Un sondage révèle ce que les Américains considèrent comme la plus grande menace à la sécurité étrangère

En cette veille de célébration du 80ème Memorial Day qui rendra hommage à ceux qui sont morts en défendant nos libertés, un sondage national, commandé par Lawrence Kadish, administrateur de la Gatestone Foundation, révèle que la Chine est devenue la nation considérée comme la plus grande menace à la sécurité nationale des États Unis.

Une écrasante majorité des Américains interrogés estiment que la Chine cherchera à dominer le reste du 21e siècle aux dépens des États-Unis.

La Russie de Vladimir Poutine se classe au deuxième rang des plus grandes menaces américaines pour notre sécurité nationale, avec un peu plus de la moitié des Américains interrogés craignant que Poutine soit capable de lancer une frappe nucléaire contre les États-Unis. Ce résultat souligne les conclusions du sondage selon lesquelles une majorité significative d’Américains s’inquiètent du fait que nous soyons entrés dans un deuxième chapitre de la guerre froide entre les deux pays, ce qui aurait des conséquences considérables pour l’avenir de notre nation.

De nombreux Américains ne croient pas non plus que Poutine arrêtera son invasion de l’Ukraine. Près des trois quarts des personnes interrogées pensent que Poutine ciblera ensuite l’Europe occidentale, et beaucoup craignent qu’il puisse utiliser l’arme nucléaire pour remporter la victoire.

En ce qui concerne le Moyen-Orient, plus de la moitié des Américains interrogés pensent que l’Iran lancerait des missiles nucléaires contre Israël s’il en avait l’occasion et que les États-Unis devraient prendre des mesures non précisées pour l’empêcher.

Répondant à la question de savoir si la Corée du Nord pourrait tirer des missiles à tête nucléaire contre les États-Unis, là encore, la majorité des Américains interrogés ont répondu oui.

L’enquête révèle également une perte surprenante de patriotisme parmi les personnes interrogées, ainsi qu’une colère importante de la part des Américains qui ont reconnu leurs craintes face à la diversité des adversaires qui se sentent désormais libres d’affronter notre nation.

L’enquête a été menée par la société de sondage nationale McLaughlin & Associates et les données comportaient une marge d’erreur de 3,1 %. Son PDG, John McLaughlin, a observé :

« Autant que nous sachions, ces questions n’ont jamais été posées auparavant à un échantillon statistiquement valide d’Américains et elles révèlent une nation qui reconnaît les menaces extérieures mais s’inquiète de sa capacité ou de sa volonté actuelle d’y répondre dans une période d’incertitude, d’anxiété et pas de colère. »

JForum.fr avec www.gatestoneinstitute.org
(Source de l’image : iStock/Getty Images)

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires