Les pays arabes ne paient plus l’Autorité palestinienne

Selon les données du service du ministère palestinien des Finances, Ramallah n’a reçu aucune aide des pays arabes depuis mars, en plus d’une diminution de 50% de l’aide étrangère.

Le financement du gouvernement palestinien a diminué de moitié en ce qui concerne l’aide étrangère au cours des sept premiers mois de l’année. De 500 millions de dollars en 2019, l’aide étrangère est passée à 255 millions de dollars en 2020. Soit une chute de 85% de l’aide arabe, passant de 267 millions de dollars en 2019 à 38 millions de dollars en 2020, au cours de la même période.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a examiné les raisons de la baisse soudaine du financement lors d’une conférence de presse. il a affirmé que «la plupart des pays arabes n’ont pas respecté les décisions des sommets arabes de fournir un filet de sécurité financière de 100 millions de dollars à la Palestine, face aux sanctions américaines et israéliennes. »

Cette situation financière s’est produite au milieu de la pandémie de coronavirus, mais aussi pendant une période où des accords de normalisation – fortement décriés par Ramallah – étaient en cours de négociation entre plusieurs États du Golfe et Israël.

Trump ou le coronavirus ?

Selon le journal Al-Araby Al-Jadeed, le président américain Donald Trump a confié au Premier ministre israélien Netanyahou qu’il avait personnellement «demandé aux riches pays arabes de ne pas payer les Palestiniens», .

«Nous ne savons pas si cela était le résultat des répercussions financières de la pandémie de coronavirus, ou à la demande des États-Unis, comme l’a dit le président Trump», a ajouté Al-Maliki. « Mais le résultat est le même, malheureusement ces promesses de dons n’ont pas été mises en œuvre. »

La crise financière et la baisse de l’aide arabe et étrangère ont contraint l’Autorité palestinienne à augmenter ses emprunts intérieurs et à rechercher de nouvelles sources de revenus.

SOURCE: Jerusalem Post

6 Commentaires

  1. Ce sont les habitants de Sdérot qui vont payer l’addition: chaque fois que les quadrupèdes de mosquée voient approcher la banqueroute, ils lancent une salve de roquette dans l’espoir de provoquer un bombardement en retour, qui justifiera la mendicité auprès de l’internationale des gogos afin de financer la « reconstruction » (des tunnels, des rampes de lancement, des compte offshore)

    • L ‘europe est le 4ième reish et continue indirectement la Shoas ; elle a donné de l’ argent à Erdogan et à l’ Iran c’ est scandaleux; Borell était à peine élu ;il se rendait en Iran : il n’ est pas mieux que Moghérini ; deux nazis antisémites : on voit ou va cette europe antisémite nos peuples vont être sacrifiés .

  2. Les pays arabes ont compris et ont fermé le robinet. Merci TRUMP.
    L’Europe n’a pas encore compris, et continuera à déverser des millions d’euros qui iront directement alimenter les poches profondes des dirigeants corrompus palestiniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.