Mireille Knoll: le procès de l’antisémitisme? Vidéos

Gilles-William Goldnadel : « le procès de Mireille Knoll, c’est l’anti-affaire Sarah Halimi »

Gilles-William Goldnadel, avocat des fils de Mireille Knoll était l’invité ce mardi soir des GGMO sur i24NEWS, alors que le procès des assassins présumés de l’octogénaire de confession juive, vient de s’ouvrir à Paris.

Agée de 85 ans et souffrant de la maladie de Parkinson, cette rescapée de la Shoah avait été assassinée en mars 2018 de onze coups de couteaux et brûlée par son jeune voisin Yacine Mihoub, aidé par un complice. Le caractère antisémite du crime a été retenu par la justice.

Interrogé par Benjamin Petrover, l’avocat s’est déclaré « satisfait » de la façon dont s’est ouvert ce procès. « Le dossier est très bien ficelé au plan matériel. Les deux juges d’instruction ont très bien travaillé (…) C’est l’anti-affaire Sarah Halimi, c’est la nuit et le jour » a déclaré celui qui a été représentant des familles dans les deux affaires.

M. Goldnadel a déploré le désintérêt des médias lors de l’assassinat de Mme Halimi un an auparavant ainsi que le silence des institutions juives : « La communauté juive organisée s’en est désintéressée pour des raisons pratiques : on était en pleine période électorale ; on ne voulait pas favoriser une candidate par rapport à un candidat. Très clairement. »

Il voit dans la bonne tenue de ce nouveau procès un effet de rattrapage des médias et de la justice : « Il est possible que l’affaire Sarah Halimi ait servi d’anti-modèle (…) On était dans le déni des réalités et le déni de justice (dans l’affaire Halimi NDLR). On est dans la reconnaissance de la réalité et la reconnaissance judiciaire. »

Vidéo

Réagissant aux propos de Claude Posternak qui déplorait la virulence de l’antisémitisme d’extrême-droite, M. Goldnadel a noté que celui-ci ne tuait pas : « Le seul antisémitisme qui tue est l’antisémitisme islamiste ». Il a également accusé l’extrême-gauche islamo-gauchiste de participer à la généralisation de cet antisémitisme : « s’est installée à cause de cette complicité, dans les quartiers, une haine criminelle d’une partie non-négligeable de la jeunesse musulmane ». 

Il constate une impuissance collective à changer les mentalités et qui incite une partie de la communauté juive à faire son alyah intérieure (quitter les banlieues pour des quartiers plus sûrs) et extérieure (partir vivre en Israël).

Le procès est prévu jusqu’au 10 novembre.

i24NEWS 26 octobre 2021, 22:57

MEURTRE DE MIREILLE KNOLL : L’INTERVIEW EXCLUSIVE DE SES FILS DANIEL ET ALLAN

Le procès des deux hommes accusés du meurtre à caractère antisémite de Mireille Knoll en 2018, s’ouvre ce mardi 26 octobre, devant la cour d’assises de Paris. Pour l’occasion, ses fils, Daniel et Allan Knoll ont accepté de témoigner au micro de CNEWS.

Face à Christine Kelly, les fils de Mireille Knoll dénoncent la justice trop laxiste, qui laisse trop rapidement en liberté des récidivistes.

Si leur souffrance est identique, et leur regard sur l’antisémitisme et la situation sociétale en France se rapproche, leur vision sur les solutions pour y faire face diffèrent.

Le 23 mars 2018, Mireille Knoll, âgée de 85 ans, atteinte de la maladie de Parkinson, est découverte lardée de 11 coups de couteau et en partie carbonisée.

Les juges d’instruction ont décidé de retenir le caractère antisémite du meurtre sur la base d’une déclaration en garde à vue d’Alex Carrimbacus, qui avait «cru entendre» Yacine Mihoub «parler des moyens financiers des Juifs, de leur bonne situation».

Par Christine Kelly  Publié le 25/10/2021 à 06:00

www.cnews.fr/

L’un des fils de Mireille Knoll : « Il n’y a plus d’avenir pour les Juifs en Europe »

Alors que s’ouvre ce mardi le procès des assassins de Murielle Knoll, l’un de ses fils, Daniel, s’est montré très pessimiste quant à l’avenir des Juifs en Europe.

« Quand on voit tout ce qui se passe actuellement, je pense qu’il n’y a plus d’avenir pour les Juifs en Europe », a-t-il déclaré sur CNews.

« Etre assassiné parce qu’on est juif ça veut dire qu’aujourd’hui il y a des gens qui cherchent à nous éliminer d’une façon ou d’une autre », a-t-il poursuivi.

À partir de ce mardi 26 octobre, deux hommes sont jugés devant la cour d’assises de Paris pour ce meurtre, dont le caractère antisémite a été retenu.

« Satisfait » du traitement par la justice de ce « dossier accablant », l’avocat des fils de Mireille Knoll, Me Gilles-William Goldnadel a de son côté espéré un « châtiment sévère » pour cet « horrible crime ». Le drame, survenu un an après le meurtre à Paris de Sarah Halimi, une sexagénaire juive jetée de son balcon, avait entraîné une grande « marche blanche » dans Paris et relancé le débat sur un « nouvel antisémitisme » lié à l’islamisation de certains quartiers.

Publié le 25 Oct 2021

La Rédaction Le Monde Juif .info 

2 Commentaires

  1. Toutes nos félicitations à Gilles-William Goldnadel qui a trouvé encore une fois les mots justes .

    Quant à ses enfants Allan et Daniel Knoll ils forcent notre admiration par leur dignité devant un tel cauchemar …………………….

    nous sommes tous à leurs côtés et partageons de tout coeur leur douleur

  2. Quand je vois ce visage j’ai les larmes aux yeux .

    Elle est passée à travers Pétain , Hitler , la gestapo et la police de Vichy ………..

    mais la pourriture et la barbarie nazislamiste ont eu raison d’elle .

    80 ans aprés………

    La France est restée fidéle à elle même , Il faut dorénavant l’admettre :

    Elle a un terreau vraiment favorable à l’antisémitisme .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.