Nétanyahu-Poutine : réunion d’urgence sur le QG d’Iran à Alep

6
10077

Netanyahu et Poutine se rencontrent de toute urgence à propos du nouveau centre de commandement iranien à Alep

 

Le déplacement du siège du commandement iranien du CGRI de Damas à Alep a amené le Premier ministre Binyamin Netanyahu à prendre rendez-vous à Moscou le jeudi 4 avril pour une réunion urgente avec le président Vladimir Poutine – cinq jours avant les élections générales israéliennes – afin de réviser leurs arrangements de coordination.

Les sources militaires et de renseignements de DEBKAfile rapportent que les Iraniens ont achevé le transfert de leur commandement et de leurs installations militaires, telles quelles, de Damas à Alep dans la seconde moitié de mars. Ils espéraient que cette décision les éloigneraient de la portée des tirs d’avions et de missiles israéliens en série, estimant que l’armée de l’air israélienne hésiterait à prendre le risque de se heurter aux batteries de défense antiaérienne russe S-400 et S-300 déployées à proximité de la base aérienne de Khmeimim.

Toutes ces conjectures se sont avérées fausses. L’état-major iranien n’a pas tardé à s’installer dans ses nouveaux locaux. L’armée de l’air israélienne, le 27 mars, a alors procédé à l’un des raids les plus vastes jamais menés sur des cibles iraniennes en Syrie. Les morts (25) et les blessés ont été très lourds et la dévastation considérable.

Selon nos sources, ce raid n’était que le coup d’envoi. Israël en a fini avec Damas, l’arène de la destruction des installations militaires iraniennes jusqu’à présent, et a déplacé sa campagne sur Alep. Cependant, la géographie oblige Israël à élaborer de nouvelles règles de coordination avec les forces russes postées dans le nord de la Syrie. Cet impératif était à la base du compte-rendu officiel du Kremlin de la conversation téléphonique menée par Netanyahu et Poutine le lundi 1er avril – «des questions bilatérales urgentes, y compris des contacts militaires» – qui rendait indispensable une nouvelle rencontre en face à face entre les dirigeants.

Le transfert du centre d’opérations iranien en Syrie à Alep et ses conséquences, y compris l’impact sur le prochain chapitre de la confrontation israélo-iranienne dans ce pays, seront discutés en profondeur.

Netanyahu & Putin meet urgently over Iran’s new command hub in Aleppo

   , les  , les rencontres  et la

6 COMMENTS

  1. M. Poutine n’y se trompera pas, on l’espère : On doit regarder l’origine du régime liberticide en Iran dans les événements tragiques d’il y a 40 ans, qui ont signifié l'”incarcération” de tous les mots criés de “liberté, dignité, démocratie, etc.”, selon un vocabulaire illusoire repris avec l’opération “printemps arabe” depuis la Tunisie… Cela a comporté par la suite le massacre littéral de la Jamahiriya libyenne par les djihadistes et la création des camps terroristes et leur atteinte directe à l’Europe, une leurre amère et sanglante qui est seulement du goût pour l’Otan, pour la Confrérie islamique financée par le QATAR, et pour le lobby internationaliste maçonnique qui gère le trafic d’armes international. Puis on a vu l’organisation de l’Etat Islamique et leur carnages…: un jeu de chat et souris pour faire rebondir ce régime de mollahs honni, sur la Syrie, l’Irak et le Liban en attente d’une explosion régional… Bachar al-Assad a même oublié les principes laïques du Baath et va s’agenouiller devant le « guide suprême » du totalitarisme religieux à Téhéran ! Le moment du « ça suffit » est bien arrivé !

    Quant au TYRAN PSYCHOPATHE, pédophile jusqu’à ses fatwas, KHOMEINY, lequel -financé par Carter et PROMU par Giscard d’ESTAING- a mis tout un peuple sous le carcan d’un REGIME ASSASSIN et terroriste, qui perdure et empire dans les mains criminelles de son successeur Khameney, ON VERRA FINALEMENT l’épilogue grandiose de SA CHUTE DEFINITIVE, ne fusse-t-il en tant qu’ICONE DE L’OPPRESSION THEOCRATIQUE !!

  2. Occupez vous des colons arabes qui ont envahit une multitudes de régions et non seulement le 93, dont aucun policier n’ose mettre les pieds. Défendez vos églises qui subissent des agressions tous les jours. Quant à Israël, à moins d’être sourds et aveugles, tout le monde se rend compte qu’il fait subir les pires destructions chez vos “amis” perses, ce qui ne fait que les affaires de putin qui voit d’un mauvais oeil, l’installation des iraniens en syrie. En francarabia vous n’êtes que des moutons de pannurge qui gobaient toutes les conneries débitées par vos médias vendues à l’ennemi, comme en 40.

  3. Messieurs arreter de rêver POUTINE ne lâchera jamais ASSAD pour vos beaux yeux . Israël de Bibi crois désormais que le monde entier est à ses pieds sous la bénédiction de l’oncle Sam alias Trump. Mais vous vous trompez car votre comportement commence même à exaspérer des pays arabes modérés comme l’Égypte de Sissi où encore là Jordanie d’Abdallah. Et quand le Koweït pourtant allié des USA déclare qu’il soutiendra le droit de la Syrie de récupérer le Golan par la force cela dois vous interpeller. Débarrasser vous de Bibi et son Likoud qui en réalité n’est pas un parti politique mais bien le parti de la Guerre.

    • Israel a très peur des conséquences militaires que pourrait provoquer sa conduite, fallait y penser, le Koweït et la Jordanie, Mazet.
      Je comprends qu’il aurait fallu se laisser faire par l’iran Et pourquoi pas le Quai d’Orsay qui avec les génies stratégiques qu’il emploie devrait se pencher sur le 9/3 et laisser les grands s’occuper des problèmes qui les concernent.

    • Qui dites-vous? Le Koweit, ça devrait nous interpellez? Est-ce que ça existe vraiment, en dehors de la volonté de Bush de ne pas laisser Saddam Hussein s’emparer du pétrole et des comptes en banque?

      Et qui? Sissi? Laissez-nous rire :

      Sissi et Bibi sont dans un bâteau

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.