Alors que les djihadistes expriment leur joie, concernant l’attentat terroriste de jeudi dans le sud de la France, un sympathisant de Daesh fait l’éloge des terroristes palestiniens pour avoir été des pionniers dans l’usage de véhicules pour attaquer des civils, selon le rapport de MEMRI Middle East Media Research Institute de vendredi.

1(823)

 

« Tuer en écrasant les passants grâce à des véhicules et des camions civils est une idée de l’esprit Maqdisi (Palestinien pour Maqdis qui veut dire « Temple » ou Miqdash en hébreu), qui dispose d’une nature innovante en matière d’avancement des méthodes djihadistes », explique un message posté sur un forum pro-Daesh en ligne. « Hier encore, ils (les Palestiniens) nous ont tout appris de la ceinture d’explosifs et de nombreux plans pour le combat de rue et aujourd’hui, ils nous ont aussi appris cette tactique. Qu’Allah bénisse Jérusalem et les environs de Jérusalem et qu’Allah bénisse tout le Levant… Oh Aqsa nous arrivons! ».

Le terrorisme automobile est devenue une méthode répandue employée par les djihadistes palestiniens au cours de la vague terroriste de cette dernière année. Selon le Ministre des Affaires étrangères israélien, depuis septembre 2015, 46 attentats à la voiture-bélier ont été menés contre des Israéliens, tous e,n blessant et en tuant un nombre important de civils et membres du personnel de la sécurité.

Au cours de ces quelques dernières années, les groupes terroristes – en particulier Daesh et Al Qaïda – ont appelé leurs disciples à mener des attentats par des véhicules. Dans son message de septembre 2014, le porte-parole de Daesh Abu Mohammed al-Adnani, déclarait : « Si tu ne peux pas faire exploser une bombe ni tirer une balle, arrange-toi pour rencontrer seul un infidèle Français, un Américain et écrase-lui le crâne avec une pierre, massacre-le avec un couteau, roule sur lui en voiture, jette-le du haut d’une falaise, étrangle-le ou injecte-lui du poison ».

2(386)

 

Jeudi soir, Mohamed Lagouaiej Bouhlel, 31 ans, un Tunisien, a lancé son camion sur les passants qui regardaient le feu d’artifice dans la ville de la Riviera française, à Nice, le jour du 14 juillet. Le chauffeur a fini par se faire abattre après avoir tenté d’ouvrir le feu sur la foule et les responsables de la sécurité. 

Au moins 84 personnes – et parmi eux 10 enfants – ont été tués, plus de 202 blessés. 

Depuis l’attentat de Nice, les djihadistes ont ouvertement manifesté leurs éloges, affirmant que l’événement fait bien partie de la vengeance contre l’Occident autant qu’il sert d’avertissement de choses encore plus horribles qui ne devraient pas tarder de survenir.

3(282)

 

Selon MEMRI, de nombreux sympathisants-terroristes ont partagé des images horribles de l’attentat en ligne, avec des légendes telles que : « L’attaque de Nice : nous vous avions prévenu! » », « C’est magnifique », « Nous allons conquérir Paris avant Rome ». La chaîne pro-Daesh Kawasir Al-Nasher a posté un message en anglais qui dit : « ö Croisés, nous vous l’avions dit… La prochaine attaque va venir bientôt, nous sommes partout, Allah W’akbar! ». 

Les opérateurs des médias liés à Daesh, du groupe arabofrancophone Nashir for Design ont distribué plusieurs affiches et images en ligne avec la légende : « A la grâce d’Allah, nous allons conquérir vos terres, vous deviendrez Musulmans malgré vous ou vous payerez l’impôt par tête (Jizya) pour être humiliés, sinon l’épée vous tranchera la gorge. C’est la promesse d’Allah! ».

En postant les photos d’enfants morts en Syrie, le groupe prévient : « Voilà ce que font vos avions à nos enfants, aussi devez-vous accepter ce qui vous arrive… Ce n’est que le début, nous avons des années et des années devant nous! »

4(208)

5(165)

algemeiner.com

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.