Madrid, Londres, Paris et maintenant Bruxelles : les capitales européennes endeuillées par le terrorisme

Par le terrorisme nous dit-on ? Non, par l’islam barbare qui ensanglante la planète entière. De Kaboul à Londres en passant par Paris, Bruxelles, Ankara, Tunis mais quand ce terrorisme frappe Jérusalem ou Tel Aviv cela devient des actes de résistance et de bravoure parce que l’on y tue des Juifs.

Le conflit israélo-arabe n’est ni politique ni territorial ni social, il est religieux. Maintenant, le monde va commencer peut-être à le comprendre après avoir été pendant des décennies dans la dénégation. Les grandes puissances ont laissé des monstres prospérer en fermant les yeux sur des alliances troubles. Ils les ont même encouragé en pensant pouvoir les manipuler dans le cadre de leur géopolitique imaginaire. Ces monstres : Daesh, Al-Qaida, Hezbollah, Hamas, Boko Haram leur échappent. Au moment même où ils prolifèrent, l’Amérique d’Obama se désengage, l’Europe pense ne pas être concernée et l’égoïsme fait le reste.

A écouter cette terminologie bizarre mise en place pour ne pas choquer les masses arabes où l’on parle d’islamisme et non d’islam, comme si les deux termes ne renvoyaient pas à la même source, on se surprend à ne rien y comprendre. Tous ceux qui aujourd’hui nous disent que ces actes barbares dénaturent l’islam, étaient pourtant dans la délectation quand il s’agissait de tuer du juif. Aussi il est très difficile de donner un quelconque crédit à leurs propos qui n’ont pour seul but de les extraire du rejet que cette idéologie barbare nous inspire et inspire de plus en plus de personnes à travers le monde, et cela pendant que les dirigeants font dans l’autisme politique. Après on s’étonne que des personnages comme Donald Trump agrègent derrière eux des foules de plus en plus nombreuses. Les médias et les islamo gauchistes restent dans une posture pseudos humanistes, et traitent de fascistes ceux qui dénoncent le danger d’une islamisation de la société européenne. Ils n’ont qu’à aller vivre à Molenbeek, pour voir si cette islamisation est un fantasme ou une réalité. Des Molenbeek, il y en a un peu partout en Europe..et c’est là le drame. Alors fermer les frontières ne sert plus à rien quand des milliers d’assassins potentiels sont déjà parmi nous. Mais attention pas d’amalgame, et c’est vrai mais aussi un peu de décence.

Madrid, Londres, Paris et maintenant Bruxelles : les capitales européennes endeuillées par le terrorisme

Alors que Bruxelles est frappée à son tour par des attaques terroristes, francetv info revient sur les principaux attentats qui ont visé les grandes capitales européennes ces dernières années.

Des bombes, de la fumée, du sang et la panique. Comme d’autres grandes capitales avant elle, Bruxelles connaît à son tour l’horreur d’une attaque terroriste de grande ampleur, mardi 22 mars 2016. Deux explosions ont frappé l’aéroport de Bruxelles-National, à Zaventem. Elles ont fait au moins 13 morts et 35 blessés. Une seconde attaque a visé une station de métro du quartier européen. 

Madrid, 11 mars 2004 : 191 morts

Le 11 mars 2004, gare d’Atocha à Madrid. A 7h30, l’heure de pointe, sept bombes explosent dans plusieurs trains, trois autres dans des gares de banlieue. Il s’agit d’une attaque perpétrée par des islamistes marocains se revendiquant d’Al-Qaïda. Le bilan est extrêmement lourd : 191 morts et près de 2 000 blessés. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier survenu en Europe depuis l’explosion du vol 103 Pan Am au-dessus du village écossais de Lockerbie, le 21 décembre 1988, qui avait tué 270 personnes. Le 31 octobre 2007, 21 des 28 accusés des attentats de Madrid ont été condamnés, dont trois à des peines record — mais symboliques — de plus de 40 000 ans de prison.

Les wagons eventrés par les explosions en gare d'Atocha, le 11 mars 2004. 
Les wagons eventrés par les explosions en gare d’Atocha, le 11 mars 2004.  (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Londres, 7 juillet 2005 : 56 morts

Quatre explosions frappent quasi simultanément le centre-ville de la capitale britannique le 7 juillet 2005. Entre 8h50 et 8h51, trois engins visent le métro. Un autre, à 9h47, fait exploser le toit d’un autobus à impériale. Ces attentats-suicides, commis par quatre jeunes terroristes islamistes britanniques, interviennent le lendemain de la désignation de Londres par le Comité international olympique pour l’organisation des JO d’été de 2012.

Des enquêteurs collectent des preuves a proximité du bus à impériale qui a été complètement soufflé par une bombe le 7 juillet 2005 à Tavistock Square, à Londres.
Des enquêteurs collectent des preuves a proximité du bus à impériale qui a été complètement soufflé par une bombe le 7 juillet 2005 à Tavistock Square, à Londres. (ODD ANDERSEN / AFP)
Bruxelles, 24 mai 2014 : 4 morts

En plein samedi après-midi, un homme armé d’un revolver et d’un fusil d’assaut abat quatre personnes dans l’enceinte du Musée juif de Belgique à Bruxelles. L’homme parvient à s’échapper mais est interpellé le 30 mai à Marseille en possession d’armes de guerre. Il s’agit de Mehdi Nemmouche, un Français d’origine algérienne déjà condamné pour plusieurs délits et soupçonné de s’être radicalisé en prison avant de prêter allégeance au groupe Etat islamique.

Paris, du 7 au 9 janvier 2015 : 17 morts

Entre les 7 et 9 janvier, une série d’attaques de terroristes islamistes visent la rédaction du journal Charlie Hebdo, ainsi que des policiers et des Français de confession juive fréquentant une supérette cacher. Au total, dix-sept personnes sont assassinées et les trois terroristes sont abattus par les forces de l’ordre le 9 janvier.  

(ERIC GAILLARD / REUTERS)

Le 11 janvier, des millions de Français descendent dans les rues pour rendre hommage aux victimes avec le slogan « Je suis Charlie ».

Paris, 13 novembre 2015 : 130 morts

C’est une série d’attaques coordonnées et menées par au moins huit terroristes qui plonge Paris dans l’horreur ce soir du 13 novembre 2015. Trois hommes équipés de gilets explosifs visent le stade de France, où les Bleus affrontent l’Allemagne. Outre les terroristes, les explosions font un mort et des dizaines de blessés graves.

Un deuxième groupe de trois terroristes mitraille quelques minutes plus tard les terrasses de cafés des 10e et 11e arrondissements de la capitale, causant la mort de trente-neuf personnes et faisant trente-deux blessés graves.

Un blessé est évacué près du bar Le Carillon et du restaurant Le Petit Cambodge, où des cadavres ont été couverts par des bâches, dans le 10e arrondissement de Paris, le 13 novembre 2015.
Un blessé est évacué près du bar Le Carillon et du restaurant Le Petit Cambodge, où des cadavres ont été couverts par des bâches, dans le 10e arrondissement de Paris, le 13 novembre 2015. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)

L’horreur atteint son paroxysme à 21h40, lorsque trois hommes pénètrent dans la salle de spectacle du Bataclan. Ils ouvrent le feu et retiennent en otage des spectateurs venus assister au concert des Eagles of Death Metal. Le carnage fait 90 morts et des dizaines de blessés graves.

Salah Abdeslam est le seul terroriste à s’échapper vivant. Il a été interpellé vendredi 18 mars à Bruxelles.

JForum.fr et France Tv Info

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yoav Yehuda

Y compte pas, Merah, les militaires et les juifs qu’il a tué?

Vous oubliez quelques histoires ici les enfants.

JeanD

Tu as tout compris !
L’ Europe considère plus ou moins l’antisémitisme comme « normal »…
En gros, elle dit aux extrémistes musulmans,
vous pouvez tuer des Juifs et militaires !
Mais ne « trichez » pas en tuant des civiles…
comme ils sont « ignobles », nos chers politiques !
C’est grave, même très grave…

JeanD

 » Tous ceux qui aujourd’hui nous disent que ces actes barbares dénaturent l’islam, étaient pourtant dans la délectation quand il s’agissait de tuer du juif. »
Et l’Islam est en guerre, et pas seulement contre les « vilains » Juifs…

L’ objectif de l’Islam est toujours un Califat globale, sur l’ensemble du monde…
Et donc, tous les non-musulmans par leur existence même
empêche la réalisation de cet objectif, les mécréants, les Juifs, les Chrétiens…
et les autres !!!

Il faut dire que des millions de Chrétiens sont persécutés, et certains même tués
dans les pays musulmans Pakistan, Afghanistan, Soudan…
Il y a des crimes contre l’humanité massif…

Mais tant que les Occidentaux ne sont pas concernés, touchés…
on ferme les yeux, c’est pas grave, ce sont des « Africains » ou autres…
c’est pas grave, ils massacrent leurs propres populations, civiles !

On couvre les agissement violents et sectaire de l’Islam dans le monde…
et qu’elles sont pays qui sont les représentants des droits de l’homme à l’ONU !
Ce qui les violent le plus…l’Arabie Saoudite, l’Iran, la Libye…

Les Occidentaux font 2 poids, 2 mesures !
Selon que ce qui arrivent les concerne directement…ou pas !!!
Ils font pareil vis à vis d’Israël…

Ils sont prêt à « vendre » Israël, et son droit,
pour des intérêts financiers, en reniant les valeurs…
sur lequel nos constitutions ont été construites…
C’est autant, si ce n’est plus valable pour les États Unis…
alors qu’Ils furent pendant longtemps un exemple pour le reste des Nations !

La grande prostitué de l’Apocalypse…qui se permet de vendre, les hommes,
les femmes et les enfants…corps et âmes !!!
OUI, l’ensemble de nos systèmes sont corrompus…
on essaye de tout tirer et prendre pour soi !
Moi, moi et moi…

Nous avons perdu notre humanité…
en ne voyant plus l’humanité de nos prochains !