C’est l’administration Obama, et non Israël, qui a torpillé l’idée d’un processus diplomatique régional plus large, à la suite d’une réunion à Aqaba, début de 2016 parmi les dirigeants israéliens, égyptiens, jordaniens et américains. 

Selon un rapport publié dimanche dans Haaretz, une rencontre entre le premier ministre Benjamin Netanyahou, le président égyptien Fattah Abdel al-Sisi, le roi Abdallah de Jordanie et l’ancien secrétaire d’Etat américain John Kerry a eu lieu fin 2015, qui n’aurait pas abouti en raison d’une forte opposition israélienne.

Mais, selon un haut fonctionnaire israélien, ce sont les Etats-unis, qui ont entravé ce processus de même que leur insistance à intégrer le Qatar et la Turquie dans le cadre d’un cessez-le-feu, pour mettre fin à l’opération Protection Edge en 2014 a torpillé le cessez-le-feu. Les Etats-Unis ont été contraints d’accepter ce cessez-le-feu, après qu’Israël et l’Egypte se soient accordés sur ce point.

Selon ce fonctionnaire, les Américains voulaient «dicter les termes d’un accord» qui étaient inacceptables pour Israël. Ce qui veut dire qu’il semblerait que ce soit Kerry qui aurait voulu imposer ses paramètres, présentés, comme les seuls possibles, dans le cadre d’un processus diplomatique, et devant constituer le cœur de tout accord.

La source a déclaré que ceux qui disent que Netanyahou a torpillé ce processus – que ce soit des responsables américains anonymes ou le chef du camp sioniste Issac Herzog, fournissent des récits destinés à mettre de l’eau à leur moulin.

Par Herb Keinon 22 février 2017 00:17

Jerusalem Post

 

2 Commentaires

  1. On dirait pas comme ça à le voir cet Obama qu’il a la haine des juifs et qu’il a encouragé, par sa politique, la mise en place en Europe et dans le monde, d’une machine à favoriser l’antisémitisme. Qui sait s’il ne continue pas, dans l’ombre, avec ses amis Européens, notamment en travaillant contre Trump ?

  2. La liste des désastres provoqués par le calamiteux Obama n’en finit pas, chaque jour nous apporte des détails sur cette présidence qui aura mis le monde dans une situation de chaos.

    Espérons que les « experts » qui surveillent la loupe à la main, les faits et gestes de TRUMP, feront leur travail en établissant le véritable bilan du catalysme Obama qui devrait être présenté au TPI pour crimes contre l’humanité, à commencer par ce qui se passe en Syrie dont il porte une écrasante responsabilité…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.