Le président Reouven Rivlin a officiellement confié mercredi soir la tâche de former le 34e gouvernement de l’histoire d’Israël au Premier ministre sortant, le chef du Likoud Binyamin Netanyahou.

M. Rivlin a demandé à M. Netanyahou d’y parvenir le plus rapidement possible, de restaurer la confiance du public envers le système politique et de stabiliser le système politique, pour éviter de « [nouvelles] élections dans deux ans. »

Selon le président, la plus importante tâche du nouveau gouvernement sera de rétablir de bonnes relations avec les États-Unis.

M. Netanyahou a par la suite, lors de son discours, répondu à cet appel:  » Nous ne manquerons pas de maintenir de bonnes relations avec nos amis – les Etats-Unis, et nous continuerons à travailler contre l’accord avec l’Iran, pour notre bien et celui du monde. »

Le Premier ministre s’est également engagé à respecter les minorités au sein de l’État juif: « Je suis engagé envers un Etat juif et démocratique qui donne l’égalité des droits à ses citoyens, indépendamment de la religion, la race ou le sexe ».

Finalement, le Premier ministre a affirmé que son gouvernement allait « tendre la main pour faire la paix avec [ses] voisins palestiniens », en rappelant qu’une « paix véritable » était possible seulement si « Israël reste fort ».

Lundi, une majorité de 67 députés avait recommandé le Premier ministre sortant au président Rivlin pour l’obtention du poste de Premier ministre contre 29 en faveur du chef de liste du Camp sioniste, Yitzhak Herzog.

M. Netanyahou, 65 ans, au pouvoir depuis 2009 après un premier mandat de 1996 à 1999, aura 28 jours, éventuellement renouvelables 14 jours, pour constituer son quatrième gouvernement.

Tensions entre le Likoud et Koulanou

Le président de Koulanou, Moshé Kahlon, a fait savoir qu’il annulait la rencontre entre ses équipes et celles du Likoud, prévue jeudi matin. Selon un communiqué de son bureau, cette annulation intervient suite à « l’action du Likoud qui est de distribuer des postes au détriment des outils nécessaires pour traiter la crise du logement et le coût de la vie, avant même le début des négociations officielles ». Dans la ligne de mire de M. Kahlon, les promesses du Premier ministre Binyamin Netanyahou au Parti Yaadout Hatorah, qui a obtenu la direction du ministère de la Santé et, surtout, de la commission des Finances, clef de voûte de la gestion budgétaire du gouvernement que convoitait Koulanou.

Le Likoud a qualifié cette réaction de Moshé Kahlon de « déroutante et inutile », ajoutant que « le public souhaite la formation rapide d’un gouvernement bénéficiant à tous les Israéliens ». En lieu et place de Koulanou, le Likoud rencontrera la délégation de Habayait Hayehoudi à 11h30 pour entamer les négociations coalitionnelles officielles.

(NDLR Selon les estimations du Likoud, effectuées auprès des partis, entre 80 à 90 députés devraient soutenir la nomination de Youli Edelstein à la présidence de la Knesset, la semaine prochaine). 

E.L M.S. Israpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.