Patrimoine juif : Des fouilles dans une synagogue d’Aguerd

Une équipe de chercheurs israéliens, marocains et français a récemment fouillé une synagogue détruite dans les montagnes de l’Atlas pour récupérer des objets anciens qui éclairent la vie quotidienne des Juifs. David Goeury, géographe à l’Université de la Sorbonne à Paris et membre de l’équipe de recherche, a décrit à i24NEWS ce qu’ils ont trouvé et pourquoi ces artefacts sont si importants pour comprendre l’histoire juive.

«Nous avons trouvé plus d’un millier de morceaux de pages de textes», a déclaré Goeury. «Les communautés juives sahariennes sont installées au Maroc depuis plus de 2000 ans. [Les résultats] nous donneront plus d’informations sur la vie quotidienne de la communauté juive», a indiqué David Goeury.

Le chercheur a souligné que les voleurs ont détruit des parties de la synagogue et ont volé des livres religieux, ce qui a incité les universités israéliennes et marocaines à coopérer rapidement pour sauver le reste des artefacts.

Goeury a révélé qu’il s’agit de la première recherche collaborative conjointe entre des institutions israéliennes et marocaines. «Ce que nous voulons étudier, c’est la vie quotidienne des communautés juives parmi les communautés musulmanes, et comment elles ont pu organiser des routes et des réseaux commerciaux très importants de l’Afrique de l’Ouest à l’Afrique du Nord, voire à l’Asie», a-t-il expliqué.

Afin de documenter les connexions entre la zone saharienne et les ports africains, le chercheur a déclaré que l’équipe doit maintenant traduire les archives anciennes de la synagogue afin de « mieux comprendre ce qui se passait à Aguerd et dans d’autres synagogues de la région ».

Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 24 Décembre 2021  www.lopinion.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.