Il se nommait George Maduro. Issue d’une famille juive néerlandaise, il avait rejoint la résistance après que les nazis eurent envahi son pays et avait aidé, à ce titre, des pilotes britanniques bloqués en Hollande à rejoindre leur pays d’origine.

Puis, il avait été capturé et envoyé dans le camp de Dachau où il était mort trois mois avant la libération de celui-ci.
Tout récemment, une hanoukiah en argent, fabriquée à Amsterdam en 1747 et ayant appartenu à la famille de ce héros, a été mise en vente publique à La Haye. Suscitant un engouement auquel nul ne s’attendait.
En effet, la maison de vente « Venduehuis der Notarissen » a reçu des dizaines de coups de téléphone à son sujet, la forçant à mettre toutes ses ressources humaines à travailler sur cet unique objet.
« Nous avons débuté les enchères à 20 000 euros [prix maximum estimé pour cette menorah, ndlr], a raconté Peter Meefout, le directeur de cette maison de vente. Mais, la première enchère était déjà de100 000 euros. Puis, c’est passé à 200 000 et cela a continué à monter. Nous étions stupéfaits ».
Finalement la hanoukiah, dont il existe une version identique dans la collection de la « Maison Royale de Hollande » qui est exposée au Musée Juif d’Amsterdam, a été vendue pour la coquette somme de 441 000 dollars à un collectionneur juif qui n’a pas voulu que soit révélée son identité.

Catherine Garson pour Actualité Juive
Source Chiourim

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.