Qui sait quand l’Iran aura la Bombe?

9
995

Ni les Etats-Unis ni Israël ne savent avec certitude quand l’Iran aura une arme nucléaire

 

Les prédictions du secrétaire d’Etat américain et du Premier ministre d’Israël, Binyamin Netanyahu, jeudi 7 novembre, selon lesquelles l’Iran pourrait disposer d’une arme nucléaire d’ici un an, exprimaient plus d’inquiétude quant à la réactivation du site d’enrichissement de Fordow que de prévisions fondées sur des données fiables. La même prévision d’un an a été entendue en 2012 et rien n’a été fait à ce sujet – ni par les États-Unis ni par Israël.

On peut dire qu’aucune de leurs agences de renseignement ne sait avec certitude quand l’Iran passera le stade d’une capacité nucléaire opérationnelle – ni même où ses armes nucléaires doivent dissimulées. Après tout, aucun des deux n’avait eu connaissance du projet de l’Iran de lancer 25 missiles de croisière et des drones explosifs contre les champs de pétrole et l’usine de traitement de l’Arabie saoudite le 14 septembre, jusqu’au moment où cela s’est produit. Peuvent-ils faire mieux pour découvrir le moment où le programme nucléaire iranien débouchera sur la possession d’une arme atomique?

Cette semaine, Massimo Aparo, le plus grand inspecteur de l’AIEA, un organisme de surveillance nucléaire international, a convoqué une réunion spéciale du conseil de Sécurité pour discuter de l’incapacité de l’Iran à communiquer avec les inspecteurs, sur la source des “particules d’uranium naturel et artificiel” trouvées dans un entrepôt secret à Téhéran, découverte l’année dernière lors d’une audacieuse opération du Mossad israélien visant à faire passer en contrebande les archives atomiques de l’Iran. Combien d’installations nucléaires secrètes restent à découvrir en Iran?

L’AIEA n’a pas de réponses à cela, pas plus que les États-Unis et Israël. Pendant 15 ans, ses inspecteurs se sont vu refuser l’accès à une section interdite de la base militaire de Parchin, dans le centre de l’Iran, où des particules d’uranium trop suspectes ont été découvertes, indiquant des essais secrets de déclencheurs nucléaires. Néanmoins, aucune action n’a été prise alors non plus pour en venir à bout. L’usine de Fordow, où des centrifugeuses ultra-rapides ont été mises au travail pour l’enrichissement de l’uranium, n’a été révélée que par des cellules souterraines du mouvement d’opposition iranien en exil (MEK).

Par contraste avec un danger toujours présent en provenance d’Iran, la semaine dernière, Netanyahu et certains responsables de la sécurité ont mentionné une menace iranienne par des missiles de croisière iraniens basés au Yémen, qui s’avère sans fondement. Si les médias qui ont raconté l’histoire avaient vérifié les faits, ils auraient découvert que le Yémen avait cessé de tirer des missiles de croisière et de lancer des drones contre l’Arabie saoudite l’année dernière, car il ne possédait plus ces armes après que l’approvisionnement par l’Iran s’est asséché.

   ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Neither the US nor Israel knows for sure when Iran will have a nuclear weapon

9 COMMENTS

  1. Je ne suis pas optimiste et je hais la guerre .

    Mais depuis la Shoah quelquechose a changé dans la destinée de notre Peuple aprés 2000 ans de galout .

    Une force inexplicable nous protége , pas seulement Tsahal .

    Je sens la guerre inévitable et inéluctable .

    Une chose est certaine : nous vaincrons à un prix trés élevé mais nous vaincrons .

    Encore une fois tant qu’une paix n’est pas signée avec nos ennemis , ce sera une ” amére victoire ” .

    Une de plus .

    Mais le peuple Juif est toujours là et bien vivant ….. et étincelant comme jamais .

  2. Les avis optimistes ci-dessus ne sont pas du tout convaincants. Pratiquant le judaïsme rabbinique, je ne fais jamais appel à l’Eternel pour mes arguments comme le demandent la majorité des sages du Talmud. Cependant, en 2012 on prévoyait que l’Iran aurait la bombe dans les 12 ou 18 mois. J’ai encore les copies d’informations des médias occidentaux disponibles à l’époque, sans compter les déclarations de moins en moins sybilines des officiers de Tsahal et de Nataniahou. A ce moment, Obama faisait la sourde oreille et refusait de livrer un 2ème F 35 (le premier des 50 commandés avait été livré à la dernière minute par Bush qui quittait la Maison Blanche en 2008). On sait que les Américains conseillaient à Israël de saboter le plus possible ce qu’ils pouvaient en Iran pour retarder l’échéance. Des sabotages et des explosions non commentées par Israël eurent bien lieu en Iran. Cela semble avoir fonctionné jusqu’à maintenant. Le Congrès avait même tempêté contre Obama en rappelant qu’il fallait honorer la commande d’Israël en F 35 et admise par l’administration Bush en son temps, ce qui engageait le gouvernement de Washington. Mais on trouve chaque année des sites nucléaires qui étaient inconnus jusqu’à leur découverte et il y en a aujourd’hui certainement d’autres… Regardons le titre et les paragraphes de cet article ci-dessus, on ne pose plus la question de savoir si l’Iran atteindra la capacité nucléaire mais de savoir quand elle l’atteindra. Cela prouve que la nouvelle Perse a déjoué la surveillance très lâche de l’AIEA et a profité de l’accord avec Obama qui semblait être fait pour permettre à l’Iran d’avoir la bombe comme le criaient les anti-Obama. De plus, le comportement iranien l’année dernière, amenant sans arrêt des hommes, du matériel militaire, des matériaux de construction en Syrie centrale et occidentale malgré les bombardements efficaces d’Israël en 2017 et 2018, montrent une incontestable détermination à préparer la guerre contre Israël quel qu’en soit le prix. Bref, ce n’est pas que la capacité nucléaire opérationnelle de l’Iran qui est en jeu mais aussi les préparatifs de guerre qui sont incontestables… sans compter la précision de leurs missiles qui inquiètent réellement Israël et les USA. Bref, il y aura guerre et une dimension nucléaire qui ne peut pas être exclue. Dois-je entrer dans les détails sur les effets d’une seule bombe atomique explosant dans le centre d’Israël ? Les plus petites bombes actuelles sont entre huit et vingt fois plus puissantes que celle d’Hiroshima. Même si Israël sort vainqueur d’une telle guerre, ce sera à quels prix humain, économique, démographique…. ? Le pouvoir iranien a déjà déclaré et répété que la République islamique est prête à payer deux millions de morts pour rayer Israël de la carte. A fortiori, elle est prête à faire partager ce prix aux mauvais musulmans qu’elle voit dans des pays sunnites qui ne cherchent pas cette guerre (la Jordanie,
    le Liban, l’Egypte et l’Arabie…).

  3. JE SUIS CONSCIENT DE LA FORCE DE THAHAL ,DIEU MERCI,MAIS IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE SADAM HUSSEIN A ENVOYE DES SCUDS SUR ISRAEL,J’Y ETAIS ET UN OU DEUX ONT BIEN TOUCHE LE SOL.IMAGINEZ CES SCUDS AVEC UNE OGIVE NUCLEAIRE,C’EST POURQUOI ‘IL EST VITAL QUE L’IRAN NE DETIENNE JAMAIS L’ARME NUCLEAIRE.COMME IL EST ECRIT DANS LA BIBLE”SI TU SAIS QU’IL VIENT POUR TE TUER ,TUES LE AVANT”J’ESPERE QU’ISRAEL SERA EN MESURE DE LE FAIRE.

  4. @ Chavaneau Henry

    Vous m’avez l’air sérieux et je respecte votre analyse .

    Mais………

    Vous pensez sérieusement que les israéliens sont des bébés qui sucent leur pouce en attendant qu’on les détruise ?

    Vous pensez qu’on attendu 2000 ans pour rentrer au bercail et nous faire détruire par des malades mentaux enturbanés ?

    J’en suis persuadé , les iraniens seront détruis avant qu’ils ne bougent une oreille .

    Israël possède un arsenal nucléaire phénoménal et saura l’utiliser le moment venu , ils l’ont montré dans le passé qu’ils sont déterminés car ils ont une mission divine : Protéger notre Terre et notre Peuple .

    Ils n’hésiteront pas une seconde , j’en suis CERTAIN .

    • Bonsoir, j’aimerai avoir votre optimisme, qui est celui d’une équipe habituée à gagner tous les défis qu’elle rencontre. Parce que Intelligence, courage, détermination, prises de risques, connaissance de l’ennemi, rappelez-vous la campgne des chaussures en 67 dans le Sinaï, ou faire se tirer dessus entre elles 2 colonnes égyptiennes…Je me souviens de ce que affirmait le général en chef de la soi disante meilleure armée au monde, Gamelin, ”nous gagnerons parce que nous sommes les plus forts”, et on a vu le résultat en juin 40. Les iraniens ont une capacité à surprendre, d’autant plus qu’ils utilisent des milices par procuration pour faire croire ”ce n’est pas nous”. Ce qui m’effrai, c’est que les américains n’ont jamais eu de politique étrangère sur le moyen terme, au point de ne pas respecter la parole donnée. La faiblesse d’Israël tient à son territoire. En 1967, la partie du apys la plus étroite avait le kilométrage de Vincennes Neuilly! Au-delà des anecdotes, si vous ne retrouvez pas l’esprit de la statégie de 1967 avec Moshe Dayan, entre autres, et si les américains et autres ne suivent pas, il y aura beaucoup de casses dans le pays, et le peu que j’ai lu sur certtains patrons de Tsahal, récents ou anciens m’invitent à la plus grande vigilance. Et si l’état major ne s’attend pas à des surprises de la part des Iraniens, à des coups imprévus auxquels personne ne pensait, on revivra une situiation proche des 3 prmeiers jours de Kippour. Israël est un pays nation qui mérite tellment de vivre et de survivre! Bonne nuit sans “le désert des tartares”, (D Buzzatti).

  5. Mais comment on a permis a des Musulmans de maîtriser ce savoir faire des missiles au nucléaire !! Que ce que fautait la CIA et le maussade ..des bla bla
    Hashem est en colère
    Des jours sombres a venir.

  6. D’après une source amie scientifique spécialiste du nucléaire que je peux préciser davantage, ce serait une question de semaines sur la base de ce que nous savons déjà sur le rythme d’enrichissement de l’uranium, et sur la capacité de l’Iran à avoir dissimulé différents sites. Les chites iraniens sont pressés de détruire Israël, et très patients pour y arriver !!!! C’est l’oxymore de leur stratégie politique. La stratégie militaire du boa, de l’étouffoir par l’encerclement, se poursuit. J’ai mentionné par ailleurs l’idée du container atomique camouflé en container commercial comme vecteur pour détruire Israël. Je le vois comme un risque possible parmi d’autres choix possibles, comme après une attaque par des missiles de croisère peut-être inarrétables visant les centres cruxiaux de la Défense ! je sais faire des constats c’est assez facile, proposer des solutions est un peu plus difficile…

    • Il n’y aura ni boa, ni étouffement.
      Pour l’instant, c’est Israël la puissance nucléaire.
      Et c’est l’Iran qui est étouffé par le boa des sanctions américaines.
      Si ils veulent jouer aux cons, ils trouveront à qui parler, et le problème sera réglé pour un moment, croyez-moi!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.