Naftali Bennett (Yamina), Guideon Sarre Tikvah 'Hadasha

Yamina: «Nous préférons un gouvernement avec Netanyahou à une cinquième élection à la Knesset».

Le Parti Yamina entrera dans le gouvernement Netanyahou, malgré les déclarations de Naftali Bennett sur son intention de remplacer Netanyahu au poste de Premier ministre. Des sources de haut niveau à Yamina ont déclaré à la radio Reshet Bet que s’il y avait à choisir entre de nouvelles élections législatives ‒ un cinquième tour ‒ ou de rejoindre la coalition de Netanyahou, ils choisiraient cette dernière. Selon le commentateur politique de la radio, Zeev Kama, cette option a été discutée ces derniers jours lors de réunions à huis clos à Yamina.

En réponse à la publication, Yamina a rapporté que «seule cette formation, dirigée par Bennett, remplacera Netanyahou, maintiendra le gouvernement à droite et sortira Israël du marécage».

En fait, c’est une continuation de la ligne que Bennett a annoncée la semaine dernière, avertissant qu’il n’entrerait pas dans un gouvernement dirigé par un parti de gauche. «Nous n’entrerons pas dans un gouvernement dirigé par la gauche, y compris Lapid. Il peut tout dire sur lui-même, mais à la fin nous n’entrerons pas dans un tel gouvernement dirigé par la gauche. Il n’y a aucun problème avec le fait qu’il entrera au gouvernement, mais dans les bureaux de vote, le choix est entre Netanyahou et nous», a alors déclaré encore Bennett.

Bennett et Sarre envisageraient de former un bloc technique

Le leader de Tikva Hadasha, Gideon Saar, adopte quant à lui, une position nettement plus modérée. Hier, dans une interview à Reshet Bet, il a déclaré qu’il n’excluait pas la rotation avec Yair Lapid.

La semaine dernière, Channel 12 a rendu compte de l’intention de Bennett et de Sarre de former un bloc technique après les élections du 23 mars. Cela les transformerait en un deuxième parti après le Likoud et fournirait une opportunité de construire une coalition avec Yesh Atid comme «partenaire junior». Selon les derniers sondages, un tel bloc pourrait compter sur 24 à 25 mandats, tandis que Lapid en aurait 18 et le Likoud en aurait 28.

Selon le commentateur politique de la radio, Zeev Kama, cette option a été discutée ces derniers jours lors de réunions à huis clos à Yamina.

JForum ‒ Infos-Israel

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.