L’Iran sermonne l’Union européenne

Le régime iranien ne se contente pas de défier la nouvelle administration américaine pourtant si bien disposée à son égard, mais il avertit également l’Union européenne. Lors d’une visite à Téhéran du chef de la diplomatie irlandaise, Simon Coveney, le président Hassan Rohani a été net : il a accusé l’UE de ne pas avoir respecté ses engagements et l’a « invitée » à « éviter toute pression ou toute menace contre l’Iran ».

Il faisait notamment allusion au projet de résolution contre l’Iran au sein de l’Agence internationale de l’énergie atomique qu’avaient envisagé la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni pour sanctionner la décision iranienne d’interdire les inspections sur certains sites, mais ces trois pays avaient ensuite fait marche arrière et abandonné l’idée, ce qui n’étonnera pas grande monde.

Le président iranien a dit à son invité irlandais que la seule manière de résoudre les problèmes (et surtout de gagner du temps) serait « des négociations dans un respect mutuel », une spécialité iranienne…

L’Irlande est actuellement membre du conseil de sécurité et a la charge d’informer ses partenaires de l’état de l’accord nucléaire. Dublin envisage de rouvrir son ambassade à Téhéran d’ici 2023.

Lors de son entretien avec son homologue iranien Muhamad Jawad Zarif, ce dernier a répété à Simon Coveney que l’Iran exige que les Etats-Unis lèvent totalement les sanctions américaines contre l’Iran comme condition à un retour au respect de l’accord.

 

2 Commentaires

  1. Courbez l’échine devant le grand Satan, comme vous l’avez fait avec hitler, « chefs » européens de mes 2,vous avez une grande gueule que contre Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.