Présidentielles américaines : un troisième candidat entre en piste ©

0
289

Une troisième option s’offre aux Américains dans la dernière ligne droite, en la personne d’un expert ne contre-terrorisme américain.  Au plus fort de la course à la Présidence des Etats-unis, Evan McMullin entre en lice. Dans l’Utah, à l’ouest des États-Unis il est, des trois candidats, celui qui a réalisé les scores les plus impressionnants, allant d’une base de soutien de 7% à 33%.

L’ancien officier antiterroriste de la CIA, âgé de 40 ans, pourrait être contraint de poursuivre des États comme le Texas pour s’assurer qu’il est autorisé à figurer sur le bulletin de vote.

Alors qu’il n’est soutenu par aucun parti majeur, il a attiré les foules dans l’Utah, qui votent républicain depuis 52 ans, ainsi que des milliers de supporters en ligne.

M. McMullin, un ancien directeur politique républicain, bénéficie du soutien d’un réseau de donateurs travaillant à travers un organisme caritatif américain ‘Better for America’.

Au moment où les Américains ont perdu la foi dans les candidats des deux grands partis, il est temps pour une nouvelle génération de leadership de prendre la relève. Il n’est jamais trop tard pour faire ce qui est bien et l’Amérique mérite bien mieux que Donald Trump ou Hillary Clinton. Je m’offre humblement en tant que candidat afin d’offrir à des millions d’Américains mécontents une alternative conservateur pour la Présidentielle.”

Chris Krueger, analyste à Washington pour la banque d’investissement Cowen and Co., a écrit dans sa lettre d’information “DC Download” mardi que McMullin est le joueur clé dans l’un des deux scénarios “non-impossible” qui feraient prendre à cet élection un nouveau tournant. C’est ce que Krueger appelle “Le scénario de l’Utah”. Si McMullin prend l’Utah, Clinton pourrait conclure avec 267 et Trump avec 265, et aucun des deux n’obtiendrait les 270 nécessaires.

Cela signifierait alors que la course continuerait à la Chambre des représentants et les trois candidats iraient dans le collège électoral de novembre où M. McMullin aurait des chances de rivaliser «très bien».
Les électeurs républicains, qui constituent traditionnellement la majorité des Utahans, sont attirés par M. McMullin dans lequel ils voient une alternative à M. Trump.

Evan McMullin

Beaucoup dans l’Utah appartiennent à la secte des mormon et nombre d’entre eux sont gênés par les accusations d’agression sexuelle contre M. Trump, ils voient de plus en plus en M. McMullin, Mormon aussi, un meilleur candidat.

S’exprimant le mois dernier dans la capitale de l’Utah, Salt Lake City, il a dit: «Les gens viennent et ils me remercient de me lancer et se disent soulagés.“Certains disent qu’ils priaient pour une autre option.”
Mullin a dit à CNN: «Regardez, je serais beaucoup plus heureux si nous avions deux meilleurs candidats des républicains et des démocrates.
“La réalité est que nous avons deux candidats hautement corrompus dans les deux grands partis et la plupart des Américains n’aiment aucun des deux.”
Tout le monde ne se réjouit pas de la montée en popularité de M. McMullin. William Johnson a avoué que des appels automatisés de marketing sont fait à travers l’Utah pour discréditer Mc Mullin. Dans l’appel, il est dit : «Bonjour, mon nom est William Johnson.«Je suis un fermier et un nationaliste blanc. Je fais cet appel contre Evan McMullin et pour appuyer Donald Trump.
Utah map
Après avoir quitté la CIA en 2011, McMullin – qui a un MBA de Wharton – est devenu un banquier d’investissement pour Goldman Sachs à San Francisco. Puis il a rejoint Capitol Hill en 2013, d’abord comme conseiller principal à la Commission de la Chambre des Affaires étrangères, puis directeur de la politique de la Conférence républicaine de la Chambre. Il a démissionné de cet emploi en août alors qu’il lançait sa campagne.

Il dit de lui-même qu’il serait une sorte de Uber de la politique. Le pays a «deux grands partis qui sont coincés dans le passé… Les gens recherchent autre chose. “

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.