L’Iran transfère des pièces de précision par la base T4

1
6330

L’Iran fait passer des pièces d’artillerie de précision au Hezbollah par des IL-76 syriens via la base aérienne syrienne T4

 

Un avion de transport syrien IL-76 en provenance de Téhéran était sur le tarmac de la base aérienne syrienne T-4 le jeudi 3 octobre. Personne ne l’a approché avant la tombée de la nuit, lorsqu’il a décollé pour Beyrouth. Là, il a été déchargé à toute vitesse par une équipe formée sur une ligne de camions.

Il s’agissait de l’un des trois ou quatre IL-76 de l’armée de l’air syrienne reliant Téhéran à Beyrouth, ces derniers jours au travers de la grande base aérienne syrienne Tyas (T4), également utilisée par l’armée de l’air russe et le bras aérien iranien des Brigades Al Qods. .

Les sources militaires et les services de renseignements de DEBKAfile peuvent signaler en exclusivité qu’ils mènent une opération secrète baptisée Labeik-1 pour intrusion clandestine au Liban. Un équipement iranien spécial pour la conversion de l’artillerie à longue portée du Hezbollah en armes dotées des capacités de navigation et de la précision des missiles balistiques, à l’instar des capacités déjà ajoutées sur certaines roquettes Fatteh-1110 et Zelzal-5 du Hezbollah.

Lorsque l’opération Labeik-1 sera terminée, l’artillerie à long rayon d’action du Hezbollah, les Naze’at 10-H et Naze’at 6-H, d’une portée de 100 à 150 km, seront en mesure d’impacter de multiples cibles dans toutes les zones peuplées et tous les sites stratégiques, dans le nord et le centre d’Israël, y compris les villes de Zichron Yaakov et Hadera.

L’appétit de Téhéran pour mener une agression contre Israël n’a pas été dissuadé par les deux opérations majeures menées par Tsahal à la fin du mois d’août, pour contrecarrer une offensive iranienne imminente à l’époque. Premièrement, les frappes aériennes israéliennes ont fracassé une flotte de drones tueurs Mohajer prêts à décoller, sur le site secret d’Akraba, au sud de Damas. Le lendemain, un drone de l’armée israélienne aurait tué (selon Debkafile) le haut officier de liaison des opérations, délégué du chef des brigades d’Al-Qods, Qassem Soleimani, avec le Hezbollah, dans la rue Mouawad, dans le quartier de Dahya à Beyrouth.

Sans se décourager, les planificateurs de la guerre iraniens vont de l’avant en menant leurs plans pour améliorer l’arsenal du Hezbollah. Mais pour l’opération Labeik-1, Soleimani prend la précaution de filtrer le matériel transporté par avion pour le Hezbollah par le biais de la base aérienne T-4. Il espère qu’il sera protégé des frappes aériennes israéliennes compte tenu de l’engagement d’Israël à s’abstenir de nuire aux installations du régime d’Assad dans le cadre de ses accords avec Moscou. Il compte donc sur l’éventualité que toute attaque entreprise par Israël, risquerait d’être interceptée par les batteries de défense antiaérienne S-300 et S-400 stationnées sur la base aérienne russe de Khmeimim à Lattaquié.

  , les  ,  ,  , 

Iran is smuggling artillery precision parts to Hizballah by Syrian IL-76s through a Syrian air base

1 COMMENT

  1. La paix est le meilleur choix pour toute la région, il faut pas que Israël joue le soldat chien pour les USA, le perdant dans cette histoire se sont les istaliens qui veulent vivre en paix, les USA sont très loin en cas de guerre.
    Pour les USA il n’y a pas d’amis, leurs seuls amis c’est l’argent et encore l’argent et rien d’autres, les juifs sont des peuples très intelligent pas comme les voisins arabes idiots et stupides.
    Marocain, arabe et sunnite malikite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.