Israël va vendre un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis

Les intercepteurs mobiles SPYDER de Rafael offrent une défense contre plusieurs types d’avions, drones et missiles de croisière

Israël a accepté de vendre un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis, a indiqué Reuters, vendredi, citant deux sources non identifiées proches du contrat.

Les intercepteurs mobiles SPYDER fabriqués par Rafael Advanced Defense Systems offrent une défense contre plusieurs types d’avions et autres menaces, y compris les drones et missiles de croisière.
L’information fait état d’un accord conclu au cours de l’été.
Une autre source a déclaré à Reuters qu’Abu Dhabi avait acheté des systèmes israéliens capables de contrer les attaques de drones, qui constituent une menace pour les Émirats arabes unis.
L’information ne donnait pas de détails sur la date de livraison prévue.
Au début de cette année, les rebelles houthis soutenus par l’Iran au Yémen ont lancé plusieurs attaques de missiles et de drones visant les Émirats arabes unis, ce qui a alimenté des informations sur une possible vente de systèmes défensifs israéliens aux Émiratis.

Les Émirats arabes unis font partie d’une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite, qui soutient le gouvernement yéménite contre les Houthis. En 2019, les Émirats arabes unis ont retiré leurs troupes du Yémen, mais y demeurent un acteur influent.
Cette année, de nombreuses informations ont fait état du développement, par Israël et ses alliés régionaux, d’un système de défense conjoint pour se protéger contre la menace des drones et missiles iraniens.
Des responsables de l’armée de l’air israélienne ont indiqué à des médias israéliens, sous couvert d’anonymat, que Jérusalem envisageait une alliance avec ses partenaires du Moyen-Orient et que ces pays avaient récemment développé des systèmes conjoints pour détecter les menaces issues de missiles et de drones.
En juin, le ministre de la Défense, Benny Gantz, a déclaré qu’un pacte de défense aérienne « déjà actif » entre Israël et ses alliés régionaux avait permis de déjouer une attaque iranienne, d’une manière qu’il n’a pas révélée.
« Je dirige depuis un an, avec mes collègues du Pentagone et de l’administration [Biden], un vaste programme visant à renforcer la coopération entre Israël et les pays de la région, sous la direction américaine et le CENTCOM », a déclaré Gantz aux députés.
« Une partie de notre objectif est ce que j’appelle MEAD, la défense aérienne du Moyen-Orient, que nous construisons pour faire face aux attaques de l’Iran contre les pays de la région avec roquettes, missiles de croisière et drones », a-t-il déclaré.
L’idée d’un système de défense aérienne conjoint entre Israël et ses voisins arabes a été évoquée lors du sommet du Néguev, par les ministres des Affaires étrangères d’Israël, des États-Unis, des Émirats arabes unis, de Bahreïn, du Maroc et de l’Égypte en mars. Il aurait également été évoqué lors de pourparlers entre les États-Unis et l’Arabie saoudite.
Les responsables militaires israéliens ont indiqué avoir constaté une recrudescence des attaques de drones iraniens ces dernières années, qu’ils qualifient de « terrorisme des drones ».
L’armée israélienne a confirmé avoir intercepté au moins quatre drones iraniens en route vers Israël ou la Cisjordanie et la bande de Gaza, ces dernières années. Deux autres drones lancés vers Israël ont été interceptés par des avions américains au-dessus de l’Irak en février.
L’armée israélienne pense que l’Iran dote ses alliés dans la région – en Syrie, au Liban, en Irak et au Yémen – de centaines, voire de milliers de drones, en plus des formations militaires qu’elle dispense.
Par TIMES OF ISRAEL STAFF
Vidéo de Rafael montrant son système SPYDER en action. (Capture d’écran vidéo; utilisé conformément à l’article 27a de la Loi sur le droit d’auteur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.