L’hôpital Sheba, l’APEX des EAU se préparent à devenir un centre d’innovation commun dans le Golfe

L’accord mettra en évidence un hub (foyer) physique, une équipe spécialisée, des start-ups de premier plan, une infrastructure de données complète et un réseau étendu.

Campus du centre médical Sheba (crédit photo: courtoisie)
Campus du centre médical Sheba (crédit photo: courtoisie)

L’innovation dans le domaine de la santé sera bientôt accélérée aux Émirats arabes unis, après que l’APEX National Investment du pays a signé un protocole d’accord avec le Sheba Medical Center pour promouvoir une gamme de solutions de soins de santé dans la région.

«Nous pensons que l’accord entre APEX National Investment et Sheba changera la dynamique des soins de santé et de l’innovation aux Émirats arabes unis et agira comme un signe avant-coureur de ‘paix et de prospérité’ dans la région du Golfe et au-delà, où l’espoir ne connaît pas de frontières», a déclaré le Prof. Yitshak Kreiss, directeur général de Sheba.

«Nous voyons cela comme un pont pour la paix non seulement entre Israël et les Émirats arabes unis», a déclaré au Jerusalem Post Eyal Zimlichman, directeur général adjoint, médecin en chef et chef de l’innovation à Sheba«Ce sera un ‘ARC’ qui servira non seulement les EAU mais toute la région, et l’espoir est que cela ouvre de nouvelles voies pour travailler avec nos voisins avec lesquels nous n’avons actuellement pas de liens.

«Il est normal que le premier partenariat significatif entre Israël et les Émirats arabes unis soit dans le domaine de la santé», a déclaré l’ambassadeur américain en Israël David Friedman. «Les accords d’Abraham rendent déjà le Moyen-Orient plus sûr et plus prospère.»

L’accord, connu sous le nom d’initiative «ARC Gulf», mettra en évidence un hub physique, une équipe spécialisée, des start-ups de premier plan, une infrastructure de données complète et un vaste réseau nécessaire pour stimuler l’innovation dans la région et au-delà.

L’APEX et Sheba coopéreront sur des défis médicaux essentiels, notamment la lutte contre la COVID-19, mais aussi l’intelligence artificielle, la télémédecine, la médecine de précision, la réalité virtuelle et augmentée et les innovations numériques en chirurgie et rééducation. Zimlichman a déclaré qu’il y avait également des discussions sur un fonds d’investissement commun.

L’accord sera accéléré en collaborant avec les autorités sanitaires des secteurs public et privé des EAU et en mettant en œuvre le concept ARC de Sheba.

L’écosystème ARC de Sheba rassemble des cliniciens, des start-ups, des industriels, des centres médicaux de premier plan et des partenaires nationaux en Israël pour transformer les soins de santé.

«L’accord reflète l’ampleur de l’intérêt des deux pays à développer et atteindre les normes les plus élevées dans le domaine de la santé pour servir les populations de la région, ainsi qu’une extension des efforts des deux États pour développer des innovations de pointe dans le domaine médical », a déclaré Khalifa Khoury, président national des investissements de l’APEX.

«Voir les secteurs des sciences de la vie de ces deux pays se conjuguer avec rapidité et professionnalisme est un excellent indicateur du potentiel de l’Accord d’Abraham», a déclaré Avi Berkowitz, représentant spécial de la Maison Blanche pour les négociations internationales.

Kreiss a déclaré que l’accord avec l’APEX représentait le point culminant de l’effort lancé par l’hôpital depuis un an dans le Golfe.

EN JUIN 2019, Kreiss a participé à l’atelier «Peace for Prosperity» à Bahreïn et a partagé des photos sur Facebook de sa visite avec l’ancien ambassadeur de Bahreïn aux États-Unis Houda Nonoo. Selon l’article, «ils ont discuté de la manière dont les soins de santé et l’innovation médicale peuvent stimuler la croissance économique pour les régions du Moyen-Orient et du Golfe.»

«La conférence s’appelait La Paix pour la Prospérité « Peace for Prosperity», a déclaré Kreiss. «J’ai tout de suite compris que les soins de santé – la médecine – étaient l’un des meilleurs vecteurs de prospérité de la région. Il n’y a aucun obstacle. Vous pouvez construire un vrai pont. »

Depuis cet été, a déclaré Kreiss, il s’est entretenu avec tous ceux qui le souhaitent, y compris les Émirats arabes unis. Il a déclaré que Sheba travaillait également avec d’autres États du Golfe, mais qu’il ne pouvait pas encore partager les détails ou que cela pourrait «mettre en danger les relations».

Une cérémonie de signature officielle aura lieu du 21 au 24 septembre à Abu Dhabi, à laquelle assisteront le ministre de la Santé des EAU et des membres de la famille royale.

Yoel Hareven, directeur de la division internationale de Sheba, a déclaré au Post que l’accord Apex-Sheba «s’est accéléré très, très rapidement». Il a déclaré qu’il y avait eu des négociations préliminaires avec les Émirats arabes unis en 2018 et 2019, mais rien de particulier avant l’annonce par les dirigeants des pays qu’il y avait un objectif de normaliser les relations.

L’annonce a été faite une certaine semaine et la semaine suivante, des représentants des Émirats arabes unis l’avaient déjà contacté, a déclaré Hareven.

«Ils attendaient l’opportunité», a-t-il dit, soulignant que le contrat final devrait être signé dans les six prochains mois, sinon avant.

«Les États du Golfe sont vraiment un point d’entrée pour Israël vers les États arabes qui ne sont pas radicaux», a déclaré Hareven, expliquant qu’il est probable qu’il y aura une représentation dans l’ARC de l’Égypte, du Maroc, de la Libye, de l’Algérie, de la Tunisie, du Bahreïn. et Oman.

«Je pense que c’est tellement important d’avoir un pont là-bas», a-t-il poursuivi. «À l’heure actuelle, notre objectif est de construire un ARC aux Emirats et que ce soit un ARC pour la région. Mais nous ne disons jamais jamais. S’il y avait une suggestion de construire un ARC au Maroc, nous serions heureux de le faire.

jpost.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.