Les États-Unis et le Qatar s’efforcent d’expulser le Hamas de Doha

Depuis le déclenchement du conflit à Gaza, des rapports révèlent que le Qatar envisage de mettre fin à la présence du Hamas à Doha. Selon Al-Arabiya, les États-Unis et le Qatar coopèrent dans cette optique, cherchant à expulser les dirigeants du Hamas de la capitale qatarie.

Le leader du Hamas, Ismail Haniyeh, réside dans le confort de Doha depuis plusieurs années, et le Qatar a joué un rôle clé dans les négociations de cessez-le-feu et de libération d’otages impliquant le Hamas à Gaza. Bien que le rapport d’Al-Arabiya ne fournisse pas de détails précis sur cette initiative, cela souligne les efforts concertés pour évincer le Hamas de son havre qatari.

Des articles antérieurs, comme celui du Washington Post en octobre, suggéraient déjà que le Qatar et les États-Unis discuteraient du sort du Hamas à Doha une fois la crise apaisée, bien que les détails de ces pourparlers demeurent flous. Les médias israéliens, en décembre, ont évoqué la possibilité d’un exil des dirigeants du Hamas au Qatar en cas de cessez-le-feu, une information contestée par un responsable qatari.

Cependant, cette perspective d’expulsion intervient alors que les négociations entre Israël et le Hamas pour un cessez-le-feu et la libération d’otages stagnent. Al-Arabiya rapporte que les pourparlers au Caire ont été « bloqués », le Hamas ayant répondu de manière peu satisfaisante à la proposition la plus récente, ce qui complique les efforts de médiation égypto-américains.

Par ailleurs, une délégation de sécurité égyptienne s’est rendue en Israël pour discuter d’un éventuel accord de cessez-le-feu, alors que des tensions persistent quant à l’extension des opérations militaires à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Israël insiste également sur la réduction du nombre de prisonniers palestiniens à libérer et sur le maintien de sa présence militaire dans la région.

En outre, l’Égypte tente de faciliter des pourparlers entre le Hamas et l’Autorité palestinienne en vue de la formation d’un gouvernement d’unité nationale. Ces initiatives témoignent des efforts régionaux et internationaux pour résoudre le conflit israélo-palestinien et apaiser les tensions dans la région.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Damran

C’est une très bonne initiative que d’expulser la clique criminelle du hamas.
Ce serait bien qu’un « comité d’accueil » les reçoive comme il se doit dans le pays dans lequel ils deviendront des cibles de premier choix, et surtout, qu’ils aient droit à des pralines de gros calibre et des châtaignes de gros gabarit, pour leur souhaiter la bienvenue dans l’enfer de leur nouvelles vies qui ne vaudront pas grand chose.
Une fois installés dans leur pays d’accueil, la vie de ces monstres ne vaudra pas grand chose, finis les palaces et le grand luxe, et ça, ils le savent bien….

Moses

Tout arrêt de la guerre sans l’élimination militaire et administrative du Hamas est inutile et dangereux et annihilerait tous les efforts faits jusqu’ici par Tsahal . Et serait aussitôt proclamée «victoire » par le Hamas.