Méron: ils rencontrent le policier arabe qui les a sauvés

Avigdor Hayut, qui a perdu son fils Yedidya à Méron, a rencontré le policier arabe qui lui a sauvé sa vie et celle de son plus jeune fils.

Après la tragédie de Méron, une rencontre émouvante entre une famille juive orthodoxe endeuillée par le drame et l’homme qui a sauvé le père de famille et son fils.

(Première vidéo): « Je suis venu dire un immense merci à Ramy. Quand il était sur les lieux du drame, il n’a pas demandé de quel parti j’étais, à quelle faction j’appartiens, ou si j’étais bédouin ou musulman. Il a sauvé nos vies. Cela signifie que nous pouvons vivre ensemble si seulement nous le voulons. C’est entre nos mains. N’attendons pas des catastrophes pour en avoir la démonstration, faisons cela autrement. »

(Deuxième vidéo) : «Je t’aime et je te dois ma vie» : Shmuel Hayut, 10 ans, lors d’une réunion avec le policier qui lui a sauvé la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.