Israël menace d’une offensive contre Rafah : un nouvel ultimatum au Hamas

Le ministre israélien Benny Gantz a récemment lancé un avertissement sévère au Hamas, déclarant que si les otages israéliens détenus à Gaza ne sont pas libérés d’ici le début du ramadan, Israël lancerait une offensive, notamment contre la ville de Rafah.

Lors d’un discours devant la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines à Jérusalem, Gantz a déclaré que si les otages ne sont pas libérés avant le début du ramadan, les combats se poursuivront, y compris dans la région de Rafah. Il a souligné que le Hamas avait le choix de libérer les otages, offrant ainsi la possibilité aux civils de Gaza de célébrer le ramadan dans la paix.

Le ramadan, mois saint pour les musulmans, doit débuter autour du 10 mars, et Gantz a clairement indiqué que le gouvernement israélien est déterminé à agir même malgré les appels de la communauté internationale.

Rafah, ville située à la frontière fermée de l’Égypte, abrite environ 1,4 million de personnes, dont la plupart vivent dans des conditions extrêmement difficiles. Malgré cela, Israël maintient sa volonté d’une offensive contre cette ville.

Benny Gantz a toutefois précisé que toute offensive se ferait de manière coordonnée et dans le cadre d’un dialogue avec les États-Unis et l’Égypte. Il a souligné l’importance de faciliter l’évacuation des civils afin de minimiser autant que possible les pertes humaines.

Rafah, ainsi que la ville de Khan Younès et d’autres secteurs de la bande de Gaza, ont récemment été la cible de bombardements israéliens, faisant selon le ministère de la Santé du Hamas 127 morts en 24 heures.

La situation reste tendue alors que les négociations stagnent et que les déclarations belliqueuses se multiplient des deux côtés.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires