Selon l’accord de coalition, Lapid deviendra Premier ministre par intérim jusqu’aux élections et jusqu’à ce que le nouveau gouvernement prenne le pouvoir. Il devrait saluer le président américain Joe Biden lors de sa venue en Israël le mois prochain.

Lors d’une conférence de presse à la Knesset, Bennett a déclaré que sa décision d’initier une élection n’était « pas facile » mais « la bonne décision ». Il a dit qu’il avait fait tout son possible pour maintenir le gouvernement plus longtemps.

Un gouvernement alternatif avec Benny Gantz?

Ces dernières heures, la commission de la Knesset présidée par Nir Orbach (Yamina) a acté la décision de soumettre demain à la Knesset un vote de dissolution.
Mais pendant ce temps, le Likoud et ses alliés tentent encore le tout pour le tout pour éviter de nouvelles élections et former un gouvernement alternatif dans la Knesset actuelle.

Moshé Gafni, le leader de Yahadout Hatorah, s’est entretenu avec Benny Gantz pour le convaincre de rallier le bloc de Netanyahou, constituant ainsi une coalition de plus de 60 députés avec Chikli et Silman.

Pour le moment, le Likoud n’aurait donc pas assuré son soutien à la loi de dissolution pour voir si cette option pourrait être réalisée.

De son côté, Benny Gantz affirme ne pas vouloir coopérer, il a même envoyé un message à tous les députés de son parti leur enjoignant de ne pas se laisser tenter par les propositions du Likoud.

Du changement est déjà dans l’air, en revanche, sur les listes de Ra’am et de Meretz puisque Mazen Ghanaïm et Ghaida Rinawie Zoabi ont déjà annoncé qu’ils ne se présenteront pas aux prochaines élections.

Netanyahu promet que le Likoud dirigera le prochain gouvernement

Les réactions en Israël

« C’est une nuit de bonnes nouvelles pour la majorité des citoyens israéliens », a déclaré le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu. « Après un combat déterminé de l’opposition à la Knesset et de nombreuses souffrances pour le public israélien, il est clair pour tous que le gouvernement le plus défaillant de l’histoire du pays a terminé son voyage. »

« Le gouvernement qui a fait confiance aux partisans du terrorisme, qui a perdu la sécurité de ses citoyens, qui a augmenté le coût de la vie à des niveaux jamais vus auparavant, qui a prélevé des impôts inutiles, ce gouvernement rentre chez lui. »

« Mes amis et moi établirons un gouvernement nationaliste dirigé par le Likud. Un gouvernement qui prendra soin de vous, tous les citoyens d’Israël sans exception. Un gouvernement qui réduira les impôts, réduira les prix, conduira à de grandes réalisations. Et plus que tout, un gouvernement qui restaure la fierté nationale pour qu’ils puissent marcher dans les rues la tête haute.

« Comme je l’avais prévenu, l’irresponsabilité de certains parlementaires de la coalition a entraîné le résultat inévitable », a déclaré le ministre de la Justice, Gideon Sa’ar. « L’objectif des prochaines élections est clair : empêcher le retour au pouvoir de Netanyahu et asservir la nation à ses intérêts. »

« Bravo à Lapid et Bennett qui sont responsables et choisissent de diriger plutôt que d’être dirigés », a déclaré le député travailliste Eran Hermoni. « Je souhaite bonne chance à Lapid dans son rôle de Premier ministre. »

« Le gouvernement du changement a commencé à rendre Israël à ses citoyens », a déclaré la dirigeante travailliste Merav Michaeli. « La coalition du changement a réuni différents secteurs de la société israélienne. Je suis fier que le Parti travailliste ait été impliqué dans la coalition. »

« Je suis désolé qu’Israël se rende à une autre élection », a déclaré le ministre des Communications Yoaz Hendel. « Je suis fier des réalisations et des résultats que nous avons obtenus au ministère des Communications et dans d’autres ministères du gouvernement. »

« Je croyais et je continue de croire qu’il y a un grand groupe de personnes qui servent dans l’armée et paient des impôts, de centre-droit, qui ont besoin d’une représentation adéquate à la Knesset. Nous allons travailler pour que cela se produise. »

« Cette dernière année, depuis la mise en place du gouvernement du changement, a été une année au cours de laquelle nous avons fait de grandes choses pour Israël », a déclaré le ministre de la Sécurité publique Omer Bar Lev.

« Ce gouvernement, qui a relié toutes les parties de la sphère politique, a placé le bien, le bien-être et la sécurité de ses citoyens au sommet de ses priorités et a apporté de grands changements qui en affecteront encore beaucoup dans une large mesure. Je suis fier d’avoir fait partie de ce gouvernement. »

« Naftali Bennett, vous auriez pu empêcher le cauchemar que vous avez fait vivre au pays », a déclaré la députée du Likud Miri Regev. « Vous et votre partenaire commercial Yair Lapid, ainsi que des entrepreneurs en faillite, recherchez des actifs et échangez des propriétaires. »

Cela ne vous aidera pas, votre histoire est terminée. Le public israélien comprend exactement qui vous êtes. Rentrer chez vous ».

« J’espère qu’un nouveau soleil se lèvera sur l’Etat d’Israël », a déclaré le législateur Itamar ben Gvir. « Le peuple a besoin d’un gouvernement de droite à part entière qui répare les dégâts du gouvernement dangereux et rend la sécurité dans les rues. Avec l’aide de D… cette fois c’est à la droite de gagner. »

« Bientôt, avec l’aide de D…, nous aurons l’unité juive, le sionisme et le véritable nationalisme, qui guideront Israël », a déclaré le chef du Parti sioniste religieux, Betzalel Smotrich.

« Je suis si heureuse d’avoir atteint le dernier épisode de la longue série ‘Bennett et ses mensonges’! », a déclaré la députée Simcha Rothman. « Ceux qui ont promis de ne pas siéger à la Knesset sous Lapid le couronnent aujourd’hui en tant que premier Premier ministre israélien à rencontrer le président américain Joe Biden. »

« Mais que peut-on attendre d’autre de ceux qui ont juré de ne pas s’asseoir avec les partisans du terrorisme et leur ont finalement donné un droit de veto sur toutes les décisions du gouvernement d’Israël ? », a-t-il poursuivi.

L’ancien député francophone répond sur Studio Qualita, au micro de Daniel Haïk, aux questions sur les raisons et les conséquences à titre collectif mais aussi à son titre personnel, de la chute de la coalition entérinée hier par Bennett et Lapid.

 « Israël entre dans le chaos et s’effondre » selon les médias étrangers

Le tremblement de terre politique qui a pris par surprise tous les citoyens d’Israël aujourd’hui (lundi) s’est propagé dans le monde entier. Les États-Unis et l’Iran ont réagi au bouleversement politique et au fait qu’Israël se rende à la cinquième élection en trois ans.

Dans le contexte de la visite imminente du président Biden en Israël, le New York Times américain a décrit la situation comme un « effondrement du gouvernement ». Le Wall Street Journal a écrit : « Israël va vers une autre élection après qu’une coalition a décidé de dissoudre le gouvernement », tout en ajoutant que « Yair Lapid devrait devenir Premier ministre par intérim ».

L’Agence de presse AP a noté que « les élections qui sont attendues cet hiver pourraient conduire au retour d’un gouvernement nationaliste-religieux dirigé par l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu ».

Toujours en raison des réactions de l’Iran au bouleversement politique, l’agence de presse iranienne Tasnim a donné à sa couverture de la crise politique en Israël un ton anti-israélien familier sous le titre : « Le régime sioniste entre dans le chaos ».

L’agence de presse a rapporté que « le Premier ministre sioniste a reconnu la crise profonde dans laquelle se trouve l’entité sioniste et a compris qu’Israël entrait dans une période de chaos politique ».

Jforum avec  www.jpost.com,  infos-israel.news et LPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.