Le Plan de Lieberman pour la Judée-Samarie

Le Ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a annoncé un plan d’un coût de 400 millions de shekels, pour le district de Judée-Samarie, qui doit être mis sur pied au cours des deux ans à venir. Son objectif est d’assurer la sécurité aux habitants juifs et palestiniens.

Lors d’une rencontre avec la presse dans ses quartiers du complexe de la Qirya à Tel Aviv, mercredi 17 août, le Ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a présenté son plan « Coups de bâton & Carottes », qu’il a consolidé afin de s’occuper du problème du terrorisme palestinien dans le district de Judée-Samarie. Dans ce cadre, il s’est exprimé contre l’avis du Procureur Général Avichaï Mandelblit, qui a fait objection au principe de ne pas restituer à leurs familles le corps des terroristes palestiniens tués en action.

Lieberman a mentionné ce qu’il considère comme une situation « absurde et grotesque », quand le Ministère de la Sécurité Publique renvoie les corps de terroristes tués originaires de Jérusalem-Est, alors que le Ministère de la Défense, s’alignant sur la politique du Ministre, refuse de restituer les corps de terroristes tués originaires de Judée & Samarie : « Mandelblit n’est pas l’autorité judiciaire suprême, il n’est encore que le Procureur Général et pas la Cour Suprême.

C’est amusant de voir deux ministères du même gouvernement observer des politiques différentes, aussi soulèverai-je encore cette question lors de la prochaine réunion ministérielle. Si Mandelblit ne défend pas ma position devant la Haute Cour de Justice, je le ferais moi-même et si la Haute Cour de Justice statue différemment, je respecterais sa loi, tout comme je l’ai toujours fait pas le passé », a déclaré le Ministre Lieberman. Concernant la position du Shin Bet, leMinistre a rappelé : « C’est Ok de ne pas être non plus d’accord avec le Shin Bet ».

WhatsApp Image 2016-08-18 at 07.32.30

Lieberman a présenté son plan qui constitue, en fait, une prolongation de la politique instaurée par Tsahal (et son prédécesseur) sur le district de Judée-Samarie l’an dernier, à l’exception d’un certain nombre de révisions et de renforcements aux deux bouts de ce plan. Selon le Ministre de la Défense, 15 villes et villages palestiniens desquels ne provient aucun terroriste ont été hachurés en vert et jouiront immédiatement d’une série d’allègements. Par exemple, un plan directeur pour les villages de Samarie et la ville de Qalqiliya sera étendu, un couloir économique sera établi entre Jéricho et la Jordanie, une zone industrielle occidentale sera construite pour la ville de Naplouse ainsi qu’un hôpital dans la ville de Beit Sahour, aux côtés de jardins d’enfants et de terrains de football partout en Samarie.

Tous ces projets pour le plus grand bénéfice des Palestiniens dans les villages et zones marquées favorablement, seront établis en Zones « C » – les zones sous le complet contrôle israélien. En supplément, Lieberman a l’intention d’améliorer les infrastructures des barrages routiers fondamentaux en Judée & Samarie, dont Qalandia et Hizma, autour de Jérusalem, dans le but d’alléger la circulation quotidienne et le passage des Palestiniens et des Juifs à travers ces checkspoints. Un plan identique d’une ampleur de 300 millions de shekels avait été approuvé par le précédent Ministre de la Défense Moshe Ya’alon vers la fin de son mandat.

Lieberman a aussi l’intention d’initier deux gestes relativement innovants, alors qu’ils contourneront la Muqa’ata (le QG de l’Autorité Palestinienne de Mahmoud Abbas). Le premier geste est destiné à instaurer un dialogue direct et permanent avec des dizaines de personnalités palestiniennes influentes qui, jusqu’à présent, ont été forcées de ne s’exprimer et de parler avec Israël qu’en étant sujettes à l’autorisation et à la coordination de l’Autorité Palestinienne (soumises aux chantages de l’OLP). Selon Lieberman, ces débats seront publics ou discrets et les parties en question comprendront des  personnalités palestiniennes de haut rang, parmi les universitaires et issues du monde économique.

Le second geste prévu par le plan Lieberman consiste à mettre en ligne un site internet d’actualités en arabe, s’adressant à la population palestinienne du District de Judée-Samarie et de la Bande de Gaza, qui coûtera environ dix millions de shekels, qui devra être lancée en janvier prochain. « Un état d’asymétrie a surgi dans le distrcit de Judée-Samarie, où Abu Mazen s’exprime librement face aux partis israéliens, mais où le processus inverse ne peut pas prendre place », a expliqué Lieberman. « Abu Mazen est un obstacle à tout arrangement futur. Ce mouvement n’a rien à voir avec les luttes intestines pour sa succession et nous n’avons pas intérêt à intervenir dans ce domaine. Le but que j’ai fixé à ce site internet que nous avons mis sur pied : 400.000 log-ins (ouvertures de sessions) sur ce site, identifiés par le nom d’utilisateurs, chaque jour ». 

En supplément des actions entreprises ci-dessus, Lieberman a aussi présenté les 15 villages « de la zone rouge » d’où de nombreux terroristes ont émergé au cours de cette dernière année. Ils subiront une répression sécuritaire accrue, selon lui. Les mesures prévues qui vont être prises ne sont pas essentiellement différentes de celles qui ont déjà été prises par son prédécesseur et elles comprennent entre autre choses, la démolition et la confiscation des véhicules volés, des arrestations plus nombreuses, la révocation des permis de travail des membres des familles de terroristes, des opérations intensives contre les éléments liés à l’incitation, tels que des imprimeries, des pages Facebook et des chaînes de radio, des inspections intensifiées des véhicules palestiniens, le long des diverses routes et la démolition systématique des projets de construction palestinienne illégale (notamment financée par l’UE et la France).

« Nous étions destinés à vivre les uns aux côtés des autres », déclare Lieberman, qui réside dans l’implantation de Nokdim dans le Gush Etzion. « Ces mesures ne comprennent pas l’expulsion des familles de terroristes, puisque cette mesure n’est pas légalement praticable. Ce plan est financé par un budget de 400 millions de shekels pour les deux prochaines années et son objectif est d’apporter la sécurité aux habitants juifs et palestiniens ; personne ne souhaite recevoir un cocktail-molotov au milieu de la nuit et personne ne veut que des gens entrent dans sa maison au milieu de la nuit pour des fouilles et des arrestations ».

Lieberman a livré des statistiques qui reflètent l’effort de sécurité en Judée & Samarie, depuis le début de l’année, qui a conduit à un calme relatif au cours de ces derniers mois : 1732 Palestiniens sont en détention, 201 attentats terroristes ont été déjoués, 22 ateliers mécaniques fabriquant des armes à feu improvisées ont été démantelés. Lieberman a ajouté que le plan n’aura aucun effet sur les services de la sécurité palestinienne et la coordination de la coopération avec elles se poursuivra. Le Ministère de la défense a aussi ajouté qu’il n’y avait aucune intention de sa part, visant à construire une autre ville palestinienne en plus de Rawabi, la ville construite près de Ramallah. Concernant la possibilité de restaurer un Casino à Jéricho, le Ministre de la Défense a déclaré : « Je suis contre l’établissement d’un Casino à Eilat également ».

On a aussi interrogé Lieberman sur les incohérences de son approche de l’Affaire Azaria : en tant que membre de la Knesset et au nom d’un parti d’opposition pour lequel il s’exprimait, dans les premiers jours de l’affaire, il s’est rendu au tribunal militaire pour manifester son soutien au soldat et il a déclaré sur sa page Facebook que le soldat ne devrait pas être accusé d’homicide involontaire, mais le jour d’avant-hier, i la appelé les juges militaires « à ignorer les bruits de couloirs et les interprétations et de le juger selon ce que la Justice ordonne ».

Lieberman a déclaré : « Les Juges ne doivent pas juger selon une position prédéterminée et ignorer tout ce qu’on peut bien raconter autour d’eux. Je ne sais pas si Azaria a agi correctement ou non, mais je ne peux pas accepter une situation où il a été déterminé par avance qu’il aurait agi contrairement aux normes et qu’il aurait péché. Un débriefing opérationnel ne peut pas être utilisé comme une preuve dans un tribunal de Justice. Un humain peut se tromper et un soldat, qui a servi une année entière dans des conditions particulièrement pénibles qui sont celles de la Judée-Samarie, peut se tromper. Mais même s’il s’est trompé, il agissait au nom de l’Etat et  du Peuple ».

Or Heller | 18/08/2016

israeldefense.co.il

Adaptation : Marc Brzustowski

7 Commentaires

  1. Pour ceux qui se posent des questions….

    Vous trouverez le dieu « Egyptos dans la généalogie de Zeus » Il a eu 50 enfants,

    Vous trouverez le dieu « Nilos » dans la généalogie de « Zeus » il a eu lui aussi 50 enfant (ou à peu près),

    Donc nous sommes au pays des roi-dieux grecs !

  2. Il est temps pour le monde d’apprendre que les « Egyptiens » n’ont jamais existé,

    Ce nom est un faux nom grec, imaginé par les occupants grecs de la Grande Judée ( Deux Terres sans les hiéroglyphes) la Grande Judée est décrite par Rachi entre quatre fleuves dont le Nil (autre faux nom grec), son affluent le Guihon (les catarectes) le Tigre et l’Euphrate.
    Ce qui désigne le Grand Empire des Judéens, (IouDaios) devenu le Grand Empire des Egyptiens.

    Les Judéens n’étaient donc pas des esclaves mais des conquérants.
    Tous les rois d’Egypte étaient les rois d’Israël, ce que découvrent par petits morceaux les archéologues israéliens (le sceau d’Ezéchias découvert à Jérusalem comprend des inscriptions hiéroglyphiques ainsi que les deux-terres).

    Tous les rois d’Egypte sont les rois d’Israël, rois de JuDa, les deux terres.

    Le Nil est un faux nom grec, le vrai nom du Nil est Ezra, Isra, Israël, donc avant la venue des Grecs avec Alexandre, le Nil ne se nommait pas le Nil, l’Egypte ne se nommait pas l’Egypte, le nom Misraïm est un des noms du Nil… Toute l’histoire de la Judée Occupée est une opération de magie ordonnée par un roi magicien nommé Ptolémée Philadelphe qui transforme la Grande Judée en « Egypte » , fait disparaître les livres des Judéens, fait interdire l’enseignement des hiéroglyphes qui sont les anciens caractères des Hébreux.

    Donc notre grande histoire juive a été falsifiée en totalité du temps de l’occupation grecque par Ptolémée Philadelphe…. les Palestiniens n’ont jamais existé, ni comme peuple ni comme terre, il s’agit d’une invention romaine.

    Bien sûr, il vous faut une preuve… Il en existe des milliers, partez à partir du dernier des rois juifs nommé Josias, fils du roi Ezéchias dont nous avons découvert le sceau voilà quelques années, comprenant des inscriptions en proto-hébreu avec le nom des Deux-Terres (IouTaou, IouDaou).
    Josias nous donne une indication précise qu’il vous suffit ici de retourner de tous les côtés et de commenter pour comprendre comment le Grand Peuple Juif (devenu un petit peule après mille persécutions) a été trompé par les ocupants grecs, par les occupants romains, et aujourd’hui par les égyptologues…

    Josias nous dit qu’il a découvert dans le saint des saint du Temple, notre livre saint, (la Torah) que les rois de JuDa (tous les rois avant lui) ont ignoré, qu’ils n’ont jamais su que ce livre existait, Josias déchire alors ses vêtements et se lamente, demande pardon à D….etc.

    Ainsi aucun roi d’Israël n’a jamais eu connaissance de la Torah, dont aucun roi d’Israël n’a jamais connu aucune Egypte, aucun Nil (les prophètes parlent du Grand Fleuve) aucun « Egyptien »… Moïse n’a jamais connu aucun Pharaon, les « anciens Egyptiens » ne sont autres que nos ancêtres… dont l’histoire a été remplacée par Ptolémée Philadelphos, roi-dieu de la magie…

    Je vous propose maintenant une seule chose qui doit vous faire réfléchir car bien évidement vous allez dire que je suis un faussaire mais je comprend vos réactions….

    Donc si je suis un faussaire, Josias est un faussaire… ainsi que son père Ezéchias dont nous avons trouvé le sceau, donc un faux, deux rois d’Israël sont des faussaires, ceux qui ont dit que les Juifs ont construit les pyramides (plus d’Egypte mais de Grande Judée – Deux Terres) sont des faussaires ! OK !

    Alors, comment expliquez-vous que depuis le début des temps, aucun « Egyptien » n’ait jamais été déporté avec nous en Assyrie, en Babylonie et en Perse, sachant que le pays prétendu « Egypte » est le pays le plus envahi de la planète et que seuls des Juifs ont toujours été déporté du pays d’Egypte….

    Jamais aucun Misri ni aucun Egyptien n’est sorti d’Egypte avant les invahisseurs assyro-babyloniens, sachant que les Grandes invasions assyriennes, Babyloniennes et Perses ont concerné la Grande Judée et non la petite Judée d’aujourd’hui, avant l’histoire a stoppé toutes les invasions assyriennes à Jérusalem, aujourd’hui toute le monde sait que les envahisseurs ont dévalisé l’or de Grande Judée, l’Or de Amon-Thèbes, les richesses de la ville de Raa-Héliopolis et celles de Ptah*Memphis…. que les envahisseurs ont déporté leurs populations mais n’ont trouvé que des Juifs à déporter …. Aucun Egyptien.

  3. Je ne comprend toujours pas pourquoi les rédacteurs continuent d’appeler les Arabes vivant en Judée Samarie des palestiniens ? N’avons nous pas suffisamment de problèmes pour expliquer au monde que ces terres nous appartiennent depuis toujours et que les Arabes ne sont que des habitants que nous tolérants. Soyons plus clair sur ce point. Ils ne cessent d’essayer de nous voler notre histoire et ils n’ont pas besoin de notre concours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.