La France, une démocratie malade.

Derrière des victoires à la Pyrrhus, il y a des cancers qui se développent qui entraine avec eux des souffrances et des haines. Il ne faut pas se leurrer, celui qui a été élu le doit plus au rejet de son adversaire qu’à l’attraction de son projet, que personne ne connait.

D’abord, regardons les chiffres :

Résultats du 1er tour 10 avril 2022

Résultats du 2e tour 24 avril 2022

Emmanuel Macron passe de 20.07 % à 38.52 % des inscrits soit plus 18.45%. Il avait en réserve les voix de la gauche et du LR soit 23,14% .
Marine Le Pen passe de 16.69 % à 27.28% des inscrits soit plus10.59 %. Elle avait en réserve les voix de Zemmour, de Dupont Aignan et de Lassalle soit 8.85 %, elle a donc bénéficié des voix de gauche.
Marine Le Pen n’a pas séduit les abstentionnistes, ni les déçus encore moins les Français d’origine étrangère. Il n’y qu’à voir son score sur le vote des Français à l’étranger où elle fait 5.17 % des inscrits soit 13.86 % des votants là où macron fait 32.14 % des inscrit soit 86.14% des votants. Le plus grand nombre de votants se trouvant au Maghreb.
La droite lepéniste portera sa croix à jamais, et n’aura aucune chance un jour d’être élu à la magistrature suprême. Seule une droite « républicaine » a une chance d’être élue. Le parti LR a raté sa chance en disqualifiant Éric Ciotti qui était capable de faire la jonction.
Les abstentionnistes représentent avec les votes blancs ou nuls 34.20 % des inscrits. C’est de loin le plus grand parti de France. Près de 47% des voix qui se sont portées sur E. Macron viennent de ceux qui rejettent Marine Le Pen, plus qu’elles n’adhèrent au projet ou plutôt à l’homme Macron.
Les élections législatives vont une fois de plus broyer la démocratie en étouffant tous les votes protestataires, qui n’auront que la rue et la violence pour s’exprimer.
Les politiques pensent résoudre ce problème d’une démocratie bâillonnée, en s’attaquant au pouvoir d’achat comme si cela résolvait le problème des Français qui se sentent condamnés au silence démocratique. Après avoir réduit au silence les trois quarts des Français, ils s’imaginent pouvoir les acheter avec des primes de 50 ou 100 € par mois, car bien évidemment ils n’entendent pas perdre la main sur le pouvoir totalitaire qu’ils exercent.
Souvenons-nous que le RN en 2017 qui avait fait 20.30% des suffrages au premier tour a réussi à avoir 8 députés soit 1.3 % de la représentation nationale, et que Macron avec 24.01% a eu 308 députés sur 577 soit 53.3% de cette même assemblée qui n’a plus rien de national.

Le 1er tour des législatives de 2017

Résultats en sièges.

Si l’on considère la somme de LREM – Modem – Union des démocrates – LR cela représente 24.35% des voix des inscrits, qui ont au final 480 députés sur 577 soit 83.2% de la représentation nationale. Le reste de la France soit 75.65% est représenté par 16.80% des députés.

Est-ce que cela peut durer encore ? Certainement pas.

Le Pen n’est pas une solution et ne le sera jamais. Mais n’importe quel tribun suffisamment intelligent et surtout ayant un minimum de psychologie pour attirer à lui une France qui se cherche un sauveur pourra entrainer des foules pour refonder d’abord la démocratie. Ni Mélenchon ni Zemmour qui pourtant sont de bons orateurs n’ont réussi. Ils ont péché par orgueil, et par excès, et surtout ils sont clivants. Si le personnage doit être féru de politique, il devra surtout avoir une dimension éthique. C’est justement ce qui ne s’enseigne plus dans l’école de la république.
Le problème tient au fait que toute crise sociale, politique, et économique, se traduit immanquablement par une recrudescence de l’antisémitisme.
La gauche de Mélenchon ne vit que par le vote des immigrés, lequel aura une emprise très forte sur elle, et va la museler sur bien des sujets. Pire encore pour conserver son assise, cette gauche devra faire des concessions dont nul ne connait les limites. Mais Emmanuel Macron n’est pas en reste. Il a bénéficié au second tour de 87% du vote des musulmans de France. Il est obligé de dire que le port du voile n’est pas un problème pour lui. (Le Pew Research Center estimait en 2017 que les musulmans étaient 5,7 millions en 2016 en France, soit 8,8 % de la population. Par projection, le même centre de recherche estime qu’en 2050 en France entre 12,7 % et 18 % de la population sera musulmane, ce chiffre variant en fonction de la quantité d’immigration vers la France.)
Nous avons vu durant la crise du covid, et celle liée au pass sanitaire qu’elles ont été l’occasion de saillies antisémites décomplexées.
Si nous prenons en compte la dégradation de l’économie mondiale liée au conflit en Ukraine, au fait que la Chine moteur économique mondiale est en panne à cause du covid, au retour de l’inflation, et la très forte hausse du coût de l’énergie, à quoi s’ajoute la tension mondiale, nous pouvons affirmer que la crise économique sera d’une grande dureté. Le gouvernement ne pourra pas compenser toutes les hausses, il est suffisamment endetté, et ce avec un risque très fort d’augmentation des taux du crédit. S’il s’ajoute à cela une crise politique, liés à la mise à l’écart d’une part importante de la population à la suite des législatives, nous avons tous les ingrédients d’une situation où les Juifs seront une fois de plus les boucs émissaires. Dire que tout cela nous rassure serait avoir une dose d’inconscience.
Nul ne sait de quoi demain sera fait. Mais en tout cas, tous les paramètres sont au rouge.

JForum

4 Commentaires

  1. Je ne suis certainement pas un optimiste mais de là à prévoir une guerre civile ou quelque chose d’approchant dans l’exagone, j’ai l’impression que cela semble exagéré vu de Belgique. C’est donc votre crédibilité qui risque de s’étioler parce que vous jouez aux prophètes de malheur alors que la situation ne se dégradera peut-être pas autant que vous le craignez. La montée des périls avec la Chine, la Russie et des islamistes radicaux semble peser plus lourd que les problème dans la France de 2022. Les démocraties ont vu leur nombre se réduire de 2 / 3 et ne plus représenter qu’une petite minorité face aux pouvoirs et aux dictatures à l’ONU.

  2. La France a perdu, une nouvelle fois, avec encore une fois des élections pièges, une éthique qui effectivement s’évapore de notre civilisation, des libertés en baisse, personne à ma connaissance pour évoquer ses faillites financières, son endettement, sa balance commerciale sinistrée, sa gabegie sociale et proposer de vraies solutions !
    Le point de non retour non violent me semble être atteint, voir dépassé, les deux choix proposés dimanche étaient soit la révolution, soit la guerre civile, toutes choses dramatiques, pour la France. . et pour « nous »..
    Notre démocratie à problèmes est en grave danger.
    Et l’intégration, même assimilée est en passe d’échouer.
    Alors : rassurés ? Non, pas du tout..
    Une nouvelle fois les optimistes y resteront , et les pessimistes survivront..à New York ou cette fois à Tel Aviv …

  3. Vu la situation en France nous juifs avons entre 10 et 15 ans pour quitter la France.
    D’un point de vu général l’insécurité deviendra incontrôlable d’ici peu de temps, et l’économie y est déjà très difficile .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.