Netanyahu appelle Bennett et Saar à rejoindre sa coalition

Lors d’une brève conférence de presse, le Premier ministre exhorte les chefs de Yamina et du Nouvel Espoir à «rentrer chez eux» en formant un gouvernement de droite avec lui; Gédeon Saar écarte la suggestion de Netanyahu, tandis que Bennett reste incertain sur son avenir.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a appelé mercredi Naftali Bennett et Gideon Saar à rejoindre sa coalition alors qu’il lutte pour réunir suffisamment de sièges à la Knesset pour former un gouvernement.

Les Israéliens se sont rendus aux urnes pour la quatrième fois en deux ans le 23 mars, mais aucun vainqueur clair n’est ressorti à la suite du vote national.

Le chef de Yesh Atid, Yair Lapid, qui est devenu le chef du camp anti-Netanyahu, a également appelé Saar et Bennet à rejoindre le bloc centriste. Les partis Nouvel Espoir de Saar et Yamina de Bennett sont devenus des faiseurs de rois car ils détiennent suffisamment de sièges pour faire pencher la balance des deux côtés.

Lors d’une brève conférence de presse, Netanyahu a exhorté ses anciens alliés devenus rivaux à « rentrer chez eux » en s’unissant sous lui.
« Ce n’est un secret pour personne que nous avons eu des désaccords au fil des ans, mais nous avons su les surmonter et travailler ensemble », a-t-il déclaré. « Formons un gouvernement de droite stable qui durera des années. Revenez chez vous dans votre lieu naturel – la droite. »

Il a également déclaré que tout gouvernement qui pourrait être formé sous Lapid ne durerait pas longtemps.

« Tout autre gouvernement formé sera un gouvernement de gauche instable, mis en place en opposition claire à la grande majorité qui a voté pour le Likud et les partis de droite. Un gouvernement avec une opposition extrême peut détruire toutes nos réalisations – et il tombera. très rapidement », a-t-il ajouté.

« Le peuple donné aux partis de droite une majorité claire avec 65 sièges. Cela permet de former immédiatement un gouvernement de droite stable. Les défis auxquels nous sommes confrontés nécessitent un gouvernement – nous devons stabiliser l’économie, freiner le programme nucléaire iranien, renforcer les implantations, signer des accords de paix et apporter plus de vaccins à nos enfants afin que nous ne retournions pas aux fermetures. « 

Saar a ignoré les appels du Premier ministre, affirmant qu’il tiendrait sa promesse électorale, qui est de ne pas rejoindre un gouvernement dirigé par Netanyahu. Il a déclaré «Le jour même où lui et son peuple ont commencé à répandre des théories perverses et fausses du complot contre moi-même ainsi que contre le président Reuven Rivlin, il fait appel à moi. Le maintien du mandat de Netanyahu, qui choisit ses intérêts personnels plutôt que ceux de l’État, nuit à Israël.

Bennett a été moins catégorique dans sa réponse, disant que ce qui le préoccupe, ce sont les persosnne et « pas les nominations ». Bennett a déclaré qu’il « continuera à faire tout son possible pour établir un gouvernement bon et stable qui tirera Israël du chaos ».

Saar, Netanyahu et Bennett ( Photo: Ynet )

Ynet|Publié le: 31.03.21, 20:36

Bennett et Netanyahu se rencontreront demain

Avant la phase de recommandations à la Maison du Président: le président de Yamina Naftali Bennett rencontrera demain le Premier ministre Netanyahu, et samedi soir, Bennett rencontrera le président Yesh Atid Lapid.

Bennett et Netanyahu se rencontreront demain - Channel 7 Bennett et NetanyahuPhoto: Hadas Parush / Flash90

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président du parti de droite Naftali Bennett se rencontreront demain (vendredi) au cabinet du Premier ministre avant l’étape des recommandations à la Maison du Président. Les deux discuteront des efforts pour former un gouvernement.

Samedi soir, Bennett rencontrera le président du parti Yesh Atid, Yair Lapid. Selon Bennett, il n’a pas l’intention de rejoindre le gouvernement dirigé par Lapid, mais examine la possibilité de former une coalition qui inclura la droite. et les partis de gauche.

Lapid, pour sa part, tentera de persuader le président du droit de rejoindre le gouvernement du «camp du changement» – les autres partis boycottant Benjamin Netanyahu et refusant de siéger sous ses ordres dans la coalition.

Le rabbin Eitan Eisman, fondateur du réseau Noam Zivia et l’un des principaux rabbins du sionisme religieux, a déclaré à la radio 103FM ce matin (jeudi) que « si Naftali Bennett devient Premier ministre, ce sera un gouvernement de droite ».

Ce soir à 20h00, Mansour Abbas prendra la parole dans la ville de Nazareth. Le président du parti Ra’am devrait appeler à la formation d’un gouvernement avec une coopération entre juifs et arabes.

Hier soir, News 12 a rapporté que le plan d’urgence du Premier ministre Netanyahu comprend la formation d’un gouvernement minoritaire temporaire qui s’appuiera sur le parti RAAM, mais il devra convaincre ses partenaires potentiels sur le chemin, qui s’opposent actuellement à une telle coopération.

Hezki Baruch – Canal 7 , 19 Nissan 5741 01/04/21 15:52 | Mis à jour: 16:06

https://www.inn.co.il/news/472586

Gideon Saar et Naftali Benett répondent à Binyamin Netanyahou

Gideon Saar a répondu à l’appel de Binyamin Netanyahou par une nette fin de non recevoir. Le président de Tikva ‘Hadashah a redit qu’il ne rompra pas sa promesse faite aux électeurs de ne pas siéger dans un gouvernement Netanyahou. Il a par contre tenté de provoquer un mouvement de « rébellion » au sein du Likoud en déclarant : « Par contre, un gouvernement sous la direction de Yuli Edelstein, Israël Katz ou Nir Barkat pourrait être formé très rapidement si Netanyahou, pour changer, préférait l’intérêt de l’Etat à ses intérêts personnels et qu’il se mettait de côté pour permettre au pays d’avancer ».

L’ancien maire de Jérusalem Nir Barkat s’est empressé de répondre : « Gideon, j’avais cru que vous respecteriez la loi démocratique. Vous avez perdu lors des primaires et avez quitté le Likoud. Acceptez le verdict démocratique. Le Likoud n’a qu’un seul chef élu et toute tentative de provoquer la zizanie entre nous échouera ».

Quand à Naftali Benett, c’est le parti Yamina qui a répondu à l’appel du Premier ministre et de manière plus ambigüe : « Naftali Benett se préoccupe des citoyens et non de placement sur une liste. Il continuera à déployer tous les efforts pour former un gouvernement stable qui sortira Israël du chaos ».

Photo Miriam Alster / Flash 90

2 Commentaires

  1. Bibi Sar, Bennet comme les Lapid , Gantz se démènent que pour leurs intérêt essentiellement personnels , le peuple d’Israël, ils s’en foutent !!!!
    On a besoin d’un Meahem Bégin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.