processus. Le Ministre de la Défense Benny Gantz a quant à lui souhaité que « la politique reste éloignée de la discussion sur la nomination du chef d’état-major ». Ce matin, Benny Gantz a indiqué qu’il avait l’intention de consulter toutes les parties, y compris Netanyahu, pour prendre la bonne décision. « C’est un besoin vital » a-t-il précisé, sans avoir besoin de préciser les innombrables et lourds défis qui pèsent sur cette fonction essentielle à la sécurité d’Israël.

Un parcours exemplaire

Le Général de division Aviv Kochavi est né en 1964 et s’est enrôlé dans la Brigade Parachutiste en 1982. Entre 1996 et 1997, il a obtenu un diplôme de Masters à l’Université Harvard aux États-Unis et en 2006, un diplôme de Masters de l’Université John Hopkins aux États-Unis. Il lui a été décerné notamment la Médaille de campagne de la deuxième guerre du Liban ainsi que la Médaille de campagne de l’Opération Bordure protectrice. Aviv Kokhavi (אביב כוכבי), actuel chef d’état-major de l’armée israélienne, a commandé la division de Gaza de 2004 à 2006, y compris au cours du processus unilatéral de désengagement de Gaza en 2004-2005. Il a dirigé les services de renseignements militaires israéliens de 2010 à 2014 et le Commandement régional du Nord de novembre 2014 à mars 2017. Il devient le 22e chef d’état-major de l’armée israélienne le 15 janvier 2019, succédant à Gadi Eizenkot. Il est considéré comme un « faucon » face à l’Iran notamment, jugeant inéluctable une « prochaine guerre ». Il est par ailleurs opposé à l’accord de 2015 sur l’Iran. Aviv Kochavi  a porté haut les couleurs l’image d’Israël au niveau international et mené Tsahal à un niveau de préparation et de professionnalisme qui a été décrit, lors de l’exercice de très grande ampleur des Chariots de Feu comme « une armée entraînée prête à relever les prochains défis qui nous menacent »

Jforum – Groupe Israël Eternel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.