L’économie de l’Autorité palestinienne est comme chacun le sait en faillite. Les salaires des fonctionnaires ne sont pas réglés depuis des mois, les pays donateurs rechignent à honorer leurs promesses et les aides habituelles versées par les pays arabes tardent à venir.

La presse palestinienne évoque depuis hier le train de vie dispendieux du Premier ministre et de sa suite qui se sont rendus le week-end dernier à Gaza. Selon l’agence de presse « Quds Press Internationnal News Agency »,  Rami Hamdallah et sa suite n’ont pas lésiné sur les dépenses.

En 48 heures seulement, la délégation a dépensé près de 100 000 dollars. 40 chambres ont été réservées dans le luxueux hôtel de luxe Movenpick-Al Mashtal, soit 70 000 dollars, et ils ont consommé pour 20 000 dollars de nourriture. La facture pour régler les déplacements est également salée : 10 000 dollars.

Les employés de l’hôtel rapportent que les officiels venus de Ramallah ont souhaité réserver des suites à 1 400 dollars la nuit, plutôt que des chambres ordinaires à 400 dollars. Un éditorialiste du site internet « Quds Press », estime qu’en « cette  période de crise économique, la même visite aurait pu coûter un tiers du prix. Dans ces conditions, s’interroge le journaliste, comment l’Autorité palestinienne peut-elle encore avoir le toupet de réclamer des fonds à l’Union européenne ou aux pays arabes ».

La question est posée…

coolamnews

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
chouika26

vive l’UE