L’Inde cherche à rejoindre l’alliance Israël-Chypre-Grèce

L’annonce a été faite lors d’un sommet trilatéral tenu à Nicosie.

NICOSIE, Chypre — L’Inde a exprimé son intérêt à faire partie de la coopération régionale en plein essor entre Israël, Chypre et la Grèce, ont déclaré lundi les dirigeants grecs et israéliens.

Cette perspective, qui élargirait l’alliance entre les alliés de la Méditerranée orientale, a été annoncée lors d’un sommet trilatéral des dirigeants d’Israël, de Chypre et de la Grèce tenu à Nicosie.

Cette proposition, proposée par le Premier ministre indien Narendra Modi aux dirigeants grecs et chypriotes, a remporté l’approbation des trois pays de l’alliance naissante, et le dirigeant indien sera invité à assister au prochain sommet trilatéral prévu en 2017. Israël l’année prochaine, a déclaré un haut responsable israélien.

New Delhi est particulièrement intéressée par une route de fret reliant l’Inde via la péninsule arabique et la Méditerranée, a déclaré le responsable.

L’Inde est un allié solide d’Israël et les premiers ministres de ces pays entretiennent des relations solides.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aspire à étendre cette coopération aux pays du Golfe ainsi qu’à conclure un accord de normalisation avec l’ Arabie saoudite .

Un couloir de communication qui transmettra des données numériques entre les pays asiatiques et arabes ainsi qu’avec l’Europe et l’Occident via Israël devrait être construit en coopération avec les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite.

Accord énergétique en perspective

L’intérêt indien survient alors qu’Israël est sur le point de finaliser un accord énergétique avec la Grèce et Chypre qui comprendra un projet électrique gigantesque reliant les réseaux électriques des trois pays ainsi que la création d’une usine de liquéfaction à Chypre ou, alternativement, d’un gazoduc. avec la Turquie pour l’exportation de gaz naturel vers l’Europe. Une décision sur ce dernier projet est attendue dans les trois prochains mois.

Ouverture du marché laitier israélien

Par ailleurs, Netanyahu a annoncé qu’Israël avait l’intention d’ouvrir son marché laitier, qui protège la production locale avec des droits d’importation élevés sur les produits grecs et chypriotes, dans le but de réduire les coûts et de stimuler la concurrence.

« Que le meilleur yaourt gagne », a-t-il déclaré.

JForum avec ETGAR LEFKOVITS  jns 
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président chypriote Nikos Christodoulides (au centre) et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis à Nicosie, le 4 septembre 2023. Photo d’Amos Ben-Gershom/GPO.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires