Les mensonges de l’Autorité palestinienne

1
288

Poursuivant le thème éculé de l’Autorité palestinienne, un haut diplomate de l’AP a accusé le Premier ministre d’utiliser des “tactiques de Goebbels du grand mensonge” et de salir Mahmoud Abbas. Kol Israël a reproduit les propos de Nimar Hamad, un conseiller en sécurité d’Abbas, disant que “Netanyahou utilise la propagande et le mensonge pour convaincre la communauté internationale. C’est exactement ce que Goebbels, le chef de la propagande nazie, faisait.”

Hamad parlait dans une interview à la télévision officiel de l’AP, répondant aux observations de Netanyahou à la Conférence d’Herzliya : “Je me suis engagé sur la voie de deux états à Bar Ilan, la solution que je vois est qu’il ne peut y avoir qu’un Etat palestinien démilitarisé qui reconnaît Israël comme Etat juif.”

“Dans la dernière série de pourparlers de paix, l’Autorité palestinienne a refusé catégoriquement de reconnaître l’existence d’Israël comme Etat juif. Les Palestiniens attendent de nous de reconnaître un Etat palestinien. Mais ils ne reconnaîtront pas un Etat juif pour le peuple juif. Voilà ce que nous voulons. La reconnaissance mutuelle.”

Hamad a alors répondu :”L‘Autorité palestinienne a “depuis longtemps” reconnu Israël, et Netanyahou empêche les pourparlers.” L’Autorité palestinienne a souvent utilisé l’imagerie nazie pour décrire Netanyahou et Israël en général. L’année dernière, Palestinian Media Watch (PMW) a cité un journal de l’AP qui affirmait que le Premier ministre a agi comme un nazi parce qu’il a des gènes nazis.

diffam des encules                                                 Manifestation antisémite dans les Territoires

Il est possible que Netanyahou a préservé [le racisme] acquise génétiquement à partir de l’époque des nazis et de la race aryenne”, a déclaré au journal Al-Hayyat Al-Jadida, une publication officielle de l”AP. “Au lieu que Netanyahou se dissocie de tout acte qui pourrait lui rappeler le racisme de Hitler, il l’imite et veut l’appliquer contre le peuple palestinien.”

L’Autorité palestinienne a effectivement été fasciné par le nazisme pendant des années. Abbas – qui a écrit une thèse affirmant que les Juifs ont “exagéré” l’ampleur de l’holocauste et qu’ils étaient amis des nazis pour accélérer l’Holocauste et par là-même la création de l’Etat d’Israël – a dans le passé adulé notoirement le Mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, qui était pro-nazi et ami personnel d’Hitler. Abbas a également toujours dit que le futur Etat palestinien serait débarrassé des Israéliens et des Juifs, tout comme les nazis voulaient une Allemagne “Judenrein” (sans Juifs).

les deux encules                                   Haj Amin al-Husseini et Hitler

Netanyahou a expliqué le phénomène en octobre 2013, montrant un lien profond entre le mouvement national palestinien et le régime nazi d’Allemagne. Netanyahou a noté que Haj Amin Al-Husseini, le fondateur du “nationalisme palestinien,” était un admirateur et partisan d’Adolf Hitler, et avait rencontré le Führer nazi à de nombreuses reprises et a participé activement à encourager Hitler et ses sbires dans leur projet d’anéantir la peuple juif. Le mufti a joué un rôle “important” dans la Shoah en ordonnant l’extermination des Juifs et “a été directement impliqué dans la solution finale”, a déclaré Netanyahou.

CAN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.