Les secrets cachés dans les Lumières de ‘Hanouka

…. Le « Midrash Béréchit Raba » nous enseigne ; Si le mot « Or » (Aléf, Vav, Reich), la Lumière, apparaît 5 fois dans le premier chapitre de la Torah, c’est pour nous signaler les 5 livres du Pentateuque (le ‘Houmach). Placé pour la première fois au 25ème mot de la Torah ; « Or », אור, nous rappelle aussi que tous les « 25 Kislév » ( ce dimanche soir) , se redévoile la Lumière cachée ; le « Or HaGanouz »…

Selon la Tradition, la Lumière du premier jour de la création, fut retirée du monde pour être ensuite réservée aux justes à la fin des temps. Cette Lumière qui brilla sur le monde durant 36 heures est appelée « Or Haganouz », la Lumière cachée. C’est elle qui se remanifeste durant les 8 jours de la fête de « ’Hanouka », afin d’illuminer les 2000 ans d’exil ; la Guématria le confirme, «Nér» נר (Noun, Reich), la bougie (valeur 250), des 8 jours de « ‘Hanouka », est égal à 8×250 soit 2000 !

Le nombre total de lumières qui sont allumées pendant « ’Hanouka » (sans compter le Chamach) est égal à 36. Si le nombre 36 évoque le « Or HaGanouz », il évoque aussi les « 36 justes cachés » qui vivent à chaque génération et grâce au mérite desquels le monde peut survivre.

Ainsi, les 36 lumières de « ’Hanouka » (Or HaGanouz), et les 36 justes seront la source du Bonheur et de la Plénitude que devra retrouver l’humanité ; le « Psaume 144,15 » nous le dit de façon cachée : « Achré ha’Am chékakha lo », heureux le peuple pour qui il en est ainsi ; mais littéralement : «heureux le peuple qui a le lo»; «lo» לו qui s’écrit (Laméd, Vav), ayant pour valeur 36 ! (les 36 justes et les 36 lumières de ‘Hanouka).

Mais 36, est aussi la valeur numérique de « Ohél », la Tente d’assignation, dont l’anagramme est le nom Léa, la Matriarche qui représente « ’Alma Dééthkassya », le Monde spirituel le plus élevé à partir duquel s’épanche le «Or Ein Sof – la Lumière infinie», dont la Guématria 414 est celle de l’expression « ’ Hayim Maqor », la fontaine de vie.

L’essence de « ’Hanouka » est au final la révélation de la lumière du « Machia’h » qui dissipera les ténèbres de la matérialité ; la valeur de « Nér- ’Hanouka », la bougie de ‘Hanouka le confirme, elle est celle de « Ha’Hoshér », les ténèbres ; soit 333 !

‘Hag  »Hanouka Saméa’h  à vous toutes et vous tous

JForum.fr
(Extrait de l’ouvrage ) LES RACINES DE L’EXISTENCE
www.edilivre.com/les-racines-de-l-existence-eric-daniel-el-baze.html

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marco 22

Joyeuses fêtes d’Hanoukka à tous les Juifs de France et d’Israël.
Marco,