Israël doit se débarrasser de ses armes nucléaires, décide la majorité de l’AGNU

Israël n’a jamais admis posséder des armes nucléaires, mais néanmoins, la résolution de l’AGNU ( Assemblée Générale des Nations Unis ) visait Israël, pas l’Iran.

Israël doit se débarrasser de toutes ses armes nucléaires et placer ses sites nucléaires sous la tutelle de l’Agence internationale de l’énergie atomique, a déclaré la Première Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies lors d’un vote initial à 152 voix contre 5.

Les cinq nations qui se sont opposées à la résolution de vendredi sur le « risque de prolifération nucléaire au Moyen-Orient » étaient : le Canada, Israël, la Micronésie, les Palaos et les États-Unis. 24 autres pays se sont abstenus, y compris des membres de l’Union européenne.

La résolution annuelle soumise par l’Égypte à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York était parrainée par l’Autorité palestinienne et 19 pays, dont Bahreïn, la Jordanie, le Maroc et les Émirats arabes unis.

Cibler Israël mais pas l’Iran

La résolution vise en grande partie Israël, qui est considéré comme l’un des neuf seuls pays à posséder des armes nucléaires. Israël n’a jamais admis avoir de telles armes.

La résolution note qu’Israël est le seul pays du Moyen-Orient et l’un des rares parmi les 193 États membres de l’ONU à ne pas avoir signé le Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

L’Iran, qui est signataire du traité, serait sur la voie du développement d’armes nucléaires . Malgré cela, la résolution ne mentionnait pas l’Iran.

La résolution a réaffirmé « l’importance de l’adhésion d’Israël au TNP et du placement de toutes ses installations nucléaires sous des garanties internationales complètes, dans la réalisation de l’objectif d’adhésion universelle au Traité au Moyen-Orient ».

Il a en outre appelé Israël « à adhérer au Traité sans plus tarder, à ne pas mettre au point, produire, tester ou acquérir d’une autre manière des armes nucléaires, à renoncer à la possession d’armes nucléaires et à placer toutes ses installations nucléaires gardées non sécurisées sous la pleine portée des garanties de l’Agence ». comme une mesure de confiance importante entre tous les États de la région et comme une étape vers le renforcement de la paix et de la sécurité ».

C’était l’une des résolutions que la Première Commission est en train d’approuver, avant un vote final au plénum de l’AGNU.

Une zone dénucléarisée au Moyen-Orient ?

Vendredi, la Première Commission a également approuvé par 170 voix – dont l’Iran – un appel à une zone dénucléarisée au Moyen-Orient. Israël a été le seul pays à s’opposer au texte. Quatre pays se sont abstenus : les États-Unis, le Cameroun, les Comores et la Tanzanie.

Lors d’un débat sur la question au début du mois, un ambassadeur adjoint d’Israël auprès de l’ONU, Michal Maayan, a déclaré que le TNP n’est pertinent que par le niveau de conformité et n’est pas un remède aux « défis de sécurité uniques » du Moyen-Orient. « Quatre des cinq cas de violations graves du TNP ont eu lieu au Moyen-Orient depuis son entrée en vigueur », a-t-elle expliqué.

« Depuis des décennies, l’Iran fait progresser rapidement ses programmes nucléaires illicites et possède actuellement de grandes quantités de matières nucléaires hautement enrichies », a accusé Maayan. « L’existence d’ activités nucléaires non déclarées en Syrie reste pertinente et inquiétante, ainsi que les questions ouvertes liées à la nature et à l’état opérationnel des sites et des matériaux spécifiques en Syrie », a-t-elle déclaré.

Enfin, Maayan a expliqué qu’il est impossible de parler d’une architecture de sécurité régionale autour de la question nucléaire dans une situation où les pays du Moyen-Orient ne reconnaissent pas le droit d’Israël à exister .

« Certains acteurs de la région affirment qu’une architecture de sécurité globale peut être initiée au Moyen-Orient, avec un engagement direct avec Israël, sans reconnaissance du droit d’Israël à exister à l’intérieur de frontières sûres et sécurisées, sans réduire la tension régionale et la construction de la confiance nécessaire et la confiance entre les États régionaux… Cette position est intenable », a déclaré Maayan.

Source : jpost.com

11 Commentaires

  1. Outre que parmi ceux qui ´ sont en paix ´ avec Israèl :
    ´ l’Égypte à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York était parrainée par l’Autorité palestinienne et 19 pays, dont Bahreïn, la Jordanie, le Maroc et les Émirats arabes unis ´, sans commentaires !
    D’autre part, nous avons en Israèl suffisamment de papier de toilette sans que l’AGNU ne nous en envoie !

  2. Si j’étais au gouvernement Israélien
    Je demanderai a l’ONU l’adresse de livraison
    Où il faut expédié les armes nucléaires
    Et j’enverrai le colis par les aires, comme cela
    On évitera des frais de déplacements inutiles
    A l’IEA et ils pourront vérifier la qualité
    Du made in Israël par eux même sans bouger de leurs bureaux

  3. L ONU semble avoir trouvé La solution au conflit Israélo-palestinien qui est de débarrasser Israël de leurs armes de dissuasion pour qu’on puisse sans risque effacer Israël de la carte du moyen orient

  4. Faudrait savoir si Israël est reconnu unanimement par tous comme état libre auquel cas la demande peut être justifié mais tant qu’il y a des pays qui ne veulent pas reconnaitre l’état d’Israël donc un pays fantoche qui n’a rien, si on n’a rien on ne peut pas donner. Devos disait « rien c’est rien, 1 x rien c’est rien, 2 x rien c’est rien mais 3 x rien c’est quelque chose » et Israël ce n’est que une fois rien puisqu’ils sont inexistants !!!

  5. Ces salauds devraient s’occuper sérieusement de l’Iran, régler leur compte aux États voyous comme la Russie et la Chine. Mais l’onu a choisi la solution de facilité, celle qui permet de rassembler les lâches, les opportunistes les antisémites, les antisionistes, à savoir taper sur l’état Juif.

  6. Une fumisterie, Qu’ils aillent au diable tous ces pays qui ont voté pour que Israel devrait rendre inopérant ses armes nucléaires, vous rêvez et ceci est non négociable et vous oubliez les autres pays en possédant des milliers comme la Russie les usa etc…jaloux pour un petit pays dont son existence n’est pas reconnu du monde entier , car c’est Einstein scientifique juif allemand devenu américain et israélien qui a trouvé la formule de l’atome nucléaire en 1920 dommage que Israel n’était pas encore un état à cette époque là et le secret aurait été bien gardé et non copié ….

    • Oh c’est de la politique ….. il ne faut pas faire attention.

      Cette requête de l’ ONU a un côté farcesque. J’espère que l’ Iran la Corée du nord et la Russie vont exiger qu’ Israël renonce à l’arme nucléaire. Au fait je ne sais même pas si Israël a la bombe, ça me parait vraisemblable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.