« Madame… » : Jean-Luc Mélenchon perd son sang-froid face à Anne-Sophie Lapix sur un sujet brûlant

par Tiffany Iacomacci

Jean-Luc Mélenchon a accordé un entretien à Anne-Sophie Lapix sur l’antenne de France 2 ce mercredi 12 juin. Il a perdu son sang froid et n’a pas hésité à le faire savoir.

untitled3

untitled3 © France 2

Le 9 juin, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale, suite à la défaite de son parti aux élections européennes, prévoyant des élections législatives pour les 30 juin et 7 juillet 2024.

Jean-Luc Mélenchon, sur le plateau de France 2, a exprimé sa capacité à être Premier ministre sans confirmer sa candidature, tout en montrant son agacement face à Anne-Sophie Lapix.

Jean-Luc Mélenchon a souligné l’importance de la discussion et de la collaboration entre les partis, tout en restant discret sur sa possible candidature à la fonction de Premier ministre.

C’est un sujet qui est au centre de l’attention. Ce dimanche 9 juin, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale. Suite à la défaite de son parti lors des élections européennes face au Rassemblement national, le président de la République a pris une décision radicale. Par conséquent, des élections législatives vont avoir lieu les dimanches 30 juin et 7 juillet 2024.

Un sujet sur lequel est revenu Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de France 2 ce mercredi 12 juin. Face à Anne-Sophie Lapix, le leader de la France Insoumise a perdu son sang froid après avoir été particulièrement agacé.

Anne-Sophie Lapix a évoqué la possibilité que l’alliance entre LFI, le parti communiste, les écologistes et le parti socialiste obtienne une majorité lors des prochaines élections. Ainsi, Emmanuel Macron serait contraint de nommer un Premier ministre issu du Front Populaire. De son côté, Jean-Luc Mélenchon a mentionné cette hypothèse en affirmant :  » Je m’en sens capable” avant d’ajouter qu’il n’était toutefois pas candidat. Au cours de cette interview, le leader de LFI s’est agacé contre Anne-Sophie Lapix, lui reprochant de faire des déductions à sa place.  » Madame Lapix ! Ne faites pas les réponses à ma place ! « , a-t-il déclaré.

Jean-Luc Mélenchon : “Vous ne suivez pas”

Jean-Luc Mélenchon était très agacé contre Anne-Sophie Lapix et il n’a pas hésité à le lui faire savoir. Si la journaliste tentait d’obtenir des réponses concrètes à ses questions, le principal concerné ne voulait pas trop en dire.  » Vous ne suivez pas ! « , a-t-il lancé. De son côté, Anne-Sophie Lapix a simplement affirmé : “Si je suis” avant de poursuivre: “Je reprends vos réponses”. Par la suite, elle a évoqué le nom de Raphaël Glucksmann qui est la tête de liste du parti socialiste lors des élections européennes.  » Il n’est pas socialiste ! « , a lancé Jean-Luc Mélenchon avant d’ajouter: «  Nous, on fait avec ce qui existe « .

Le ton est monté entre Anne-Sophie Lapix et Jean-Luc Mélenchon. « Il n’existe pas Raphaël Glucksmann ? », a répliqué la journaliste, faisant immédiatement réagir son invité.  » Écoutez, vous cherchez quoi là ?! Le buzz pour le buzz ! « , a reproché le leader de la France Insoumise. Il a, par la suite, calmé les choses en déclarant : « N’allons pas inventer des querelles subsidiaires. Ce n’est pas ce qu’à dit monsieur truc et madame machin qui compte ». Une interview qui s’est conclue avec un Jean-Luc Mélenchon très remonté.  » Puisque vous savez mieux que moi ! « , a-t-il simplement affirmé.

JForum.fr avec www.closermag.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
wall

une belle tête de vainqueur , il aurait pu endosser le rôle principal dans « le diner de con »…