Les derniers SMS du terroriste de Nice inquiètent la police

0
240

Depuis l’attentat de Nice, des personnes de l’entourage de Mohamed Bouhlel ont été entendues par la police pour déterminer le profil du tueur et les éventuels soutiens dont il a pu bénéficier. Cinq personnes ont été présentées à des magistrats du parquet de Paris dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Nice. Les autorités ont également mis la main sur des SMS envoyés par Mohamed Bouhlel, qui laissent penser que l’homme préparait une attaque pour le mois à venir.

Nos confrères de M6 déclarent sur leur site internet que l’analyse des derniers SMS envoyés par Mohamed Bouhlel inquiète les autorités. Ces messages font référence à une préparation pour « le mois à venir ». Ce qui laisse penser que le terroriste abattu à Nice et ses complices visaient une attaque pour le mois prochain.

Plusieurs SMS au cours de la journée

D’après M6, Mohamed Bouhlel aurait envoyé deux SMS le 14 juillet à un certain « W », qui serait l’individu qui lui a fourni l’arme. « Le pistolet que tu m’as donné hier c’est très bien, alors on ramène 5 de chez ton copain, c’est pour C.et ses amis ».

Trois heures plus tard, à 17h55, Bouhlel écrit de nouveau à « W », en faisant une mention d’une action le mois prochain. « C. et ses amis sont prêts pour le mois prochain, maintenant ils sont chez W. » peut-on lire.

À 21h30, il laisse un message vocal à un certain « R », en évoquant une nouvelle fois une action dans les prochaines semaines : « Dis à tes copains que les 5 sont prêtes, elles sont prêtes pour le mois prochain ».

Le dernier SMS que Mohamed Bouhlel a envoyé est celui que l’on connaît déjà et qui demande d’amener plus d’armes.

Parmi les personnes gardées à vue et présentées aux magistrats du parquet de Paris, se trouvent des hommes âgés de 20 à 40 ans ainsi qu’une femme de 42 ans.

sudinfo.be

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.