Israël aidera le Maroc à lutter contre l’avion furtif russe Su-75 qui équipera l’aviation de l’Algérie

Après avoir approfondi sa coopération avec les États-Unis et renforcé ses relations avec Israël, le Maroc cherche désormais à traduire sa profondeur stratégique croissante en suprématie militaire dans la région.

Après qu’Israël a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara marocain, la prochaine étape stratégique du Maroc pourrait être d’envisager la possibilité d’acheter des avions F-35 de fabrication américaine. L’achat de ces avions de combat par le Maroc modifiera le rapport de force militaire dans la région du Maghreb en faveur du Maroc.

Malgré les investissements colossaux réalisés par le Maroc ces dernières années pour moderniser et renforcer son armée, il accuse toujours un retard par rapport à l’Algérie en termes de puissance aérienne en termes de nombre d’avions.

Fidèle à sa volonté de maintenir sa supériorité aérienne qualitative sur le Maroc, l’Algérie a négocié avec la Russie pour acquérir l’avion de chasse Su-75 Checkmate. Le Su-75, produit par la société russe Sukhoi Corporation, est équipé d’une technologie furtive et est conçu pour concurrencer directement le F-35 de fabrication américaine.Si les négociations entre la Russie et l’Algérie aboutissent, le régime algérien pourrait obtenir l’avion de chasse d’ici 2029.

Mais cet avantage militaire, que l’Algérie cherche à valoriser, pourrait voler en éclats si le Maroc réussissait à convaincre les Etats-Unis de lui permettre d’entrer dans le club des pays sélectionnés autorisés à acquérir cet avion de chasse, le F-35.

Ce n’est un secret pour personne que l’un des principes de base de la politique étrangère américaine au Moyen-Orient est de permettre à Israël de maintenir son avantage militaire qualitatif et sa supériorité sur ses voisins. Toutes les administrations américaines des dernières décennies ont adhéré à cette politique et ont évité de signer un accord militaire qui pourrait saper la supériorité militaire d’Israël sur ses voisins.

Soukhoï 75 :

La Russie dévoile de nouvelles versions du chasseur furtif Su-75 "Checkmate" (vidéo)

Crédit : ministère russe de la Défense

Cela explique pourquoi Israël est le seul pays du Moyen-Orient à avoir le F-35 dans son arsenal. Sans aucun doute, en janvier 2021, les États-Unis ont signé un accord avec les Émirats arabes unis qui fera de l’État du Golfe le premier pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à acquérir la cinquième génération de cet avion de chasse. Cependant, l’accord est au point mort en raison d’un certain nombre de conditions imposées par l’administration Biden au gouvernement des Émirats arabes unis.

L’inquiétude croissante de Washington concernant le développement des liens économiques entre Abu Dhabi et la Chine est la principale raison de l’impasse des négociations entre Abu Dhabi et Washington sur l’achèvement de la vente et de la livraison du F-35. En d’autres termes, les États-Unis sont mécontents des relations commerciales et technologiques croissantes des Émirats arabes unis avec la Chine.

De plus, les États-Unis ne sont pas satisfaits des contrats signés par certaines entreprises des Émirats avec la société chinoise Huawei pour leur fournir la technologie 5G.Les responsables américains craignent que le déploiement de tours cellulaires Huawei à proximité des bases F-35 de l’armée américaine dans ce pays ne permette à la Chine de voler des informations techniques sur l’avion furtif.

L’importance diplomatique d’Israël

La médiation d’Israël a été utile et nécessaire pour que les Émirats arabes unis engagent des négociations avec l’administration Trump concernant l’achat du F-35. Le Maroc peut agir avec la même approche et utiliser sa relation croissante avec Israël comme tremplin pour acheter l’avion de combat de cinquième génération.

Avec le resserrement des relations sécuritaires et militaires du Maroc avec les Etats-Unis – qui ont franchi une nouvelle étape avec la signature d’un accord militaire de 10 ans en 2020 – et sa position d’allié majeur hors OTAN, la voie est ouverte pour que le royaume achète les avions de chasse F-35.

Malgré la course aux armements qui dure depuis des décennies, l’Algérie et le Maroc ne devraient pas être impliqués dans un conflit direct compte tenu des conséquences dévastatrices qu’une telle guerre pourrait avoir sur les deux pays en particulier, et sur la stabilité et la sécurité régionales en général.

Cependant, il serait imprudent d’exclure la possibilité d’une confrontation militaire à grande échelle entre Alger et Rabat.

La seule façon d’éviter ce scénario est d’avoir la puissance militaire qui dissuadera toute force hostile de prendre des mesures qui pourraient mettre en danger la paix et la stabilité dans la région du Maghreb.

Quant à cette situation tendue et explosive, il semble que l’achat par le Maroc de l’avion F-35 et le soutien militaire et politique des États-Unis et d’Israël soient le plus sûr et le meilleur moyen de dissuasion contre l’Algérie.

Même si l’Algérie se dote d’un avion de chasse russe de cinquième génération, cela ne mettra pas en péril la supériorité aérienne qualitative du Maroc grâce à la technologie de pointe du F-35, bien supérieure à celle des Chinois ou des Russes.

Parallèlement à la volonté du Maroc d’acquérir des avions de combat furtifs, l’Algérie pourrait acheter des avions furtifs SU-57 de 5ème génération en Russie. Les experts estiment que le premier contrat sur le continent africain pour l’achat d’un avion de chasse de 5e génération pourrait être signé entre 2027 et 2030 et impliquera probablement l’achat d’un nombre limité d’appareils, afin de ne pas perturber l’équilibre militaire au Nord-Ouest. Afrique.

JForum avec Zniv et www.israeldefense
Nas 35 contre Sukhoi 75 :

ישראל תסייע למרוקו להתמודד נגד מטוס החמקן הרוסי סו-75 שיהיה לאלג’יריה

Crédit : Arabich Defense

Photo : porte-parole de Tsahal

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires