Gantz, Lapid et Ashkenazi dressent une liste commune pour les élections à la Knesset.

Ils sont épaulés par deux autres anciens chefs d’Etat-Major : Boogie Ya’alon et Gaby Aschkenazi

Première menace réelle pour le Likoud de Binyamin Netanyahu : Benny Gantz et Yair Lapid acceptent de faire fusionner leurs partis Hossen Le’Yisrael et Yesh Atid (Il y a un Futur) pour la course électorale, rejoints par Gabi Ashkenazi, un autre ancien chef d’état-major de Tsahal. Ganz et Lapid sont d’accord pour faire la rotation de leadership entre eux. Les quatre premiers points de la liste soumise à l’inscription, juste à temps pour la date limite du 21 février, sont: Gantz, Lapid, Moshe Ya’alon et Gabi Ashkenazi. Les deux premiers sont d’accord pour assurer la rotation du poste de premier ministre entre eux – Gantz au cours des deux premières années et demie ; Lapid au cours du cycle suivant pour la prochaine année et demie.

Une déclaration commune expose que : «Benny Gantz, Yair Lapid et Bogie Ya’alon, motivés par la responsabilité nationale, ont décidé d’établir une liste commune qui constituera le nouveau parti au pouvoir, le parti israélien. « Le nouveau parti au pouvoir formera un groupe de dirigeants sociaux et de la sécurité pour assurer la sécurité d’Israël, associer son peuple et redresser la fracture au sein de la société israélienne. »

La création de cette nouvelle entité politique dont le leadership est dominé par trois anciens chefs d’état-major est un tremblement de terre national. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a le reste de la journée pour dresser une liste des candidats compétitifs avant la campagne difficile qui l’attend pour sa réélection le 9 avril.

  ,  ,  , 

Gantz, Lapid, Ashkenazi set up joint list for Knesset election

Accord d’union entre Benny Gantz et Yaïr Lapid!

140

 

Gaby Ashkenazy – Photo Marc Israel Sellem/POOL/FLASH90

Après une nouvelle nuit de pourparlers intenses, Yaïr Lapid et Benny Gantz ont conclu un accord d’union basé sur une rotation au poste de Premier ministre, en cas de victoire. Après l’annonce de cet accord, l’ancien chef d’Etat-major Gaby Ashkenazi a finalement fait savoir qu’il se lançait dans la course au sein de ce bloc et a été placé en 3e place. Les cinq premières places de la liste commune se présentent ainsi: 1) Benny Gantz; 2) Yaïr Lapid; 3) Gaby Ashkenazy; 4) Moshé Yaalon; 6) Avi Nisenkorn.

Dans le communiqué commun, il est dit: “C’est dans un sentiment de responsabilité nationale que Benny Gantz, Yaïr Lapid et Moshé Yaalon ont décidé de la formation d’une liste commune qui constituera le prochain parti au pouvoir en Israël. Ce parti de pouvoir présente une direction d’ancien responsables sécuritaires et sociaux qui assureront la sécurité de l’Etat et réuniront à nouveau les secteurs de population dans notre société déchirée. Il a été convenu d’un accord de rotation à la tête du gouvernement, en vertu duquel Benny Gantz occupera le poste de chef de gouvernement en premier et Yaïr Lapid suivra après deux ans et demi. C’est aussi avec un sens élevé de la responsabilité nationale que l’ancien chef d’Etat-major Gaby Ashkenazy a décidé de rejoindre ce nouveau parti”.

Au Likoud on indique que ce nouveau parti est nettement de gauche et ne pourra pas obtenir de majorité sans l’appui des partis arabes. De son côté Ehoud Barak se félicite de cette union qui selon lui permettra la défaite du Likoud et de Binyamin Netanyahou.

Photo Flash 90

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.