Le Shin Bet révèle un réseau d’espionnage du Hamas en Israël

2
714

Le Shin Bet révèle un réseau d’espionnage du Hamas en Israël

Le groupe a signalé avoir enregistré l’emplacement du système de défense Iron Dome de Fer et les sites d’atterrissage des roquettes du Hamas lors de l’opération “Ceinture Noire” (‘Black Belt’) en novembre

Gilad Morag,Yoav Zitun|
Publié le: 27.01.20, 20:14

L’agence de sécurité du Shin Bet a annoncé lundi avoir réussi à déceler et à arrêter un réseau d’espionnage du Hamas qui opérait sur le territoire israélien.
Après une enquête d’une semaine, le Shin Bet a déclaré que des membres de la branche militaire du Hamas avaient recruté des citoyens israéliens pour recueillir des renseignements sur des questions de sécurité qui serviront à de futures activités terroristes contre des cibles israéliennes.

רג׳ב דכה

Rajeb Daka
( Photo: Shin Bet )
Le réseau d’espionnage a enregistré les emplacements du système de défense Dôme de Fer et les sites d’atterrissage des roquettes du Hamas lors de l’opération ‘Black Belt’ (Ceinture Noire) en novembre.
Le tribunal a inculpé les deux suspects, tous deux citoyens arabes israéliens.
L’un des suspects, Rajeb Daka, 34 ans, originaire de Lod, a été inculpé pour avoir contacté un agent étranger, aidé l’ennemi pendant la guerre, appartenu à une organisation terroriste et aidé une organisation terroriste.

ראמי עמודי

Rami Al-Amudi
( Photo: Shin Bet )
Le deuxième suspect, Rami Al-Amudi, 30 ans, de Tel Aviv, a été inculpé pour avoir contacté un agent étranger et pour trahison.
Amudi est né d’une mère israélienne et d’un père de Gaza et a vécu dans la bande de Gaza avec la famille de son père jusqu’en novembre 2019, date à laquelle il a déménagé pour vivre à Tel Aviv. Selon le Shin Bet, Amudi a rétabli ses liens avec sa mère il y a deux ans et a travaillé avec elle pour recevoir des papiers israéliens et vivre avec elle en Israël.
Daka, également né d’une mère israélienne de Lod, essaie d’obtenir des papiers israéliens depuis 2017 en raison de la citoyenneté de sa mère. Depuis son déménagement en Israël, il a rendu visite à sa femme et à ses cinq enfants dans la bande de Gaza tous les quelques mois.
Le Shin Bet a déclaré que le Hamas “avait profité” du fait que ces civils israéliens pouvaient entrer dans la bande de Gaza pour rendre visite à leur famille et les avoir recrutés dans la branche militaire du groupe terroriste.
Selon l’interrogatoire du Shin Bet, après avoir été recrutés par le Hamas à Gaza, il leur a été demandé d’acheter des téléphones portables et des cartes SIM afin de rester en contact avec leurs opérateurs du Hamas.

2 COMMENTS

  1. Jforum ne veut pas signaler que la mère de l’un d’eux est juive donc qu’il est juif réfugié palestinien anti-sionistes .
    Les chefs du hamas sont tellement heureux quand ils arrivent à jouer de sales tours à israel .
    ********
    De toute façon tout est possible et ces arrestations sont peut-être des simulacres d’arrestation pour sauver la vie des familles de ces deux israeliens réfugiés palestiniens restées à gaza , sachant que ces deux sont peut-être des agents israéliens sur le point d’être arrêtés par le hamas .

  2. “citoyen arabe musulman israélien”

    merci de supprimer les deux mots intrus…………..

    en attendant d’ éxecuter les deux rats nuisibles

    tenez les amis, j’ ai rencontré cette curiosité ce matin, qui citait les delikatessen d’ un débris de Daesh

    “””””DAESH a publié lundi un nouvel enregistrement dans lequel le porte-parole du Hamas, Boaz Hamza al-Qurayshi, appelle les terroristes de l’organisation”””””””””””

    ainsi un mizilmon se prénomme Boaz ( en hébreu : « en lui (est) la force »,) ! et il est en Routh pour nuire aux Juifs !!

    une bouze de plus qui menace

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.